Andreï Tupolev

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Andreï Tupolev
Tupolev poststamp.jpg
Fonction
Parlementaire du Soviet suprême de l'Union soviétique
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata
Pustomasowo (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 84 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Membre de
Académie russe des sciences, Académie des sciences d'URSS (d), Central Executive Committee of the Soviet Union (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Grade militaire
Conflit
Distinctions

Andreï Nikolaïevitch Tupolev ou Toupolev (en russe : Андрей Николаевич Туполев), né le à Poustomazovo, dans le gouvernement de Tver (Empire russe) et décédé le à Moscou (Union soviétique), est un concepteur et constructeur aéronautique soviétique[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Andreï Tupolev étudia à l'université technique d'État de Moscou - École Bauman en 1918.

Il fut un concepteur prééminent à partir de 1929 à l'institut central d'aérohydrodynamique (TsAGI) de Moscou, où plus d'une centaine d'avions (les Tupolev) furent conçus, notamment des bombardiers (dont le Tupolev Tu-26 ou le Tupolev Tu-2) et des avions de ligne comme le Tu-134 et le Tu-154.

Tupolev fut arrêté en 1937 avec un autre concepteur d'avions célèbre, Vladimir Petliakov, sous l'accusation de la création d'un « parti fasciste russe ». En 1939, il fut transféré d'une prison à Bolchevo près de Moscou, dans un camp spécial charachka, où plusieurs de ses collègues étaient incarcérés. Officiellement il fut condamné à dix ans, mais il fut libéré en 1944 pour « services rendus ». Sa réhabilitation complète ne fut cependant accordée que dix ans après la mort de Staline.

Andreï Tupolev est enterré au cimetière de Novodevitchi. Son épouse est décédée en 1962, à 68 ans.

Son fils Alexeï fut aussi un célèbre concepteur aéronautique d'avions de ligne, en particulier du Tupolev Tu-144 appelé par dérision à l'ouest Konkordski à cause de sa ressemblance avec le Concorde.

Distinctions[modifier | modifier le code]

Principaux titres et décorations, classés par ordre de préséance :

le 16.09.1945 (médaille no 248)
le 12.07.1957 (médaille no 48)
le 22.11.1972 (médaille no 12)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Citoyen soviétique de nationalité russe, selon sa biographie sur le site warheroes.ru.

Liens externes[modifier | modifier le code]