And All That Could Have Been

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
And All That Could Have Been
(Halo 17)
Compilation de Nine Inch Nails
Sortie
Enregistré 2000
Nothing Studios (Nouvelle-Orléans, Louisiane)
Durée 73:59 (Live CD)
43:24 (Still CD)
105:01 (DVD)
Format CD, DVD, VHS
Auteur Trent Reznor
Producteur Trent Reznor
Label Nothing Records

Albums de Nine Inch Nails

Notation des critiques de la compilation

Compilation des critiques
Périodique Note
Entertainment Weekly B[1]
IGN 8/10[2]
Los Angeles Times 2,5/5 étoiles[3]
PopMatters mitigé[4]
Rolling Stone 4/5 étoiles[5]

And All That Could Have Been (également connu sous le nom Halo 17) est un album live du groupe de metal industriel américain Nine Inch Nails, sorti en .

À cette époque, Trent Reznor rencontre des problèmes avec la drogue qui le conduisent vers une cure de désintoxication, en 2002, au moment où sort l'album live, aussi disponible en DVD, et qui montre l'énergie du groupe sur scène[réf. nécessaire].

Présentation[modifier | modifier le code]

Question book-4.svg
Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (février 2018)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.

And All That Could Have Been (Halo 17) est le premier live du groupe. Il contient 16 chansons enregistrées lors de la tournée Fragility V2.0 aux États-Unis, en 2000.

Cet album, attendu tout au long de l'année 2001 et dont la sortie est pévue le (tel que diffusé lors de diverses annonces et teasers dans les mois précédant sa sortie finale), n'est finalement publié que début 2002 et paraît simultanément en CD, DVD et cassette VHS.

Il existe deux versions de l'ensemble : une édition limitée « deluxe », emballée dans un étui en tissu gris[6] qui contient à la fois le CD Live et un disque supplémentaire intitulé Still, livré dans un digipack repliable, et l'édition standard qui ne contient que le disque du Live dans un digipack unique.

Le disque Still est également disponible séparément, à l'origine, par commande postale sur le site officiel de Nine Inch Nails[7].

Détails de l'édition CD[modifier | modifier le code]

Disque 1 : Live (Halo 17a)[modifier | modifier le code]

And All That Could Have Been
(Halo 17a)
Live de Nine Inch Nails
Sortie
Enregistré Avril à juin 2000
Tournée Fragility V2.0
Durée 73:59 (Live CD)
Genre Rock alternatif, rock industriel, metal alternatif, metal industriel
Format CD, digital[8]

Notation des critiques du Live

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 2,5/5 étoiles[9]
Alternative Press 8/10[10]
NME 2,5/5 étoiles[11]
Q 3 étoiles sur 5[12]

Le live est un enregistrement "agressif"[13] des performances de la tournée Fragility V2.0. Sans introduction, il commence immédiatement avec Terrible Lie[11],[4],[14].

Les chansons sont arrangées différemment de leurs versions studio[15].

Toutes les chansons sont écrites et composées par Trent Reznor.

Liste des titres
No Titre Durée
1. Terrible Lie 4:59
2. Sin 4:15
3. March of the Pigs 4:14
4. Piggy 4:51
5. The Frail 1:42
6. The Wretched 5:24
7. Gave Up 4:15
8. The Great Below 5:08
9. The Mark Has Been Made 3:46
10. Wish 3:40
11. Suck 4:14
12. Closer 5:38
13. Head Like a Hole 4:54
14. The Day the World Went Away 6:29
15. Starfuckers, Inc. 5:31
16. Hurt 5:00
73:59

Disque 2 : Still (Halo 17b)[modifier | modifier le code]

Still
(Halo 17b)
Album de Nine Inch Nails
Enregistré 2000
Nothing Studios (Nouvelle-Orléans, Louisiane)
Durée 43:24 (Still CD)
Genre Piano rock, dark ambient, acoustique
Format CD, digital[16],[17]

Notation des critiques de Still

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 4/5 étoiles[18]

Still contient des "restitutions subjuguées" (versions déconstruites) de chansons plus anciennes et de cinq nouveaux morceaux[19]. Selon le site web de NIN, quatre de ces chansons ont été « enregistrées en live de façon déconstruite »[20]. Les instruments comprennent le piano, la guitare acoustique, le piano électrique ou d'autres instruments « réels » soutenus par des textures de synthèse générées par ordinateur.

En 2004, Reznor déclare que Adrift and at Peace est la conclusion du titre La Mer, extrait de The Fragile[21].

Certaines des pistes de Still sont des évolutions de thèmes rejetés et écrits, à l'origine, pour le thriller Photo Obsession (en anglais : One Hour Photo, 2002) de Mark Romanek[22].

