António José Conceição Oliveira

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Toni et António Oliveira.
Toni
Toni Oliveira.jpg
Toni
Biographie
Nom António José Conceição Oliveira
Nationalité Drapeau du Portugal Portugal
Naissance (67 ans)
Lieu Mogofores (Portugal)
Taille 1,83 m
Poste Milieu central
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1962-1965 Drapeau : Portugal Anadia
1965-1968 Drapeau : Portugal Académica Coimbra 19 (0)
1968-1977 Drapeau : Portugal Benfica 358 (13)
1977 Drapeau : États-Unis Las Vegas Quicksilvers 16 (0)
1977-1981 Drapeau : Portugal Benfica 79 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1969-1978 Drapeau : Portugal Portugal 33 (1)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1987-1989 Drapeau : Portugal Benfica 81
1992-1994 Drapeau : Portugal Benfica 84
1994-1995 Drapeau : France Girondins Bordeaux 35
1995-1996 Drapeau : Espagne Séville 52
2000-2002 Drapeau : Portugal Benfica 43
2002-2003 Drapeau : République populaire de Chine Shenyang Ginde 40
2003 Drapeau : Égypte Al Ahly SC 8
2007-2008 Drapeau : Arabie saoudite Al-Ettifaq 28
2008-2009 Drapeau : Émirats arabes unis Sharjah 26
2010-2011 Drapeau : Arabie saoudite Al-Ittihad 17
2012-2013 Drapeau : Iran Teraktor Sazi
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

António José Conceição Oliveira plus connu sous le nom de Toni est un ancien footballeur portugais, né le 14 octobre 1946 à Mogofores[1]. Il évoluait au poste de milieu central, aujourd'hui reconverti en entraîneur. Il est actuellement l'entraîneur du Teraktor Sazi, en Iran.

Carrière[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Il débute sa carrière de footballeur en amateur dans le petit club de Anadia. À l'âge de seize ans, il a déjà sa place mais ne dispute pas plus haut que le championnat régional avec son club, pendant toutes ces années au club.

Cependant après son début de carrière à Anadia, à dix neuf ans il part en première division dans un grand club portugais tenter sa chance. Il signe à l'Académica de Coimbra mais ne dispute pas plus qu'une rencontre au sein de la saison. Toni poursuit sa carrière au club, en évoluant la saison suivante pas plus qu'une seule rencontre, mais parvient tout de même à atteindre la seconde place du championnat ainsi qu'une place de finaliste en coupe du Portugal. Il commence enfin à jouer seulement pendant sa troisième saison passée au club, où il évolue avec dix sept rencontres de championnat.

Il évolue pas plus longtemps à l'Académica et s'envole après une très belle saison avec son club précédent, il part au Benfica Lisbonne avec un montant de 1 305 000[réf. souhaitée] escudos. Sa première saison au Benfica, il y joue énormément avec vingt trois rencontres pour sa première saison, et parvient a remporter le titre de champion du Portugal. Depuis, il s'est adapté au Benfica, et devient lui-même une icône sa deuxième saison il ne marque pas mais inscrit une nouvelle fois vingt six rencontres, il est très vite un titulaire indiscutable et par la même année découvre la saveur d'être sélectionnée en équipe du Portugal pour la première fois. Sa troisième saison celle de 1970-71, il joue un peu moins mais reste tout de même un titulaire régulier au sein du club lisboete. Toni réalise de nombreuses saisons, en étant titulaire et régulier chaque année aux côtés de grands joueurs comme Humberto Coelho, ou encore Eusébio, il est élu footballeur portugais de l'année 1972 seulement après quatre ans au club. Depuis, il est sacré de nombreuses saisons champion du Portugal, sans par chance avoir brillé dans les compétitions européennes.

Toni part réaliser le rêve américain pour une petite saison au Las Vegas Quicksilvers[2], il s'envole aux côtés de Eusébio, Humberto Coelho et Diamantino Costa tous joueurs de Benfica avant de rejoindre les États-Unis. La saison n'est pas vraiment un succès mais pour l'unique saison du club en NASL, il fera tout de même seize rencontres de championnat avec l'équipe des Quicksilvers.

