Colonel général

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Colonel (homonymie) et Général (homonymie).

Le grade de colonel général est un grade spécifique pour un général dans plusieurs armées.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Le grade de Generaloberst était, jusqu'en 1945, le plus haut grade de général en Allemagne, situé après celui de Generalfeldmarschall.

Dans la République démocratique allemande, qui était alors membre du pacte de Varsovie, ce grade correspondait au grade russe de general-polkovnik et était le plus haut grade après ceux de Marschall der DDR et d’Armeegeneral.

Autriche[modifier | modifier le code]

Le grade de Generaloberst était le plus haut grade dans l'armée austro-hongroise jusqu'au démantèlement de l'Empire en 1918. Il fut par la suite utilisé par l'Autriche jusqu'en 1938, date de son annexion par l’Allemagne nazie.

France[modifier | modifier le code]

Le grade de colonel général est un grade qui a existé en France jusqu'en 1830.

Pacte de Varsovie, Union soviétique puis fédération de Russie[modifier | modifier le code]

Les pays du pacte de Varsovie ont calqué leur grades sur ceux de l'Union Soviétique, afin d'avoir une structure commune de commandement.

En Union soviétique puis en fédération de Russie, le grade de colonel général (Гєнерал-полковник, general-polkovnik) est le troisième grade le plus élevé dans la hiérarchie militaire, situé après les grades de maréchal de la fédération de Russie et de general armii, et au dessus du grade de Lieutenant général ; il a donné les grades suivants au sein des pays du pacte de Varsovie, donc avant 1991 :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]