Anthimus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
De observatione ciborum, édition de 1877

Anthimus (grec moderne : Ἄνθιμος; 511-534) est un médecin byzantin à la cour du roi ostrogoth Théodoric le Grand et l'auteur de De observatione ciborum, lettre dédiée au fils de Clovis, Thierry Ier, constituant un traité de diététique dans lequel se trouvent de très nombreuses recettes de cuisine.

Outre son intérêt sur le plan alimentaire, cette lettre constitue un élément précieux sur le plan linguistique pour l'étude du passage du latin à l'italien.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Carl Deroux, « La digestion dans la diététique d'Anthimus: langage, mythe et réalités » dans Le latin médical: la constitution d'un langage scientifique. Réalités et langage de la médecine dans le monde romain, G. Sabbah (Fano Sancti Stephani, 1991)
  • G. Gentili, « Il medico bizantino Antimo (VI secolo) e la sua epistola De observantia ciborum » dans Atti del XVI Convegno Nazionale della Società Italiana di Storia della Medicina, Bologne, 1959, p. 1-19
  • Nardus Groen, Lexicon Anthimeum. Amstelodami, H. J. Paris, 1926.
  • Gordon M. Messing, « Remarks on Anthimus De observatione ciborum » dans Classical Philology vol. 37, 1942, p. 150-158
  • K. Mras, « Anthimus und andere lateinische Ärzte im Lichte der Sprachforschung » dans Wiener Studien , vol. 61-62, 1943-1947
  • Guy Serbat, « Quelques traits d'oralité chez Anthime, De observatione ciborum » dans Les structures de l'oralité en latin : colloque du Centre Alfred Ernout, juin 1994, Jacqueline Dangel, Claude Moussy, Paris, 1996, p. 85-91
  • Carl Deroux, « Anthime, un médecin gourmet du début des temps mérovingiens », dans Revue belge de philologie et d'histoire, vol. , n° 80-4, 2002, p. 1107-1124, en ligne, consulté le 31 octobre 2012.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]