Armée japonaise de Corée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Armée japonaise de Corée
朝鮮軍
Image illustrative de l’article Armée japonaise de Corée
Reddition des forces japonaises de Corée le .

Création
Dissolution
Pays Drapeau de l'Empire du Japon Empire du Japon
Type Infanterie
Rôle Armée
Garnison Keijō

L'armée japonaise de Corée (朝鮮軍, Chōsen-gun?, « Armée coréenne ») est une composante de l'armée impériale japonaise formant la garnison de la Corée sous domination japonaise.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les forces japonaises occupent de grandes portions de l'empire coréen durant la guerre russo-japonaise de 1904-05, et une importante armée de garnison de Corée (韓国駐剳軍, Kankoku Chusatsugun?) est établie à Séoul pour protéger l'ambassade et les civils japonais le . Après l'annexion de la Corée par l'empire du Japon en 1910, cette force est renommée Chosen Chusatsugun puis « armée japonaise de Corée » le . Sa mission principale est de garder la péninsule coréenne contre de possibles incursions de l'Union soviétique. Cependant, ses unités sont également utilisées pour réprimer les soulèvements indépendantistes et la dissidence politique en Corée elle-même. L'armée coréenne assiste également l'armée japonaise du Guandong durant l'invasion de la Mandchourie en 1931. En 1941, l'armée passe sous le contrôle du commandement général de défense.

En 1945, à la vue de la détérioration de la situation japonaise dans la guerre du Pacifique, l'armée coréenne est transformée en 17e armée, et est par la suite placée sous le contrôle administrative de l'armée du Guandong. Ses deux divisions d'infanterie en sous-effectif sont incapables de résister à l'assaut soviétique terrestre et navale de la Corée durant l'invasion soviétique de la Mandchourie. Après la capitulation du Japon, l'armée coréenne reste active sous le commandement opérationnel de l'armée américaine pour maintenir l'ordre public jusqu'à l'arrivée des forces alliés.

Commandement[modifier | modifier le code]

Commandants[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Lieutenant-général Haraguchi Kensai 11 mars 1904 8 septembre 1904
2 Maréchal Hasegawa Yoshimichi 8 septembre 1904 21 décembre 1908
3 Général Ōkubo Haruno 21 décembre 1908 18 août 1911
4 Général Ueda Arisawa 18 août 1911 14 janvier 1912
5 Général Andō Sadayoshi 14 janvier 1912 25 janvier 1915
6 Général Inokuchi Seigo 25 janvier 1915 18 août 1916
7 Général Akiyama Yoshifuru 18 août 1916 6 août 1917
8 Général Matsukawa Satoshi 6 août 1917 24 juillet 1918
9 Général Utsunomiya Heitaro 24 juillet 1918 16 août 1920
10 Lieutenant-général Oba Jiro 16 août 1920 24 novembre 1922
11 Général Kikuchi Shinnosuke 24 novembre 1922 20 août 1924
12 Général Suzuki Soroku 20 août 1924 2 mars 1926
13 Général Morioka Shusei 2 mars 1926 5 mars 1927
14 Général Kanaya Hanzo 5 mars 1927 1er août 1929
15 Général Jirō Minami 1er août 1929 22 novembre 1930
16 Lieutenant-général Senjūrō Hayashi 22 novembre 1930 26 mai 1932
17 Général Yoshiyuki Kawashima 26 mai 1932 1er août 1934
18 Général Kenkichi Ueda 1er août 1934 2 décembre 1935
19 Général Kuniaki Koiso 2 décembre 1935 15 juillet 1938
20 Général Kōtarō Nakamura 15 juillet 1938 7 juillet 1941
21 Général Seishirō Itagaki 7 juillet 1941 7 avril 1945
22 Lieutenant-général Yoshio Kozuki 7 avril 1945 Septembre 1945

Chef d'État-major[modifier | modifier le code]

Nom De À
1 Lieutenant-général Saito Rikisaburo 19 mars 1904 12 septembre 1904
2 Lieutenant-général Ochiai Toyosaburo 12 septembre 1904 7 avril 1905
3 Général Otani Kikuzuo 7 avril 1905 1er juin 1906
4 Lieutenant-général Muta Takashi 1er juin 1906 21 décembre 1908
5 Général Akashi Jiro 21 décembre 1908 15 juin 1910
6 Lieutenant-général Sakakibara Shozo 15 juin 1910 30 novembre 1910
7 Général Shiba Katsusaburo 30 novembre 1910 28 septembre 1912
8 Général Tachibana Koichirō 28 septembre 1912 17 avril 1914
9 Lieutenant-général Furumi Gencho 17 avril 1914 1er avril 1916
10 Lieutenant-général Shirozu Tan 1er avril 1916 6 août 1917
11 Lieutenant-général Ichikawa Kentaro 6 août 1917 1er novembre 1918
12 Major-général Ono Toyoshi 1er novembre 1918 20 juillet 1921
13 Major-général Yasumitsu Kinichi 20 juillet 1921 6 août 1923
14 Major-général Akai Harumi 6 août 1923 2 mars 1926
15 Lieutenant-général Hayashi Senyuki 2 mars 1926 26 août 1927
16 Maréchal Hisaichi Terauchi 26 août 1927 1er août 1929
17 Lieutenant-général Kōtarō Nakamura 1er août 1929 22 décembre 1930
18 Général Tomou Kodama 22 décembre 1930 1er août 1933
19 Major-général Keikichi Ogushi 1er août 1933 2 décembre 1935
20 Major-général Yoshishige Saeda 2 décembre 1935 1er décembre 1936
21 Lieutenant-général Seiichi Kuno (en) 1er décembre 1936 1er mars 1938
22 Lieutenant-général Kenzo Kitano 1er mars 1938 7 septembre 1939
23 Lieutenant-général Yakutaira Kato 7 septembre 1939 1er mars 1941
24 Lieutenant-général Hiroshi Takahashi 1er mars 1941 9 juillet 1942
25 Lieutenant-général Junjiro Ihara 9 juillet 1942 Septembre 1945

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Richard B Frank, Downfall: The End of the Imperial Japanese Empire, New York, Random House, (ISBN 0-679-41424-X)
  • Bernard Jowett, The Japanese Army 1931-45 (Volume 2, 1942-45), Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-354-3)
  • Victor Madej, Japanese Armed Forces Order of Battle, 1937-1945, Game Publishing Company,
  • Daniel Marston, The Pacific War Companion: From Pearl Harbor to Hiroshima, Osprey Publishing, (ISBN 1-84176-882-0)

Voir aussi[modifier | modifier le code]