Championnat de France de rugby à XIII

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Championnat de France de rugby.
Élite 1
Description de l'image Bouclier Max Rousié.JPG.
Généralités
Sport Rugby à XIII
Création 1934
Organisateur(s) FFR XIII
Éditions 73
Catégorie 1re Division
Périodicité annuelle
Lieu(x) Drapeau : France France
Participants dix clubs
Statut des participants Pro. et Semi-pro.
Site web officiel
Palmarès
Tenant du titre Drapeau : France Limoux (2)
Plus titré(s) Drapeau : France XIII catalan (11)
Drapeau : France AS Carcassonne XIII (11)
Crystal Clear app kworldclock.png
pour la compétition en cours voir :
Championnat de France de rugby à XIII 2016-2017

Le championnat de France de rugby à XIII, aujourd'hui appelé championnat de France Élite 1, est une compétition annuelle mettant aux prises les meilleurs clubs professionnels de rugby à XIII en France. Créé en 1934 et organisé par la Fédération française de rugby à XIII, sa formule a beaucoup évolué au cours de son histoire.

Il rassemble aujourd'hui 10 équipes. Au terme des matchs allers retours, les 2 premiers se qualifient directement pour les demi-finales, les équipes classées de la 3ème à la 6ème place disputant des matchs de barrages d'accès aux demi-finales ( 3ème contre 6ème, 4éme contre 5ème ). Après s'être disputée durant de nombreuses années au Stadium de Toulouse, la Finale du championnat n'a plus aujourd'hui de lieu fixe. En 2016 elle s'est tenue au Stadium d'Albi.

Deux clubs français ne prennent pas part à ce championnat, il s'agit des Dragons Catalans qui dispute la Super League depuis 2006 et du Toulouse olympique XIII qui dispute le Championship (anti-chambre de la Super League) depuis 2016. Ces 2 équipes sont néanmoins représentées dans le championnat de France par l'intermédiaire d'équipes réserves, le Saint-Estève XIII catalan et le Toulouse Olympique Broncos.

Son organisation est hivernale, une saison débute en automne pour se terminer au mois de juin. Le champion reçoit le Bouclier Max-Rousié. Le vainqueur de l'édition 2016 est Limoux.

Histoire[modifier | modifier le code]

Au retour de leur tournée en Angleterre, Les Pionniers sont localement à l'œuvre. Villeneuve-sur-Lot, d'où partit la rivalité Jean Galia et le Villeneuve XV avec la Fédération française de rugby, sera le premier club à franchir le Rubicon. 10 clubs, 10 équipes s'engagent au mois d'octobre 1934 pour la première édition du championnat de France et de la coupe de France. Sur ces 10 clubs, neuf sont considérés comme membres fondateurs de la Ligue Française de rugby à 13 : Paris Rugby Treize, US Lyon-Villeurbanne XIII, RC Roanne, XIII catalan, Albi XIII, SA Villeneuve, Pau XIII, Côte Basque XIII et Bordeaux XIII.

Participait également à ce premier championnat, le SO Béziers XIII[1].

En 1941, le régime de Vichy interdit la pratique du jeu en raison de ses pratiques professionnelles. Dès la Libération, le jeu reprend vie et le championnat retrouve alors ses droits.

Populaire dans les années 1950, 1960 et 1970 où le nombre de spectateurs étaient plus nombreux que pour le championnat quinziste, le compétition de l'élite treiziste française déclina peu à peu notamment à cause d'incidents mais aussi à cause de son côté trop régional et pas assez national.

Années 2010[modifier | modifier le code]

Le Toulouse Olympique XIII remporte le titre en 2014

Aujourd'hui le championnat Elite rassemble les meilleurs clubs de l'hexagone à l'exception de 2 clubs, les Dragons Catalans et le Toulouse Olympique. Ces 2 clubs disputent les compétitions professionnelles anglaises (depuis 2006 pour les Dragons, 2016 pour Toulouse )dans un souci de développement du rugby à XIII français. Les Dragons rassemblent dès lors la majorité des meilleurs joueurs français. Ces 2 clubs maintiennent néanmoins une équipe réserve dans le championnat domestique.

