Bertrand Gatignol

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Bertrand Gatignol
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (45 ans)
Nationalité
Activité
Formation
Distinction
Gran Guinigi ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Bertrand Gatignol, né le , est un character designer et un dessinateur de bande dessinée français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après un baccalauréat ES, Bertrand Gatignol entre à l’atelier Met de Penninghen avant d’intégrer l’ESAG, où il reçoit une formation qui le destine à devenir directeur artistique.

Une fois diplômé, il s’essaie au matte painting pour le pilote du film Renaissance (2006), réalisé par Christian Volckman, puis officie en tant que directeur artistique pour le clip Le Clash de NTM (2001), avant de s’orienter vers l'animation. Il co-crée alors la série TV Paghai avec Moonscoop. Il dessine les personnages de nombreuses séries d'animation, notamment ceux de Skyland , d’Iron man et du Petit Prince. Entre-temps, il met en production sa propre série, Mikido, pour France 3. Il est également illustrateur pour des magazines tels que The Source et Twill.

Parallèlement à l'audiovisuel, Bertrand Gatignol commence à travailler régulièrement en bandes dessinées à partir de 2011. Sur un scénario de Merwan Chabane, il publie Pistouvi (Dargaud), fable onirique sur le passage de l'enfance à l'âge adulte[1]. L'édition américaine de Pistouvi en octobre 2020 chez Magnetic press vaut d'ailleurs à Gatignol une sélection pour le prix du meilleur encrage (Best Penciller/Inker) aux Eisner awarDs 2021[2].

Avec Petit, conte noir scénarisé par Hubert, il connaît une plus grande reconnaissance encore en 2014 (collection Métamorphose, Soleil). Les deux auteurs décident de développer l'univers de Petit, initialement pensé comme un livre indépendant, dans une série, Les Ogres-Dieux, centrée sur un personnage différent à chaque tome. Le second livre, Demi-Sang, fait partie de la sélection officielle du Festival d'Angoulême 2017[3]. En 2019, le troisième tome de cette série, Le Grand Homme, est à nouveau remarqué par la critique [4],[5], avec notamment le prix de la meilleure série obtenu en Italie en octobre 2019 au Lucca Comics and Games, plus grand festival européen de bande-desssinée[6].

Paru en novembre 2020, le quatrième volume des Ogres-dieux, Première-née, bénéficie d'un nouveau très bon accueil - autant pour la richesse du récit mené par Hubert que pour la réussite graphique assurée par Gatignol[7],[8],[9],[10],[11]. Première-née figure dans la sélection pour le fauve d'or au Festival d'Angoulême 2021[12] et obtient notamment le prix 2021 des Imaginales de la meilleure BD[13].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Carmen+Travis, collectif (sous le pseudo de Zemia), éditions Delcourt
  • 2009 : Comment j'ai raté ma vie, scénario Bertrand Santini, éditions Autrement
  • 2009 : Sushi, livre illustré, avec Amélie Graux, Autrement Jeunesse
  • 2011 : Pistouvi : le Pays des Grands Oiseaux, scénario Merwan Chabane, éditions Dargaud
  • 2012 : Jeanne, scénario Merwan Chabane, éditions Dargaud (version couleur de Pistouvi, 2 tomes)
  • 2014 : Les Ogres-Dieux : Petit, scénario Hubert, collection Métamorphose, Soleil
  • 2015 : Sketchbook, Comix Buro. Recueil d'illustrations et de croquis.
  • 2016 : Les Ogres-Dieux : Demi-Sang, scénario Hubert, collection Métamorphose, Soleil - Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2017
  • 2017 : Le Voleur de souhaits, scénario Loïc Clément, Delcourt
  • 2018 : Les Ogres-Dieux : Le Grand Homme, scénario Hubert, collection Métamorphose, Soleil
  • 2020 : Les Ogres-Dieux : Première-née, scénario Hubert, collection Métamorphose, Soleil