Leaving Hope est aussi le nom sous lequel Reznor publie sa musique depuis le début de sa carrière d'auteur-compositeur[23]. Reznor permet, plus tard, à Leaving Hope d'être utilisé dans une annonce du service public américain pour le secours aux sinistrés de l'ouragan Katrina[24].

Les vidéos des prestations de Something I Can Never Have, Gone, Still (avec Jérôme Dillon) et The Becoming (avec Dillon et Danny Lohner) sont publiées sur le site officiel de Nine Inch Nails[25].

Toutes les chansons sont écrites et composées par Trent Reznor.

Liste des titres
No Titre Durée
1. Something I Can Never Have 6:39
2. Adrift and at Peace 2:53
3. The Fragile 5:12
4. The Becoming 4:30
5. Gone, Still 2:36
6. The Day the World Went Away 5:17
7. And All That Could Have Been 6:15
8. The Persistence of Loss 4:04
9. Leaving Hope 5:57
43:24

DVD[modifier | modifier le code]

And All That Could Have Been
(Halo 17 - DVD)
Vidéo de Nine Inch Nails
Enregistré Avril à juin 2000
Tournée Fragility V2.0
Durée h 45 (DVD)
Genre Rock alternatif, rock industriel, metal alternatif, metal industriel
Format DVD, VHS
Label Nothing Records

Albums de Nine Inch Nails

Notation des critiques du DVD

Compilation des critiques
Périodique Note
AllMusic 2,5/5 étoiles[26]
IGN 7/10[2]

La version DVD, produite par Trent Reznor et dirigée par Rob Sheridan, comprend des séquences vidéo de la tournée Fragility V2.0 (2000). Sheridan et d'autres membres de l'équipe du groupe ont filmé la tournée à l'aide de caméras DV grand public et le DVD est ensuite monté en interne, au studio Reznor à la Nouvelle-Orléans, où Sheridan et Reznor l'éditent sur Mac avec Final Cut Pro et le compilent avec DVD Studio Pro[27].

Le contenu utilisé est, donc, pris à partir de spectacles multiples montés ensemble pour s'apparenter à une performance unique. La vidéo est filmée tout au long de la tournée et l'audio est extrait de quatre ou cinq spectacles[28].

Bien que Reznor ait initialement embauché une compagnie de tournage, il change d'avis[29] en raison du coût et de son expérience sur The Downward Spiral Tour[30], voulant capturer les spectacles d'un point de vue plus réaliste[31]. Cette décision permet à l'équipe de revoir les prises chaque nuit, dans le bus de tournée, leur permettant de savoir sur quoi se concentrer lors du prochain spectacle[30].

Il en résulte une vidéo sombre et enfumée[30] plutôt que polie, les caméras sont parfois tremblantes et il n'y a pas de coups de grue de balayage[20].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

DVD - Disque 1
No Titre Durée
1. The New Flesh / Pinion 1:02
2. Terrible Lie 5:07
3. Sin 4:16
4. March of the Pigs 4:07
5. Piggy 4:58
6. The Frail 1:46
7. The Wretched 5:33
8. Gave Up 4:26
9. La Mer 4:46
10. The Great Below 5:08
11. The Mark Has Been Made 3:45
12. Wish 3:42
13. Complication 2:00
DVD - Disque 2
No Titre Durée
1. Suck 4:10
2. Closer 6:08
3. Head Like a Hole 5:51
4. Just Like You Imagined 3:53
5. Starfuckers, Inc. 5:43
6. Hurt 4:31
7. Credits 4:45
Suppléments
8. Still Gallery 2:49
9. Audio Commentary (Director-Artist Bill Viola Discusses The Video Sequence He Created For The Performance) 16:05
Beneath The Surface
10. Reptile 6:24
11. The Day the World Went Away (Clip inédit) 6:36
12. TV Commercial: Ninetynine 0:30
13. TV Commercial: The Fragile 0:30
14. TV Commercial: Things Falling Apart 1:02
15a. Starfuckers, Inc. (feat. Marilyn Manson) (Live at Madison Square Garden, New York (2000)) 2:30
15b. The Beautiful People (feat. Marilyn Manson) (Live at Madison Square Garden, New York (2000)) 3:53

Crédits[modifier | modifier le code]

Membres du groupe[modifier | modifier le code]

Équipes technique et production[modifier | modifier le code]

  • Production : Trent Reznor
  • Programmation : Keith Hillebrandt, Charlie Clouser
  • Ingénierie : Alan Moulder, Dave Ogilvie, Jon Lemon, Leo Herrera, Paul Forgues
  • Mixage : Alan Moulder, Dave Ogilvie
  • Mastering : Tom Baker
  • Photographie : David Carson, Rob Sheridan
  • Artwork : David Carson