Depuis le début de la décennie, les clubs semblent vouloir se structurer et mettent en avant la formation. Alors qu'il était composé de neuf clubs, pour la saison 2009-2010, le championnat est élargi à dix clubs en 2010-2011 après l'arrivée de Montpellier Agglomération Rugby XIII avant un retour à neuf clubs lors de la saison 2012-2013.

Les années se suivent et il devient compliqué pour la fédération de maintenir un championnat élite. Lors de la saison 2013-2014, c'est le champion de France en titre Pia XIII qui disparaît de l'élite par suite de la diminution d'une subvention municipale.

Le Championnat est alors complètement redessiné. Trois groupes sont mis en place appelés « Poule Elite 1 » (composée des huit meilleurs clubs), « Poule Elite 2 Ouest » (composée de six clubs) et « Poule Elite 2 Est » (composée de six clubs), où le championnat se déroule en plusieurs phases et se ponctue par des phases finales. Pour la cinquième fois de son histoire, le Toulouse Olympique XIII remporte le titre contre le FC Lézignan réalisant le premier doublé Coupe-Championnat de son histoire. La formule est renouvelé en 2014-2015.

Pour la saison 2015-2016, neuf équipes évoluent dans le championnat en trois phases. Une première phase avec un championnat de matchs aller-retour entre les neuf équipes, une seconde phase où trois mini-championnats de trois équipes, cette dernière détermine le tableau de la phase finale. Albi refait son retour dans l'élite après sa disparition en 2008. En 2016, un nouveau club fait son retour en élite avec Saint-Gaudens ce qui porte à dix le nombre de clubs en première division.

Les équipes de l'édition 2016-2017[modifier | modifier le code]

Albi XIII Avignon XIII Carcassonne XIII FC Lézignan Saint-Estève XIII catalan
Stade Mazicou Stade de Saint-Ruf Stade Albert Domec Stade du Moulin Stade municipal
Capacité: 5 000 Capacité: 2 500 Capacité: 10 500 Capacité: 4 500 Capacité: 4 000
Stade Albert Domec Entrée.jpg Stade du Moulin.jpg
Saint-Gaudens Toulouse XIII Villeneuve XIII Palau XIII Limoux XIII
Stade Jules-Ribet Stade des Minimes Stade Max-Rousié Stade Georges Valls Stade de l'Aiguille
Capacité: 5 000 Capacité: 6 000 Capacité: 4 200 Capacité: ? Capacité: 4 000
Stade de l'Aiguille à Limoux.JPG

Palmarès[modifier | modifier le code]