Après les Quicksilvers, il revient au club au Benfica Lisbonne afin de disputer la saison 1977-78, il reprend sa place de titulaire et joue tous les matchs de championnat en inscrivant deux buts. Il reste titulaire pendant les deux saisons suivantes, avant de prendre une fin de sa carrière de joueur pendant la saison 1980-81 où il joue seulement une rencontre de championnat, il finit sa carrière au Benfica avec un peu plus de 400 matchs pour une vingtaine de buts[3].

Statistiques en joueur[modifier | modifier le code]

Championnat Coupe nationale Coupe continentale Sélection Drapeau : Portugal Portugal Total
Saison Club Pays Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts Matches Buts
1962-1963 Anadia Drapeau : Portugal I Divisão - AF Aveiro
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
1963-1964 Anadia Drapeau : Portugal I Divisão - AF Aveiro
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
1964-1965 Anadia Drapeau : Portugal I Divisão - AF Aveiro
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
1965-1966 Académica de Coimbra Drapeau : Portugal I Divisão
1
0
inconnu
inconnu
incomplet
incomplet
1966-1967 Académica de Coimbra Drapeau : Portugal I Divisão
1
0
inconnu
inconnu
incomplet
incomplet
1967-1968 Académica de Coimbra Drapeau : Portugal I Divisão
17
0
inconnu
inconnu
incomplet
incomplet
1968-1969 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
23
1
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
incomplet
incomplet
1969-1970 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
26
0
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
2
0
incomplet
incomplet
1970-1971 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
15
0
inconnu
inconnu
inconnu (C2)
inconnu (C2)
incomplet
incomplet
1971-1972 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
22
0
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
incomplet
incomplet
1972-1973 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
28
3
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
10
0
incomplet
incomplet
1973-1974 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
24
2
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
4
0
incomplet
incomplet
1974-1975 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
29
2
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
1
0
incomplet
incomplet
1975-1976 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
29
5
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
8
0
incomplet
incomplet
1976-1977 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
24
0
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
4
0
incomplet
incomplet
1977 Las Vegas Quicksilvers Drapeau : États-Unis NASL
16
0
16
0
1977-1978 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
30
2
inconnu
inconnu
inconnu (C1)
inconnu (C1)
3
1
incomplet
incomplet
1978-1979 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
27
0
inconnu
inconnu
inconnu (C3)
inconnu (C3)
1
0
incomplet
incomplet
1979-1980 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
21
1
inconnu
inconnu
inconnu (C3)
inconnu (C3)
incomplet
incomplet
1980-1981 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
1
0
inconnu
inconnu
inconnu (C2)
inconnu (C2)
incomplet
incomplet
Total
incomplet
incomplet
inconnu
inconnu
inconnu
inconnu
33
1
incomplet
incomplet

Entraîneur[modifier | modifier le code]

Il refait surface pendant la saison 1981-82 au Benfica Lisbonne, club où il est devenu une légende du football portugais. Il prend part d'entraîneur adjoint[4] pendant de nombreuses saisons entre 1981 et 1987. Entre temps, il prend place dans le staff de l'équipe nationale du Portugal, invité par Fernando Cabrita il prend place comme coordonnateur technique de la sélection pendant le parcours des lusitaniens à l'Euro 1984 qui se déroule cette année la en France. Depuis, Toni reprend place à son statut d'entraîneur adjoint au Benfica.

Après l'aventure Ebbe Skovdahl après seulement douze rencontres[5] de championnat il prend la place d'entraîneur du Benfica. Sa première saison est historique, car bien que le club ne finit pas premier du championnat, seulement second, il parvient tout de même a aller en final de la Coupe des clubs champions européens 1987-1988, en éliminant des clubs comme le RSC Anderlecht ou encore le Steaua Bucarest en demi-finale. Malheureusement pour lui, son équipe perd aux tirs aux buts en finale, ainsi donnant la première coupe des clubs champions au PSV Eindhoven. Cependant, il reste une nouvelle saison au club et c'est une saison réussi car il parvient à être champion du Portugal, en assurant une place de finaliste en coupe du Portugal, sans briller sur la scène européenne.

