Palais Giraud-Torlonia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Giraud.
La façade du palais Giraud-Torlonia.
Iconographie du XVIIIe siècle.

Le palais Giraud-Torlonia, (anciennement palais Castellesi), est un monument situé Via della Conciliazione, l'une des plus célèbres artères de Rome en Italie dans le quartier de Borgo.

Historique[modifier | modifier le code]

Le bâtiment fut édifié au début du XVIe siècle pour le compte du cardinal Adriano di Castello. Le palais fut dénommé Palazzo Castellesi. L'architecture de style Renaissance est attribué aux architectes italiens, Bramante et Andrea Bregno. L'édifice s'élevait sur l'ancienne place Scossacavalli, avant l'ouverture de la Via della Conciliazione. Le palais Giraud-Torlonia fait face à un autre monument romain, le palazzo Della Rovere.

Le palais changea plusieurs fois de propriétaires. Après le cardinal Castello, s'installa, au cours du XVIIe siècle, la puissante famille Borghese. Plus tard, au XVIIIe siècle, une riche famille de banquiers d'origine française, les Giraud, dont l'un d'entre eux devint le cardinal Bernardino Giraud, en devint propriétaire. En 1820, les Giraud laissèrent la place à la riche famille Torlonia.

Le 22 novembre 2002, l'infante d'Espagne, Béatrice de Bourbon et Battenberg, fille du l'ancien roi d'Espagne Alphonse XIII et de la reine Victoire-Eugénie de Battenberg, et femme de Don Alessandro Torlonia, mourut dans la palais Giraud-Torlonia.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Le bâtiment Giraud-Torlonia est une réinterprétation du palais Rucellai de Leon Battista Alberti et du palais de la Chancellerie. Construit dans le style Renaissance, il présente un premier étage noble avec des écoinçons encadrant les fenêtres. La pierre de taille utilisée pour la maçonnerie de la façade est le travertin.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :