Antoine Pompe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Antoine Pompe
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 106 ans)
BruxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaines
Architecture, design, aménagement urbain (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mouvement
Archives conservées par

Antoine Pompe (-) est un architecte belge actif à Bruxelles qui annonça le « modernisme » en architecture dès 1910, en pleine époque Art nouveau.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Bruxelles en 1873, Antoine Pompe fait ses études à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles avant de suivre une formation de dessin à la Kunstgewerbeschule de Munich et de réaliser des stages chez des maîtres ferronniers et des fondeurs[1].

De retour à Bruxelles, il travaille comme dessinateur pour plusieurs architectes, dont Georges Hobé, Delpy et Victor Horta pour qui il trace les plans du pavillon du Congo pour l'Exposition universelle de 1900 à Paris.

Sa carrière d'architecte commence très tard (à l'âge de 35 ans) en tant qu'assistant de l'architecte Adhémar Lener qui vient de remporter le concours organisé par la société « Les Grands Hôtels Belges S.A. » pour la construction d'un hôtel de luxe à la place Rogier : le Palace Hôtel[2].

Et ce n'est qu'à 37 ans qu'il construit sa première œuvre personnelle, la clinique du Docteur Van Neck qui héberge depuis 1978 l'Institut de Rythmique Jaques-Dalcroze de Belgique. Il participe également à la construction de cités-jardins dont Batavia à Roulers, Hautrage-Nord et Kapelleveld à Woluwe-Saint-Lambert. En 1937, il construit sa propre maison, au 47 rue du Châtelain à Ixelles[1].

Professeur d’architecture, de dessin technique et du travail du bois, il enseigne à l’École de dessin et des arts décoratifs d’Etterbeek, puis à l’École des Arts industriels et décoratifs d’Ixelles et à l’Institut supérieur d’architecture et arts décoratifs (La Cambre)[1].

Il participe à plusieurs concours pour la reconstruction de villes détruites lors de la Seconde Guerre mondiale[1].

Style[modifier | modifier le code]

Après sa collaboration à la construction du Palace Hôtel de style « Art nouveau géométrique », Antoine Pompe annonce dès 1910, avec la révolutionnaire clinique du Dr Van Neck, le « Modernisme » qui triomphera durant l'entre-deux-guerres et auquel il se consacrera durant les années 1920, avant de rompre avec ce mouvement en 1929.

Immeuble de style « Art nouveau géométrique »[modifier | modifier le code]

  • 1908-1909 : Palace Hôtel, 22-24 place Rogier (en tant qu'assistant de l'architecte Adhémar Lener)

Immeubles de transition entre « Art nouveau géométrique » et « Modernisme »[modifier | modifier le code]

  • 1910 : clinique du Docteur Van Neck, 53 rue Henri Wafelaerts[3].
  • 1913 : Maison Gheude, avenue Molière 174 (Antoine Pompe et Fernand Bodson)
  • 1916 : 33 rue d'Écosse (Antoine Pompe et Fernand Bodson)

Réalisations de style moderniste[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Feuillet n°120, Centre Albert Marinus, 1er trimestre 2016
  2. Source : www.crowneplazabrussels.be
  3. L'Institut de Rythmique Jaques-Dalcroze de Belgique s'y est implanté depuis 1978
  4. Anne de Bardzki-Granon, Watermael-Boitsfort à la carte, Ministère de la Région de Bruxelles-Capitale, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]