Par la suite il reste à Benfica, mais aux rangs d'entraîneur adjoint aux côtés du nouvel entraîneur Sven-Göran Eriksson le suédois en provenance de la Fiorentina qui a déjà auparavant entraîner le club de la Luz. Il reste entraîneur adjoint avant que la saison 1992-93 il effectue la première journée de championnat aux rangs d'entraîneur principal[6]. Par la suite c'est Tomislav Ivic qui prend les rangs du club avant de laisser sa place après la défaite face au FC Porto perdu (0-1) pendant la quinzième journée. Depuis il reprend le club jusqu'à la fin de la saison en parvenant à remporter la Coupe du Portugal mais pas le championnat. Une dernière saison à Benfica, c'est pendant la saison 1993-94 où il la joue totalement, il parvient à remporter le championnat à deux points d'avances sur son ennemi-juré le FC Porto, en gagnant la supercoupe et parvenant à atteindre les demi-finales de la coupe d'Europe des vainqueurs de coupe.

Toni part tenter une nouvelle aventure, mais cette fois il choisit la France et les Girondins de Bordeaux pour entraîner. Il prend la place de Rolland Courbis en tant qu'entraîneur mais au mois de mars de la saison il est remplacé à huit journées de la fin par Éric Guérit, joueur de l'équipe. Le parcours des Girondins n'a pas été rose et c'est ce qui lui a valu son départ en fin de saison, notamment avec de mauvais parcours en coupe de France, coupe de la ligue et en coupe UEFA.

L'Espagne l'attend, et va du côté du FC Séville pendant la saison 1995-1996. Il joue la totalité des matches de toute la saison, sans pouvoir éviter une place en seconde moitié de tableau. Son parcours européen, il ne va pas plus loin que le 3e tour de la Coupe UEFA perdu contre le FC Barcelone. Il ne rénove pas et cède sa place à José Antonio Camacho à la fin de la saison.

Par la suite Carlos Queiroz l'appelle, et devient le nouvel entraîneur adjoint dans le staff de l'équipe nationale des Émirats arabes unis. Toni est aux côtés a ce poste de Rolão Preto et José Alberto Costa, il assiste aux Jeux panarabes sans briller, et effectue les tours préliminaires à la Coupe d'Asie des nations. Les Émirats ne parviennent pas à se qualifier, voyant ainsi le règne de Carlos Queiroz prendre fin ainsi que tout le staff y compris pour Toni.

Il revient au secours du Benfica Lisbonne une nouvelle fois, et vient pour le début de la saison 2000-2001. Un Benfica très mauvais à l'issue de cette saison qui ne passe pas la sixième place ce qui est la saison la plus noir du club da Luz. Au point de vue du championnat, mais aussi en Coupe du Portugal après avoir perdu contre l'ennemi le FC Porto par (0-4)[7] après avoir un match nul (1-1) à domicile. Le point de vue européen n'est vraiment pas au top non plus, après une défaite au premier tour contre une équipe suédoise[8]. Ainsi s'achève la saison la plus noire du Benfica, malgré cela Toni reste aux commandes pour la saison suivante. La saison n'est vraiment pas un franc succès et Toni est limogé en cours de saison, laissant place à Jesualdo Ferreira aux commandes de l'équipe[9].

La Chine est sa prochaine destination, et s'engage peu après être limogé du Benfica, avec le club du Shenyang Ginde. Il dispute la première division chinoise, et fait un parcours mitigée entre le premier et le second tableau. Il se classe onzième du championnat, ainsi il dispute sa seconde saison sans franc succès, et démissionne pendant la cinquième journée ainsi pour s'engager avec l'équipe égyptienne de Al Ahly SC.

Avec Al Ahly SC, il gagne la Supercoupe d'Égypte aux tirs aux buts sans être vraiment brillant. Il est renvoyée peu après la septième journée de championnat après un très mauvais début de saison du club du Caire. Al-Ahly frôle de près la relégation, en début de saison ce qui a perdu d'impatience le président Hassan Hamdy ancien joueur du club. Il est limogé laissant place à son successeur lui aussi, le portugais Manuel José.

Toni rejoint la saison 2007-2008 du Al-Ettifaq du championnat saoudien. Avec son équipe il parvient à se classer quatrième à la fin de saison, par la même occasion il reste pas plus longtemps et s'engage vers une autre destination à la fin de la saison.

Après l'Arabie saoudite, il va dans un pays voisin du Sharjah SC et c'est une mauvaise saison qu'il effectue. Son club lutte pour éviter la relégation, il est reléguée peu avant la fin de saison après la 18e journée. Il a effectué la Ligue des champions mais son équipe déclare forfait, ainsi ne prenant pas la suite de la compétition.

Il revient en Arabie saoudite et va entraîner le Al-Ittihad Djeddah, il reprend l'équipe après le départ de Enzo Trossero et de Manuel José à la tête de l'équipe. Toni fait sa grande rentrée au club en Février afin de disputer la fin de saison de championnat. Il effectue quelques rencontres de Ligue des Champions permettant à son équipe de passer au second tour, et par la suite il laisse la tâche de coach à Dimitri Davidovic qui reprend l'équipe en main pour la suite et fin de saison.

Statistiques en entraîneur[modifier | modifier le code]

Résultats Autres matches Total
Saison Club Pays Place Victoires Nuls Défaites Titres Victoires Nuls Défaites Titres  % Victoires  % Nuls  % Défaites
1987-1988 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
2e
12
3
11
3
2
1
Final. C1
46,87 %
15,62 %
37,5 %
1988-1989 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
1er
27
2
9
Champion
8
1
2
Final. Cdp
71,42 %
6,12 %
22,44 %
1992-1993 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
2e
17
1
6
9
2
1
Vainq. Cdp
72,22 %
8,33 %
19,44 %
1993-1994 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal I Divisão
1er
23
3
8
Champion
8
4
2
Final. Supercoupe
67,39 %
15,21 %
21,73 %
1994-1995 Girondins de Bordeaux Drapeau : France Division 1
11
6
10
5
1
2
45,71 %
20 %
34,28 %
1995-1996 Séville Drapeau : Espagne Primera División
14e
11
15
16
4
3
3
28,84 %
34,61 %
36,53 %
2000-2001 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal Primeira Liga
6e
8
7
6
1
1
1
37,5 %
33,33 %
29,16 %
2001-2002 Benfica Lisbonne Drapeau : Portugal Primeira Liga
7
7
2
1
1
1
36,84 %
42,10 %
15,78 %
2002 Shenyang Ginde Drapeau : République populaire de Chine Jia-A League
11e
7
6
9
0
0
1
30,43 %
26,08 %
43,47 %
2003 Shenyang Ginde Drapeau : République populaire de Chine Jia-A League
2
1
2
2
1
0
50 %
25 %
25 %
2003-2004 Al Ahly SC Drapeau : Égypte Premier League
3
1
3
0
1
0
Vainq. Supercoupe
37,5 %
25 %
37,5 %
2007-2008 Al-Ettifaq Drapeau : Arabie saoudite Saudi Premier League
4e
10
5
7
3
2
1
Final. Coupe Crown Prince
46,42 %
25 %
28,57 %
2008-2009 Al-Sharjah Drapeau : Émirats arabes unis UAE Pro-League
5
3
10
3
0
5
30,76 %
11,53 %
57,69 %
2010-2011 Al-Ittihad Djeddah Drapeau : Arabie saoudite Saudi Premier League
5
3
1
4
3
1
52,94 %
35,29 %
11,76 %
Total
148
63
100
2
51
22
21
3
49,13 %
20,98 %
29,87 %
  •      Autres matchs : sont considérées comme des compétitions officielles des matchs non-championnat (coupe nationale, coupe de la ligue, coupes continentales, matchs de play-offs, supercoupe.. etc). Compétitions non acceptée : compétitions non-officielles (matchs amicaux, trophée de pré-saison)

En sélection nationale[modifier | modifier le code]

Toni fait ses débuts en sélection pendant sa seconde époque au Benfica. Ses belles performances au club de la Luz lui a valu de célébrer sa première sélection le 12 octobre 1969 pour disputer les tours préliminaires à la Coupe du monde de 1970 contre la Roumanie où il rentre seconde période.

