Beni Snous

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Beni Snous
Vue de la ville de Beni Snous
Vue de la ville de Beni Snous
Noms
Nom arabe algérien بنى سنوس
Administration
Pays Drapeau de l'Algérie Algérie
Région Oranie
Wilaya Tlemcen
Daïra Beni Snous
Chef-lieu el-fahs
Code postal 13087
Code ONS 1317
Démographie
Gentilé Beni Snoussi
Population 11 318 hab. (2008[1])
Géographie
Coordonnées 34° 38′ 35″ N 1° 33′ 41″ O / 34.64299, -1.5614534° 38′ 35″ Nord 1° 33′ 41″ Ouest / 34.64299, -1.56145
Localisation
Localisation de la commune dans la wilaya de Tlemcen
Localisation de la commune dans la wilaya de Tlemcen

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte administrative d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Snous

Géolocalisation sur la carte : Algérie

Voir la carte topographique d'Algérie
City locator 14.svg
Beni Snous

Beni Snous (Aït Snus en langue berbère)[2] est une commune de la wilaya de Tlemcen en Algérie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation[modifier | modifier le code]

Le territoire de la commune de Beni Snous est situé à l'ouest de la wilaya de Tlemcen.

La ville d'El Fahs (Beni Hammou), chef lieu de la commune, est située à 41 km au sud-ouest de Tlemcen.

Communes limitrophes de Beni Snous
Beni Boussaid Sidi Medjahed, Beni Bahdel Azaïls
Beni Boussaid Beni Snous Azaïls
Beni Boussaid,
El Bouihi
Sidi Djillali Sidi Djillali

Relief et hydrographie[modifier | modifier le code]

La commune de Beni Snous est située dans les monts de Tlemcen.

Localités de la commune[modifier | modifier le code]

En 1984, la commune de Beni Snous est constituée à partir des localités suivantes[3] :

  • El-Fahs (chef-lieu)
  • Menzel
  • Khémis
  • Ouled Moussa
  • Ouled Arbi
  • Béni Achir
  • Mzoughen Aimani
  • Sidi Larbi
  • Mazer
  • Ouled Bouchama
  • Béni Zidaz
  • Gasba

Population[modifier | modifier le code]

Les îlots berbérophones en Algérie occidentale dont celui des habitants de Beni Snous à l’ouest.

Les habitants de Beni Snous forment un îlot berbérophone de l'ouest algérien. Sur le plan linguistique, ils peuvent être rattachés à l'ensemble des Rifains et plus particulièrement aux Béni-Snassen du Maroc[2] vivant de l'autre côté de la frontière[4]. Les habitants sont villageois et arboriculteurs[4].

Entre 1905, le sociologue français Edmond Destaing a étudié ce parler. Il en a écrit plusieurs essais dont le Dictionnaire français-berbère (dialecte des Beni Snous)[2].

Vie quotidienne[modifier | modifier le code]

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour voir d'autres.
Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [Comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

La fête de l'Yennayer (nouvel an berbère) est toujours célébrée le 12 janvier par la population Beni Snous.

Les Beni Snoussi sont les derniers amazighen à fêter le carnaval Ayred consistant à se déguiser et passer de porte en porte pour réclamer des friandises et autres délicieux gâteaux confectionnés pour l'occasion. Le pain aux œufs ou tadjaout est aussi cuit ce jour.

Cette contrée[évasif] a fourni de nombreux savants[Lesquels ?] et rois berbères notamment Chachnaq à Tlemcen sous la dynastie des Zyanides. Le plus connu est l'un des plus grands savants théologiens, à savoir Esnoussi[Qui ?].

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Le village d'El Kef

Le village de Mazzer est encore actif, mais la région abrite les ruines de nombreux villages anciens qui attestent une extension beaucoup plus grande des populations notamment avant le XIIe siècle[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens[modifier | modifier le code]