Georges Hobé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Georges Hobé
Image dans Infobox.
La Maison quaker (Quaker House), à Bruxelles
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
IxellesVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Domaines
Mouvement
Archives conservées par
Détail de la structure du Palais des Colonies à Tervuren.

Georges Hobé, né à Bruxelles le et décédé le à Ixelles (Belgique), est un architecte et décorateur belge.

Mobilier art nouveau[modifier | modifier le code]

Fils d’ébéniste, Georges Hobé entame sa carrière comme décorateur d’intérieur. Il monte un atelier de fabrication de meubles à Bruxelles vers 1890 et crée les premiers meubles de style art nouveau. Son travail est régulièrement exposé dans les expositions internationales (Bruxelles-Tervueren, 1897 ; Turin, 1902 ; Milan, 1906).

Démarche architecturale[modifier | modifier le code]

Autodidacte, Georges Hobé devient architecte alors qu’il a passé la quarantaine. Un voyage lui fait découvrir les petites villes et les cottages du sud de l’Angleterre dont il admire la qualité urbanistique et l’intégration paysagère. Sa pensée sera désormais dominée par le dialogue nécessaire entre le bâtiment et son environnement. Préoccupé de la bonne intégration de ses constructions dans le site qui les accueille, il prône l’utilisation de matériaux locaux et la plantation d’essences indigènes. Dépourvue de toute ostentation, son architecture est faite sur mesure et pensée dans les moindres détails, tant extérieurs qu’intérieurs.

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Souvenir[modifier | modifier le code]

  • Une "exposition Hobé" fut organisée à Namur du au , au centre "Terra Nova" à la Citadelle de Namur.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Culot et Anne Van Loo, Musée des Archives d'Architecture Moderne. Collections, Bruxelles : AAM, tome I, 1986, pp. 262-264.
  • Maurice Culot, Éric Hennaut et Liliane Liessens, Musée des Archives d'Architecture Moderne. Collections, Bruxelles : AAM, tome II, 1999, pp. 208-215.
  • Éric Hennaut, "Georges Hobé", dans : Dictionnaire de l'architecture en Belgique de 1830 à nos jours, Anvers, 2003, pp. 350-352.
  • Cercle d'Histoire de La Hulpe, Moissons d'Histoire, 2001.
  • Album de la Maison moderne, (série VIII, plan XXIX)


Sur les autres projets Wikimedia :