Depuis il refait surface la même année contre l'Angleterre où il effectue toute la rencontre du match amical. Toni est plus rappelée depuis sauf en 1972 où il refait partie de l'équipe. Il dispute les deux rencontres de qualifications aux dépens de la Chypre comptant pour les qualifications à la Coupe du Monde de 1974. Toni continue ses appels en sélections et part avec son groupe participer à la Coupe de l'Indépendance du Brésil avec sa nation. Le Portugal fait un très beau tournoi, en atteignant la finale perdue dans les dernières minutes contre le pays organisateur, le Brésil.

Le grand parcours du finaliste le Portugal, et ceux de Toni permet à lui d'avoir sa place de titulaire dans le onze initial. Il dispute plusieurs rencontres amicaux et des nombreuses qualifications pour l'Euro 1976 et pour la Coupe du monde 1978 en Argentine.

Il fête son premier et unique but pendant sa trente deuxième sélection le 16 novembre 1977 contre la Chypre. Sa dernière sélection, il la fête une rencontre après son but en sélection le 8 mars 1978 contre la France, où ce fut un échec perdu (0-2) en match amical.

Au total en onze années en équipe nationale, il effectuera trente trois sélections pour un petit but avec les lusitaniens entre 1969 et 1978.

Sélections[modifier | modifier le code]

