Angelika Kirchschlager

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Angelika Kirchschlager
Image dans Infobox.
Angelika Kirchschlager au Festival de Vienne en 2008
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Conjoint
Hans Peter Kammerer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfant
Felix Kammerer (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Tessiture
Mezzo-soprano lyrique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Fach
Mezzo-soprano lyrique (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Angelika Kirchschlager, née le à Salzbourg, est une chanteuse d'opéra et de lied autrichienne qui a une voix de mezzo.

Carrière[modifier | modifier le code]

Kirchschlager commence sa formation musicale au Mozarteum de Salzbourg, où elle étudie la percussion et le piano. En 1984, elle passe à l'Académie de musique de Vienne, où elle étudie avec Gerhard Kahry et Walter Berry[1]. Elle est d'abord engagée par la Wiener Kammeroper et la Graz Opera. Kirchschlager gagne le troisième prix à l'Internationaler Hans-Gabor-Belvedere-Gesangswettbewerb (de), concours de chant international, en 1991. Elle débute sur scène à Graz dans le rôle d'Octavian du Chevalier à la rose en 1993[1]. En 1993, elle devient membre du Wiener Staatsoper et y fait ses débuts en Chérubin (Les Noces de Figaro). La même année, elle se voit décerner la médaille Mozart (en) par la Mozartgemeinde Wien (Société Mozart de Vienne)[2].

En 2002, Kirchschlager chante le rôle de Sophie à la première mondiale de l'opéra Sophie's Choice (Le Choix de Sophie) de Nicholas Maw au Royal Opera House de Londres[3], ainsi qu'à la première américaine de la version révisée de cet opéra au Washington National Opera (en)[4]. Elle est couramment invité au Schubertiade Schwarzenberg, festival annuel de lieder qui se tient dans le Vorarlberg, en Autriche. Elle collabore souvent avec Helmut Deutsch et Simon Keenlyside[5],[6].

Kirchschlager habite à Vienne. Elle a eu un fils, Felix, après avoir épousé le baryton Hans Peter Kammerer[1], dont elle était séparée en 2009[7].

Rôles[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (en) Tim Ashley, « The accidental diva », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 8 février 2007)
  2. (de) « Preise und Auszeichnungen » (consulté le 20 décembre 2012).
  3. (en) Tim Ashley, « Sophie's Choice (Royal Opera House, London) », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2009).
  4. Anne Midgette, « A Novel Transformed Into Opera, Its Heartbreaking Story Intact », The New York Times,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2009).
  5. (en) Tim Ashley, « Kirchschlager/Keenlyside (Wigmore Hall, London) », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2009).
  6. (en) Tim Ashley, « Keenlyside/Kirchschlager/Minkowski (Barbican, London) », The Guardian,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2009).
  7. (en) Hugh Canning, « Down-to-earth diva Angelika Kirschlager [sic] », The Times, Londres,‎ (lire en ligne, consulté le 8 avril 2009).

Liens externes[modifier | modifier le code]