Louise-Charlotte de Mecklembourg-Schwerin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Louise-Charlotte de Mecklembourg-Schwerin
Mecklenburg-Schwerin by Molinari.jpg
Titres de noblesse
Duchesse
Duchesse
Princesse
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 21 ans)
GothaVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nom dans la langue maternelle
Luise Charlotte von Mecklenburg-SchwerinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Famille
Père
Mère
Fratrie
Charlotte-Frédérique de Mecklembourg-Schwerin
Adolf zu Mecklenburg (d)
Duc Gustav Wilhelm de Mecklembourg-Schwerin (d)
Frédéric de Mecklembourg-Schwerin
Karl August Christian zu Mecklenburg (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Enfant
Coat of Arms of the Grand Duchy of Mecklenburg - Strelitz.svg
Blason

La duchesse Louise-Charlotte de Mecklembourg-Schwerin () est la grand-mère maternelle d'Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, mari de la reine Victoria du Royaume-Uni.

Louise Charlotte est née duchesse de Mecklembourg-Schwerin, son père étant Frédéric-François Ier de Mecklembourg-Schwerin. Sa mère était Louise de Saxe-Gotha-Altenbourg (1756-1808); sa sœur Charlotte-Frédérique de Mecklembourg-Schwerin (1784-1840) épousa le roi Christian VIII de Danemark.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le , Louise-Charlotte est fiancée avec le roi Gustave IV Adolphe de Suède. L'union a été organisée par Gustaf Adolf Reuterholm, de facto régent de Suède, qui souhaitait garder son influence après la majorité du monarque en ayant une reine qui lui soit redevable. Le roi lui-même a d'abord été d'accord, les fiançailles ont été célébrées dans les cours de Suède et du Mecklembourg et Louise-Charlotte a été mentionnée dans la prière officielle de l'église en Suède. L'impératrice Catherine II, cependant, souhaitait que sa petite-fille Alexandra Pavlovna de Russie devienne reine de Suède, et afficha son opposition. Sur ce, beaucoup de gens dirent au roi que Louise-Charlotte, qu'il n'avait pas vu, n'était pas belle. Dans la même période, le monarque aussi tombé amoureux d'Ebba Modée. Quand le roi a été déclaré majeur en 1796, il a rompu l'engagement. Son père a exigé une compensation. En 1803, la question a été réglée lorsque la ville suédoise de Wismar en Allemagne a été remise au Mecklembourg-Schwerin par un traité de Malmö.

A Ludwigslust le , elle épouse Auguste de Saxe-Gotha-Altenbourg, un cousin au deuxième degré de sa mère. Leur ancêtre commun était Frédéric II de Saxe-Gotha-Altenbourg (1676-1732). Le mariage a été arrangé, contre sa volonté et elle était malheureuse : son conjoint a abusé d'elle et elle voulait le quitter, mais elle a été forcée par sa famille à rester[1]. Elle a été décrite comme très blonde, pas très attrayante, un peu bossue, mais aussi pleine d'esprit, de talent, cultivée, bien plus ouverte que ce qui était considéré comme idéal pour la période[2].

Trois ans plus tard, le au château de Friedenstein autour de 12h45[3] la Princesse héréditaire de Saxe-Gotha-Altenbourg, donna naissance à son unique enfant, une fille, nommée Louise, qui devint plus tard la femme d'Ernest Ier de Saxe-Cobourg et Gotha, et la mère d'Albert de Saxe-Cobourg-Gotha, époux de la reine Victoria. Cependant, elle n'a jamais récupéré de l'accouchement, et est morte onze jours plus tard, le , à l'âge de 21 ans, avant qu'Auguste ne monte sur le trône de Saxe-Gotha-Altenbourg.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (sv) Cecilia af Klercker, Hedvig Elisabeth Charlottas dagbok VII 1800-1806 (The diaries of Hedvig Elizabeth Charlotte VIII 1800-1806), P.A. Norstedt & Söners förlag Stockholm, , p. 63
  2. (sv) Cecilia of Klercker, Hedvig Elisabeth Charlottas dagbok VII 1800-1806 (The diaries of Hedvig Elizabeth Charlotte VIII 1800-1806), P.A. Norstedt & Söners förlag Stockholm, , p. 63
  3. Harald Sandner: Das Haus Sachsen-Coburg und Gotha 1826 bis 2001; Eine Dokumentation zum 175-jährigen Jubiläum des Stammhauses in Wort und Bild. Printing and publishing Neue Presse, Coburg 2001.

Liens externes[modifier | modifier le code]