Sélections Date Stade Adversaire Résultat Minutes Compétition Buts But inscrit
1
12 octobre 1969 Drapeau de la République socialiste de Roumanie Stadionul 23 August, Bucarest Drapeau de la République socialiste de Roumanie Roumanie
1 – 0
Entré  45'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1970[10]
2
10 décembre 1969 Drapeau : Angleterre Wembley Stadium, Londres Drapeau : Angleterre Angleterre
1 – 0
90'
Match amical[11]
3
29 mars 1972 Drapeau : Portugal Estádio da Luz, Lisbonne Drapeau : Chypre Chypre
4 – 0
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974[12]
4
10 mai 1972 Drapeau : Chypre GSP Stadium, Nicosie Drapeau : Chypre Chypre
0 – 1
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974[13]
5
11 juin 1972 Drapeau : Brésil Machadão, Natal Drapeau : Équateur Équateur
0 – 3
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[14]
6
14 juin 1972 Drapeau : Brésil Estádio do Arruda, Recife Drapeau : Iran Iran
0 – 3
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[15]
7
18 juin 1972 Drapeau : Brésil Estádio do Arruda, Recife Drapeau : Chili Chili
1 – 4
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[16]
8
25 juin 1972 Drapeau : Brésil Estádio do Arruda, Recife Drapeau : Irlande Irlande
2 – 1
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[17]
9
29 juin 1972 Drapeau : Brésil Maracanã, Rio de Janeiro Drapeau : Argentine Argentine
1 – 3
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[18]
10
2 juillet 1972 Drapeau : Brésil Maracanã, Rio de Janeiro Drapeau : Uruguay Uruguay
1 – 1
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[19]
11
6 juillet 1972 Drapeau : Brésil Mineirão, Belo Horizonte URSS URSS
1 – 0
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[20]
12
9 juillet 1972 Drapeau : Brésil Maracanã, Rio de Janeiro Drapeau : Brésil Brésil
1 – 0
90'
Coupe de l'Indépendance du Brésil[21]
13
3 mars 1973 Drapeau : France Parc des Princes, Paris Drapeau : France France
1 – 2
90'
Match amical[22]
14
2 mai 1973 Drapeau : République populaire de Bulgarie Stade national Vassil Levski, Sofia Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie
2 – 1
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974[23]
15
13 octobre 1973 Drapeau : Portugal Estádio da Luz, Lisbonne Drapeau : République populaire de Bulgarie Bulgarie
2 – 2
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974[24]
16
14 novembre 1973 Drapeau : Portugal Estádio José Alvalade, Lisbonne Drapeau de l’Irlande du Nord Irlande du Nord
1 – 1
Remplacé 77'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974[25]
17
3 avril 1974 Drapeau : Portugal Estádio da Luz, Lisbonne Drapeau : Angleterre Angleterre
0 – 0
Remplacé 45'
Match amical[26]
18
9 mars 1975 Drapeau : Brésil Estádio Serra-Dourada, Goiânia Drapeau : Brésil Goiás
2 – 1
Entré  45'
Match amical[27]
19
26 avril 1975 Drapeau : France Stade olympique Yves-du-Manoir, Colombes Drapeau : France France
0 – 2
90'
Match amical[28]
20
30 avril 1975 Drapeau : Tchécoslovaquie Letná Stadion, Prague Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
5 – 0
Remplacé 49'
Éliminatoires du championnat d'Europe de 1976[29]
21
13 mai 1975 Drapeau : Écosse Hampden Park, Glasgow Drapeau : Écosse Écosse
1 – 0
90'
Match amical[30]
22
8 juin 1975 Drapeau : Chypre Tsirion Athletic Center Stadium, Limassol Drapeau : Chypre Chypre
0 – 2
90'
Éliminatoires du championnat d'Europe de 1976[31]
23
12 novembre 1975 Drapeau : Portugal Estádio das Antas, Porto Drapeau : Tchécoslovaquie Tchécoslovaquie
1 – 1
90'
Éliminatoires du championnat d'Europe de 1976[32]
24
19 novembre 1975 Drapeau : Portugal Estádio José Alvalade, Lisbonne Drapeau : Angleterre Angleterre
1 – 1
90'
Éliminatoires du championnat d'Europe de 1976[33]
25
3 décembre 1975 Drapeau : Portugal Estádio do Bonfim, Setúbal Drapeau : Chypre Chypre
1 – 0
90'
Éliminatoires du championnat d'Europe de 1976[34]
26
7 avril 1976 Drapeau : Italie Stadio Comunale, Turin Drapeau : Italie Italie
3 – 1
90'
Match amical[35]
27
16 octobre 1976 Drapeau : Portugal Estádio das Antas, Porto Drapeau : Pologne Pologne
0 – 2
Remplacé 45'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1978[36]
28
5 décembre 1976 Drapeau : Chypre Tsirion Athletic Center Stadium, Limassol Drapeau : Chypre Chypre
1 – 2
Entré  80'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1978[37]
29
22 décembre 1976 Drapeau : Portugal Estádio José Alvalade, Lisbonne Drapeau : Italie Italie
2 – 1
Entré  85'
Match amical[38]
30
9 octobre 1977 Drapeau : Danemark Idrætsparken, Copenhague Drapeau : Danemark Danemark
2 – 4
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1978[39]
31
29 octobre 1977 Drapeau : Pologne Stadion Śląski, Chorzów Drapeau : Pologne Pologne
1 – 1
90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1978[40]
32
16 novembre 1977 Drapeau : Portugal Estádio de São Luís, Faro Drapeau : Chypre Chypre
4 – 0
But inscrit 11' 90'
Tours préliminaires à la Coupe du monde de 1978[41]
1
33
8 mars 1978 Drapeau : France Parc des Princes, Paris Drapeau : France France
2 – 0
90'
Match amical[42]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Académica de Coimbra[modifier | modifier le code]

Benfica[modifier | modifier le code]

Portugal[modifier | modifier le code]

Al-Ahly[modifier | modifier le code]

