BRF Fernsehen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis BRF-TV)

BRF Fernsehen
Image illustrative de l’article BRF Fernsehen

Création
Langue Allemand
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Statut Para-étatique - service public
Siège social BRF
Kehrweg 11
4700 Eupen
Ancien nom KA3 (1999-2004)
Site web Site officiel
Diffusion
Analogique  Non
Numérique  Oui
Bouquet RTBF sur le canal d'Euronews à 18 h 45 et à 21 h 45
Satellite  Non
Câble  Oui
VOO analogique : canal S18 281 MHz
VOO Numérique : chaîne 178
Aire Drapeau de la Région wallonne Région wallonne (Drapeau de la Communauté germanophone de Belgique Communauté germanophone)

BRF Fernsehen est la chaîne de télévision publique de la Communauté Germanophone de Belgique appartenant au service public Belgischer Rundfunk (BRF).

Histoire de la chaîne[modifier | modifier le code]

L'activité télévisuelle de la BRF commence en 1993 par la diffusion sur la fréquence câblée de la chaîne locale verviétoise Télévesdre[1] du magazine hebdomadaire d'investigation Maskerade, auquel s'ajoute plus tard le magazine d'information et d'actualités MAG[2].

Le , la BRF crée KA3 (pour KAnal 3), renommé 5 ans plus tard, le 4 octobre 2004[3] en BRF-TV, un programme de télévision quotidien produit et diffusé sur le câble dans la Communauté Germanophone. Ce programme est réalisé en partenariat avec le Medienzentrum à Eupen (médiathèque et centre d'éducation aux médias) et la Communauté germanophone[4].

Le magazine 10vor, créé en même temps que KA3, change de nom en même temps que la chaîne en 2004, en s'appelant désormais BRF-blickpunkt. Le renommage de la chaîne, ainsi que de 10vor, sont la conséquence d'une rénovation de la chaîne décidé en septembre 2004, à la suite des sondages réalisés auprès des téléspectateurs de la Communauté germanophone de Belgique en avril 2004[5].

Le 23 juin 2015[6], l'identité visuelle comme le site internet de la Belgischer Rundfunk sont renouvelés et BRF-TV change de nom pour BRF Fernsehen ("BRF Télévision" en français). Avec ce changement, le logo créé par le graphiste belge Michel Olyff, pour la RTB, la BRT et la BHF (aujourd'hui devenues respectivement la RTBF, la VRT et la BRF) en 1967, disparaît du secteur audiovisuel belge.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Diffusion[modifier | modifier le code]

Analogique[modifier | modifier le code]

BRF Fernsehen est diffusée sur une partie du réseau analogique de VOO sur le canal S18.

TNT - DVB-T[modifier | modifier le code]

La chaîne est diffusée durant deux décrochages sur le canal d'Euronews du bouquet de la RTBF, canal 45, le premier entre 18h45 et 19h, le second entre 21h45 et 22h[7].

Numérique[modifier | modifier le code]

La chaîne est disponible chez ProximusTV au numéro 282 sur l'ensemble de son réseau.

La chaîne est disponible chez VOO au numéro 178 sur l'ensemble de son réseau wallon et bruxellois. Chez Orange au numéro 180 et Scarlet au numéro 282.

La chaîne est aussi diffusée sur le site internet de la BRF.

Émissions[modifier | modifier le code]

  • BRF-Blickpunkt : journal régional de 15 minutes diffusé du lundi au vendredi à 17h45, repris en boucle jusque 1h45'. Ce journal traite de l'actualité, de la vie économique, culturelle, politique et sportive de la région Eurégio Meuse-Rhin, précédé d'un bulletin météorologique.
  • Blick ins Inland : Pour informer sur la politique intérieure belge, la BRF diffuse dans le cadre de "Blickpunkt" un reportage avec des images de la RTBF et VRT.
  • BRF-TV-Die Woche im Blickpunkt et 7en1 (Télévesdre) : diffusés le samedi et dimanche à partir de 8h45' en boucle.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « TELEVESDRE S'ETEND A LA COMMUNAUTE GERMANOPHONE », sur Le Soir (consulté le )
  2. « BRF - Radio » (version du 24 avril 1998 sur l'Internet Archive), sur www.brf.be,
  3. « BRF Fernsehen - Wir über uns » (version du 26 décembre 2004 sur l'Internet Archive), sur www.brftv.be,
  4. « Recherche », sur GrenzEcho (consulté le )
  5. « KA 3 - Wir über uns » (version du 6 juillet 2004 sur l'Internet Archive), sur www.brftv.be,
  6. « Séquence nostalgie : l’oreille de Michel Olyff disparaît du paysage audiovisuel belge... », sur Télépro, (consulté le )
  7. (de) « BRF Fernsehen », sur BRF Unternehmen (consulté le )

Voir aussi[modifier | modifier le code]