Audiovisuel[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • Prix Meilleur Album de bande dessinée 2015 pour Les Ogres-Dieux : Petit, dessin : Bertrand Gatignol), scénario Hubert, festival des Utopiales, Nantes.
  • Prix littéraire des lycéens et apprentis rhônalpins 2015 catégorie bande dessinée pour Les Ogres-Dieux : Petit, dessin : Bertrand Gatignol, scénario Hubert, Région Auvergne - Rhône-Alpes, avec le concours de l'Arald.
  • Prix Meilleure série/Migilior Serie 2019 pour Les Ogres-Dieux (Gli Orchi Dei) : dessin : Bertrand Gatignol), scénario Hubert, BAO Publishing (éditeur italien), Festival Lucca Comics and Games, Lucques.
  • Prix Meilleur Album de bande dessinée 2021 pour Les Ogres-Dieux : Première-Née, aux Imaginales d'Epinal[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Pistouvi, bodoi.info, 21 octobre 2011, Chronique par Benjamin Roure
  2. Quelques tricolores au milieu des bannières étoilées aux Eisner Awards 2021, actuabd.com, 10 juin 2021, par Didier Pasamonik
  3. La BD de la semaine: Gatignol commente Les Ogres-Dieux: Demi-sang, BFMTV.com, 2 mars 2017, par Jérôme Lachasse
  4. BD : Hubert et Gatignol, les hommes derrière Le Grand homme, Telerama.fr, 17 novembre 2018, par Benjamin roure
  5. Il vous reste un superbe cadeau à (vous) faire?... Les Ogres-Dieux: 3, rtbf.fr, 29 décembre 2018, par Jacques Schraûwen
  6. I vincitori dei Premi Gran Guinigi di Lucca Comics 2019, fumettologica.it, 8 octobre 2019
  7. Les Ogres-Dieux #4 – Première-Née, bodoi.info, 30 novembre 2020, par Oliver Pratt : "Première-Née frôle ainsi la perfection. Construit comme un one-shot, l’album est non seulement un bouquet final en apothéose pour une série déjà magnifique"
  8. "Première Née", le final flamboyant de la tétralogie noire de Hubert et Gatignol, 11 janvier 2021, par Didier Pasamonik : "Gatignol souligne encore le sentiment d’étouffement vécu par la Première Née et laisse à la fin du volume le lecteur fourbu comme au terme d’une longue bataille, certes indemne et content, mais encore impressionné par des images fortes qui l’accompagneront encore longtemps."
  9. [1] « Les Ogres-Dieux » : l’ultime opus de la fabuleuse saga dark fantasy d’Hubert et Bertrand Gatignol !], bdzoom.com, 30 novembre 2020, par Gilles Ratier : "les quatre volumes des gothiques et mythologiques « Ogres-Dieux » forment, quant à eux, une entité autant flamboyante qu’originale, (...) (illustrée) par le toujours aussi dynamique trait noir et blanc, puissant et expressionniste, du talentueux Bertrand Gatignol"
  10. Noël 2020 : quelle(s) bande(s) dessinée(s) choisir ? franceinter.fr, 25 novembre 2020, par Anne Douhaire
  11. Première-Née, les Ogres-Dieux pour un dernier volet signé Hubert, ligneclaire.info, 25 novembre 2020, par Jean-Laurent Truc : "Superbe aussi bien graphiquement que littérairement avec les textes écrits, les portraits de ces autres personnages indispensables. Très beau et émouvant."
  12. Antoine Oury, « BD : les sélections officielles du FIBD 2021 dévoilées », sur ActuaLitté, .
  13. Les Imaginales : le palmarès littéraire dévoilé, epinalinfos.fr, 17 octobre 2021
  14. Christian Bosséno, Télévision française : Une analyse des programmes du 1er septembre 2005 au 31 août 2006. La saison 2007, Paris/Montréal (Québec), L'Harmattan, , 390 p. (ISBN 978-2-296-02052-8), "Skyland, le nouveau monde. Réalisée par Emmanuel Gorinstein, d'après l'univers original qu'il a imaginé avec des personnages dessinés par Bertrand Gatignol" p. 192
  15. Fabrice Colin, Le Petit Prince (Tome 15) : La Planète des Okidiens, Editions Gallimard Jeunesse, 96 p. (ISBN 978-2-07-502964-3, lire en ligne), "l'oeuvre Le Petit Prince d'Antoine de Saint-Exupéry pour la télévision par Matthieu Delaporte, Alexandre de la Patellière et Bertrand Gatignol." p. 01
  16. Le festival Imaginales dévoile ses lauréats 2021, livreshebdo.fr, 31 mai 2021, par Thomas Faidherbe

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frédéric Bosser, Hubert et Bertrand Gatignol, « Hubert, Gatignol : les liens du sang. Interview », dBD, no 130,‎ , p. 52-59

Liens externes[modifier | modifier le code]