Année Vainqueur Score Finaliste Lieu (Stade) Affluence
1935 Villeneuve (Pas de finale, le vainqueur est le 1er du championnat)
1936 XIII catalan 25 - 14 Bordeaux Talence (Suzon) 14 150
1937 Bordeaux 23 - 10 XIII catalan Talence (Suzon) 14 300
1938 Albi 8 - 5 Villeneuve Talence (Suzon) 13 200
1939 Roanne 9 - 0 Villeneuve Bordeaux (Lescure) 19 100
1940 XIII catalan 20 - 16 Pau Toulouse (Minimes) 10 000
1941 à 1944 Le Rugby à XIII est interdit fin octobre 1940 par le Gouvernement de Vichy et sa Révolution nationale.
1945 Carcassonne 13 - 12 Toulouse Perpignan (Laffon) -
1946 Carcassonne 12 - 0 Toulouse Lyon -
1947 Roanne 19 - 0 Carcassonne Lyon 15 000
1948 Roanne 3 - 2 Carcassonne Marseille 20 000
1949 Marseille 12 - 5 Carcassonne Carcassonne 23 500
1950 Carcassonne 21 - 7 Marseille Perpignan 18 000
1951 Lyon 15 - 10 XIII catalan Toulouse (Chapou) 21 933
1952 Carcassonne 18 - 6 Marseille Toulouse (Chapou) 16 645
1953 Carcassonne 19 - 12 Lyon Toulouse (Stadium) 22 000
1954 Bordeaux 7 - 4 Marseille Toulouse 8 000
1955 Lyon 7 - 6 Carcassonne Toulouse 12 000
1956 Albi 13 - 5 Carcassonne Toulouse 15 850
1957 XIII catalan 14 - 9 Avignon Toulouse 9 000
1958 Albi 8 - 6 Carcassonne Toulouse 16 163
1959 Villeneuve 24 - 16 Lézignan Toulouse 13 000
1960 Roanne 31 - 24 Albi Toulouse 13 800
1961 Lézignan 7 - 4 Roanne Toulouse 6 998
1962 Albi 14 - 7 Villeneuve Toulouse 12 068
1963 Lézignan 20 - 13 Saint-Gaudens Toulouse 12 200
1964 Villeneuve 4 - 3 Toulouse Toulouse 5 166
1965 Toulouse 47 - 15 Villeneuve Toulouse 8 837
1966 Carcassonne 45 - 20 Saint-Gaudens Toulouse 11 244
1967 Carcassonne 39 - 15 Saint-Gaudens Toulouse 10 779
1968 Limoux 13 - 12 Carcassonne Toulouse 14 432
1969 XIII catalan 12 - 11 Saint-Gaudens Toulouse 8 326
1970 Saint-Gaudens 32 - 10 XIII catalan Toulouse 21 300
1971 Saint-Estève 13 - 4 Saint-Gaudens Toulouse 8 179
1972 Carcassonne 21 - 9 Saint-Gaudens Toulouse 11 566
1973 Toulouse 18 - 0 Marseille Toulouse 13 827
1974 Saint-Gaudens 21 - 8 Villeneuve Toulouse 5 696
1975 Toulouse 10 - 9 Saint-Estève Toulouse 5 015
1976 Carcassonne 14 - 6 Lézignan Toulouse 14 000
1977 Albi 19 - 10 Carcassonne Albi 18 325
1978 Lézignan 3 - 0 XIII catalan Toulouse 10 358
1979 XIII catalan 17 - 2 Carcassonne Toulouse 13 202
1980 Villeneuve 12 - 7 Saint-Estève Toulouse 10 029
1981 Finale Villeneuve - XIII catalan interrompue pour cause de bagarre, titre non attribué.
1982 XIII catalan 21 - 8 Saint-Estève Toulouse 8 504
1983 XIII catalan 10 - 8 Villeneuve Toulouse 10 628
1984 XIII catalan 30 - 6 Villeneuve Toulouse 8 182
1985 XIII catalan 26 - 6 Le Pontet Toulouse 8 797
1986 Le Pontet 19 - 6 XIII catalan Toulouse 8 000
1987 XIII catalan 11 - 3 Le Pontet Toulouse 4 350
1988 Le Pontet 14 - 2 XIII catalan Toulouse 9 950
1989 Saint-Estève 23 - 4 Le Pontet Narbonne 9 936
1990 Saint-Estève 24 - 23 Carcassonne Narbonne 8 000
1991 Saint-Gaudens 10 - 8 Villeneuve Toulouse 6 031
1992 Carcassonne 11 - 10 Saint-Estève Toulouse 6 000
1993 Saint-Estève 9 - 8 XIII catalan Toulouse 10 000
1994 XIII catalan 6 - 4 Pia Narbonne 12 000
1995 Pia 12 - 10 Saint-Estève Narbonne 13 200
1996 Villeneuve 27 - 26 Saint-Estève Narbonne 10 000
1997 Saint-Estève 28 - 24 Villeneuve Narbonne 12 000
1998 Saint-Estève 15 - 8 Villeneuve Narbonne 12 000
1999 Villeneuve 33 - 20 Saint-Gaudens Paris 7 592
2000 Toulouse 20 - 18 Saint-Estève Paris 6 500
2001 Villeneuve 32 - 20 Toulouse Toulouse 9 000
2002 Villeneuve 17 - 0 Union Treiziste Catalane Béziers 8 000
2003 Villeneuve 31 - 18 Saint-Gaudens Narbonne 8 000
2004 Saint-Gaudens 14 - 10 Union Treiziste Catalane Perpignan 7 500
2005 Union Treiziste Catalane 66 - 16 Toulouse Narbonne 5 000
2006 Pia 21 - 18 Toulouse Toulouse 5 462
2007 Pia 20 - 16 Lézignan Colomiers 7 882
2008 Lézignan 26 - 16 Pia Béziers 9 550
2009 Lézignan 40 - 32 Limoux Carcassonne 11 263
2010 Lézignan 33 - 22 Pia Montpellier 6 612
2011 Lézignan 17 - 12 Limoux Narbonne 11 874
2012 Carcassonne 26 - 20 Pia Narbonne 8 980
2013 Pia 33 - 26 Saint-Estève XIII catalan Perpignan (Gilbert-Brutus) 6 732
2014 Toulouse 38 - 12 Lézignan Perpignan (Gilbert-Brutus) 7 235
2015 Toulouse 20 - 12 Carcassonne Colomiers (Stade Michel-Bendichou) 5 800
2016 Limoux 26 - 24 Carcassonne Albi (Stadium) 5 420
2017 -