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jeff Jensen, « And All That Could Have Been - EW Music Review », sur Entertainment Weekly, (consulté le 17 février 2018)
  2. a et b (en) « And All That Could Have Been (DVD) - IGN Movie review », sur IGN.com, (consulté le 17 février 2018)
  3. (en) Steve Hochman, « LAT Collections / review - Tunes to Back Up the Beats », sur Los Angeles Times, (consulté le 17 février 2018)
  4. a et b (en) Andrew Gilstrap, « Nine Inch Nails: And All That Could Have Been - PopMatters review », sur PopMatters.com, (consulté le 17 février 2018)
  5. (en) Anthony DeCurtis, « And All That Could Have Been (CD) - Rolling Stone review », sur rollingstone.com, (consulté le 17 février 2018)
  6. (en) Greg Kot, Chicago Tribune (23/01/2002), « Alt-rock trailblazer Trent Reznor asks: `Why am I doing this? » (version du 12 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  7. (en) Joseph Hampton, Ball State Daily News (04/01/2006), « Grading Nine Inch Nails a struggle » (version du 12 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  8. (en) Écoute et téléchargement, « Nine Inch Nails: Live: And All That Could Have Been », sur iTunes.com, AppleStore, (consulté le 17 février 2018)
  9. (en) Bradley Torreano, « Nine Inch Nails: And All That Could Have Been - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 17 février 2018)
  10. (en) « Album reviews at CD Universe », sur CD Universe.com, Alternative Press, (consulté le 17 février 2018)
  11. a et b (en) Stephen Dalton, « Nine Inch Nails : Live: And All That Could Have Been - NME Album Reviews », sur NME.com, (consulté le 17 février 2018)
  12. (en) « Album reviews at CD Universe », sur CD Universe.com, Q (magazine), (consulté le 17 février 2018)
  13. (en) Ted Reinert, « Reznor and co. shine with new live album »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), sur The Bowdoin Orient, (consulté le 17 février 2018)
  14. (en) Matt Dentler, The Daily Texan (19/02/2002), « Sound Bites » (version du 5 juin 2008 sur l'Internet Archive)
  15. (en) David Buckley, BCHeights.com (29/01/2002), « NIN live album a mixed bag » (version du 12 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  16. And All That Could Have Been: Still sur MusicBrainz - Support numérique (parution le )
  17. (en) Écoute et téléchargement, « Nine Inch Nails: Still », sur iTunes.com, AppleStore, (consulté le 17 février 2018)
  18. (en) Neil Z. Yeung, « Nine Inch Nails: Still - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 17 février 2018)
  19. (en) Anthony DeCurtis, Rolling Stone (RS 888, 22/01/2002), « New CDs: NIN, Bad Religion » (version du 16 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  20. a et b (en) Mike Machian, The Gateway (05/02/2002), « Fragility 2.0: Bruises heal, DVD is forever » (version du 11 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  21. (en) Access. nin.com (28/05/2004), « Question to Trent Reznor » (version du 6 janvier 2006 sur l'Internet Archive)
  22. (en) Access. nin.com (07/05/2004), « Question to Trent Reznor » (version du 6 janvier 2006 sur l'Internet Archive)
  23. (en) Music Week (30/04/2005), « The Official UK Singles Chart » (version du 11 avril 2008 sur l'Internet Archive)
  24. (en) Billboard (Factiva, 17/12/2005), « GOOD WORKS - "Helping the hungry" » (version du 12 avril 2008 sur l'Internet Archive) (inscription nécessaire)
  25. (en) nin.com, « NIN Visuals - Live in-studio performances : New Orleans (2002) » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive)
  26. (en) Bradley Torreano, « And All That Could Have Been (DVD) - AllMusic Review », sur AllMusic.com (consulté le 17 février 2018)
  27. (en) Stephanie Jorgl (Décembre 2001), « Hot News - Nine Inch Nails: Documenting a tour on DVD. » (version du 27 décembre 2001 sur l'Internet Archive)
  28. (en) Mathew Honan for Macworld (NIN Hotline, 01/02/2002), « Pro File: Nailing a New Look » (version du 12 mars 2016 sur l'Internet Archive)
  29. (en) Mathew Honan, « Pro File: Nailing a New Look », sur Macworld, (consulté le 17 février 2018)
  30. a, b et c (en) Aidin Vaziri, « Trent Reznor / Long and winding road for Nails' concert film », sur SFGate, (consulté le 17 février 2018)
  31. (en) Christina Saraceno et Austin Scaggs (RollingStone.com, 08/06/2001), « NIN Doing Fragility DVD » (version du 14 janvier 2009 sur l'Internet Archive)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Édition combinée Deluxe 2 x CD Live + Still
Édition 2 x DVD