Arbitrage vidéo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arbitres de basket-ball utilisant l'arbitrage vidéo en NBA (2011).

L'arbitrage vidéo est une aide apportée aux arbitres dans certains sports, pour les aider dans leurs décisions.

Dans certains sports, les arbitres ont la possibilité de revoir une action litigieuse filmée soit par une caméra de télévision, soit par une caméra réservée exclusivement à cette fonction. Un dispositif de caméras et d'ordinateurs appelé Hawk-Eye permet aussi de vérifier que la balle a ou non franchi la ligne, dans le tennis et le cricket notamment.

L'arbitrage vidéo permet également de détecter les éventuelles simulations.

Liste des sports ayant mis en place l'arbitrage vidéo[modifier | modifier le code]

Football[modifier | modifier le code]

En avril 2017, la FIFA a voté en faveur de l'arbitrage vidéo pour la Coupe du monde de football de 2018[1] Il est utilisé pour la première fois dans une compétition FIFA lors de la Coupe des confédérations 2017[2]

Dans le football, les critiques à l'application de l'arbitrage vidéo s'appuient sur le fait que le procédé nuit à la continuité d'un match[3]. En mars 2017, lors du match France-Espagne, un but d'Antoine Griezmann est refusé suite à l'utilisation de l'arbitrage vidéo, provoquant une forte rancœur chez les supporters français qui venaient de célébrer le but pendant plusieurs minutes[4].

Notes & références[modifier | modifier le code]

  1. Laurent Favre, Football : l’arbitrage vidéo sera utilisé lors de la Coupe du monde 2018 en Russie, www.lemonde.fr, 26 avril 2017 (consulté le 28 juin 2017)
  2. Coupe des Confédérations: l’arbitrage vidéo, top ou flop ?, Bfmtv.com, 2 juillet 2017 (consulté le 5 juillet 2017)
  3. Jérôme Latta, Arbitrage vidéo : le passage en farce de la FIFA, Latta.blog.lemonde.fr, 27 avril 2017 (consulté le 5 juillet 2017)
  4. Jérôme Latta, Arbitrage vidéo, minute zéro, Latta.blog.lemonde.fr, 29 mars 2017 (consulté le 5 juillet 2017)