Bilans[modifier | modifier le code]

Clubs[modifier | modifier le code]

Dix clubs ont gagné au moins quatre fois le championnat, l'AS Carcassonne XIII et le XIII catalan sont en tête du bilan avec 11 titres. Le Villeneuve XIII RL est deuxième du bilan avec 9 titres dont 4 acquis avant 1980 et 5 depuis 1996.


Palmarès des clubs champions de France
Rang Clubs 2016-2017 Titre(s) Année(s)
1 Carcassonne Élite 1 11 1945, 1946, 1950, 1952, 1953, 1966, 1967, 1972, 1976, 1992 et 2012.
XIII catalan Club fusionné 11 1936, 1940, 1957, 1969, 1979, 1982, 1983, 1984, 1985, 1987 et 1994.
3 Villeneuve-sur-Lot Élite 1 9 1935, 1959, 1964, 1980, 1996, 1999, 2001, 2002 et 2003.
4 Lézignan Élite 1 7 1961, 1963, 1978, 2008, 2009, 2010 et 2011.
5 Saint-Estève Club fusionné 6 1971, 1989, 1990, 1993, 1997 et 1998.
Toulouse Championship 6 1965, 1973, 1975, 2000, 2014 et 2015.
7 Albi Club disparu 5 1938, 1956, 1958, 1962 et 1977.
8 Saint-Gaudens Élite 1 4 1970, 1974, 1991 et 2004.
Roanne Nationale 1 4 1940, 1947, 1948 et 1960.
Pia Nationale 1 4 1995, 2006, 2007 et 2013.
11 Le Pontet Rugby à XV 2 1986 et 1988.
Limoux Élite 1 2 1968 et 2016.
Bordeaux Club disparu 2 1937 et 1954.
Lyon-Villeurbanne Élite 2 2 1951 et 1955.
15 Marseille Nationale 1 1 1949.
Saint-Estève XIII catalan Élite 1 1 2005

En gras, les clubs présents en Élite 1 cette saison 2016-2017.

Doublés Coupe/Championnat[modifier | modifier le code]

Rang Clubs Nombre de doublés
Années
1 Villeneuve 4
1964, 1999, 2002 et 2003
2 Carcassonne 4
1946, 1952, 1967 et 2012
3 Lézignan 2
2010 et 2011
- Pia 2
2006 et 2007
- Saint-Estève 2
1993 et 1998
- Le Pontet 2
1986 et 1988
- XIII catalan 2
1969 et 1985
8 Union Treiziste Catalane 1
2005
- Saint-Gaudens 1
1991
- Marseille 1
1949
- Toulouse 1
2014

Statistiques[modifier | modifier le code]

XIII Limouxin 13-12 AS Carcassonne XIII en 1968, XIII Catalan 12-11 Saint-Gaudens XIII en 1969, Toulouse Olympique XIII 10-9 AS Saint-Estève XIII en 1975, AS Saint-Estève XIII 24-23 AS Carcassonne XIII en 1990, AS Carcassonne XIII 11-10 AS Saint-Estève XIII en 1992, AS Saint-Estève XIII 9-8 XIII Catalan en 1993 et Villeneuve XIII Rugby League 27-26 AS Saint-Estève XIII en 1996

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Archives départementales de l'Hérault, « Le rugby dans tous ses états », sur archives.herault.fr, Conseil général de l'Hérault (consulté le 16 septembre 2009)
  2. a, b et c le total est divisé par 67 et pas par 69, car il n'y a pas eu de finale en 1935 et en 1981

Liens externes[modifier | modifier le code]