Al-Ettifaq[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Toni née à Mogofores prêt de Anadia (zerozero.pt)
  2. http://www.nasljerseys.com/Players/T/Toni.htm Toni joueur de Las Vegas Quicksilvers
  3. (pt) Biographie sur http://vedetaoumarreta.blogspot.com/.
  4. (pt) Parcours d'entraîneur de Toni sur [1]
  5. (pt) Matches du Benfica Lisbonne pendant la saison 1987-88 sur [2]
  6. (pt) Matches du Benfica Lisbonne pendant la saison 1992-93 sur [3]
  7. http://www.zerozero.pt/jogo.php?id=3595 FC Porto-Benfica (4-0) - Coupe du Portugal 2000/2001 - 1/8 finale match retour
  8. http://www.zerozero.pt/equipa.php?id=4&epoca_id=130&menu=allmatches&compet_id_jogos=28 Parcours européen du Benfica pendant la saison 2000-2001
  9. http://foradejogo.net/team.php?team=2&ano=1981&escalao=0&red=N Toni limogé en cours de saison laissant place à Jesualdo Ferreira
  10. 1re sélection de Toni - Roumanie-Portugal (1-0) - 12/10/1969 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1970
  11. 2e sélection de Toni - Angleterre-Portugal (1-0) - 10/12/1969 - Match amical
  12. 3e sélection de Toni - Portugal-Chypre (4-0) - 29/03/1972 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974
  13. 4e sélection de Toni - Chypre-Portugal (0-1) - 10/05/1972 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974
  14. 5e sélection de Toni - Équateur-Portugal (0-3) - 11/06/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  15. 6e sélection de Toni - Iran-Portugal (0-3) - 14/06/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  16. 7e sélection de Toni - Chili-Portugal (1-4) - 18/06/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  17. 8e sélection de Toni - Portugal-Irlande (2-1) - 25/06/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  18. 9e sélection de Toni - Argentine-Portugal (1-3) - 29/06/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  19. 10e sélection de Toni - Uruguay-Portugal (1-1) - 02/07/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  20. 11e sélection de Toni - Portugal-URSS (1-0) - 06/07/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  21. 12e sélection de Toni - Brésil-Portugal (1-0) - 06/07/1972 - Coupe de l'Indépendance du Brésil
  22. 13e sélection de Toni - France-Portugal (1-2) - 03/03/1972 - Match amical
  23. 14e sélection de Toni - Bulgarie-Portugal (2-1) - 02/05/1973 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974
  24. 15e sélection de Toni - Portugal-Bulgarie (2-2) - 13/10/1973 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974
  25. 24e sélection de Toni - Portugal-Irlande du Nord (1-1) - 14/11/1973 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1974
  26. 17e sélection de Toni - Portugal-Angleterre (0-0) - 03/04/1974 - Match amical
  27. 18e sélection de Toni - Goiás-Portugal (2-1) - 09/03/1975 - Match amical
  28. 19e sélection de Toni - France-Portugal (0-2) - 26/04/1975 - Match amical
  29. 20e sélection de Toni - Tchécoslovaquie-Portugal (5-0) - 30/04/1975 - Éliminatoires du championnat d'Europe de football 1976
  30. 21e sélection de Toni - Écosse-Portugal (1-0) - 10/05/1972 - Match amical
  31. 22e sélection de Toni - Chypre-Portugal (0-2) - 08/06/1975 - Éliminatoires du championnat d'Europe de football 1976
  32. 23e sélection de Toni - Portugal-Tchécoslovaquie (1-1) - 12/11/1975 - Éliminatoires du championnat d'Europe de football 1976
  33. 24e sélection de Toni - Portugal-Angleterre (1-1) - 19/11/1975 - Éliminatoires du championnat d'Europe de football 1976
  34. 25e sélection de Toni - Portugal-Chypre (1-0) - 03/12/1975 - Éliminatoires du championnat d'Europe de football 1976
  35. 26e sélection de Toni - Italie-Portugal (3-1) - 07/04/1976 - Match amical
  36. 27e sélection de Toni - Pologne-Portugal (0-2) - 16/10/1976 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1978
  37. 28e sélection de Toni - Chypre-Portugal (1-2) - 05/12/1976 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1978
  38. 29e sélection de Toni - Portugal-Italie (2-1) - 22/12/1976 - Match amical
  39. 30e sélection de Toni - Danemark-Portugal (2-4) - 09/10/1977 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1978
  40. 31e sélection de Toni - Pologne-Portugal (1-1) - 29/10/1977 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1978
  41. 32e sélection de Toni - Portugal-Chypre (4-0) - 16/11/1977 - Tours préliminaires à la Coupe du monde de football 1978
  42. 33e sélection de Toni - France-Portugal (2-0) - 08/03/1978 - Match amical