Alistair Overeem

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alistair Overeem
Alistair Overeem
Fiche d’identité
Nom complet Alistair Cees Overeem
Surnom The Reem
The Demolition Man
Nationalité Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas[1]
Date de naissance (38 ans)
Lieu de naissance Hounslow, Royaume-Uni
Style Muay thaï, Kickboxing
Équipe Jackson's Submission Fighting
Taille 6 4 (1,93 m)[2]
Catégorie Poids lourds (2007-)
Poids mi-lourds (1999-2007)
Palmarès en MMA
Combats 59
Victoires 42
Défaites 16
Sans décision 1
Titres obtenus Champion du Grand prix mondial K-1 (2010)
Champion des poids lourds du Strikeforce (2007-2011)

Alistair Cees Overeem[3], né le , est un kick-boxeur et pratiquant néerlandais de mixed martial arts ayant notamment participé au Pride FC et au K-1. Il est actuellement sous contrat avec l'Ultimate Fighting Championship. Il s'est longtemps entrainé au sein de l'équipe « Golden Glory » à Breda, connu aussi pour entraîner de nombreux combattants d'élite en K-1 dont le champion Semmy Schilt ou encore Sergueï Kharitonov (qu'il a affronté 2 fois). Il se sépare de cette équipe en 2011 pour des conflits financiers et rejoint une des meilleures équipe MMA du monde, les Blackzilians basé au Brésil. En 2014, il change de nouveau d'entraineurs et signe à la Jackson Academy, équipe qui comprend également le champion Jon Jones.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père jamaicain et d'une mère néerlandaise. Pratiquant déjà le judo, il commence à s'entrainer en kickboxing et MMA à l'âge de 15 ans. Il est le frère cadet de Valentijn Overeem, également combattant de MMA évoluant dans diverses organisations. Il est le père de deux filles, Storm née le 18 octobre 2006 et Yazz-ley Rey née le 27 février 2016[4].

Incident en boîte de nuit[modifier | modifier le code]

Le samedi 16 mai 2009, Alistair et son frère Valentijn ont été placés en garde à vue pour 48 heures par la police néerlandaise pour cause de blessures graves infligées à 5 videurs du Paradiso, une célèbre discothèque du centre ville d'Amsterdam. À l'issue de l'altercation, un videur a été emmené d'urgence à l'hôpital en état de coma profond, 3 videurs ont été placés en soins intensifs pour diverses fractures au niveau de la tête et des jambes alors que le dernier a souffert de blessures à la mâchoire. Alistair a également été blessé à la main gauche par un couteau, blessure qui a nécessité une opération chirurgicale et a retardé sa défense de titre contre Brett Rogers au Strikeforce.

Selon la version des frères Overeem extraite du P.V officiel, les videurs leur ont refusé l'entrée et ont proféré diverses insultes à des membres de leur famille et notamment leur mère. Les propriétaires de Paradiso ont décidé de ne pas porter plainte.

Divers[modifier | modifier le code]

Overeem fait une apparition dans le clip de LMFAO Sexy and I Know It ainsi que dans Sorry for Party Rocking.

Parcours en MMA[modifier | modifier le code]

Alistair fait son premier combat en 1999, à 19 ans, en gagnant par soumission au premier round.

Pride Fighting Championships[modifier | modifier le code]

Après plusieurs combat dans diverses organisations (Rings, It's Showtime, 2H2H, M-1) il décroche un contrat au Pride FC en 2002 avec un palmarès MMA de 10-3. C'est à l'époque la plus grosse organisation de MMA au monde.

Après 3 victoires dans l'organisation, il est battu par Chuck Liddell en quart de finale du Pride Middleweight Grand Prix 2003.

En lice pour le Pride GP 2005, il y bat Vitor Belfort par guillotine puis Igor Vovchanchyn de la même manière mais s'incline face au futur champion Maurício Rua en demi-finale.

À la suite de sa victoire face à Sergei Kharitonov, il est sélectionné pour le Pride 2006 Openweight Grand Prix mais se fait soumettre au premier tour par Fabrício Werdum.

Il continue en parallèle à combattre pour les organisations citées plus haut.

Dream et Strikeforce[modifier | modifier le code]

En 2007, il décide de combattre exclusivement dans la catégorie poids lourd, exprimant ses difficultés à perdre du poids pour combattre en mi-lourd. En 2011, il atteint son poids maximal et présente un gabarit d'1,93 m pour 115 kg, sa prise de masse musculaire étant rapide et impressionnante (20 kilos en 4 ans).

Il a détenu la ceinture poids lourds du Strikeforce de mai 2010 jusqu'à sa fermeture.

Il est à noter qu'Alistair Overeem est le premier combattant à détenir une ceinture poids lourd en K-1 et en MMA au Strikeforce en même temps.

Alistair Overeem a combattu également pour l'organisation japonaise de combat libre le « Dream ». Depuis le 31 décembre 2010, il détient la ceinture intérimaire des poids lourds du Dream en battant l'américain Todd Duffee par KO après seulement 19 secondes au 1er round.

Qualifié pour la demi-finale du tournoi poids lourds du Strikeforce après sa victoire contre Fabrício Werdum par décision unanime, il est finalement licencié de l'organisation.

Ulimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Ce licenciement n'est pas étranger au rachat du Strikeforce par l'UFC avec qui il signe un contrat d'exclusivité. Il remporte son dernier combat dès le 1er round, battant Brock Lesnar par TKO.

À la suite d'un contrôle anti-dopage aléatoire revenu positif Alistair ne dispute pas le titre UFC des poids lourds.

Dès le début du combat l'opposant à Antonio Silva, Alistair Overeem paraît très confiant, avec une garde très basse, alors que Silva, plus méfiant, conserve une garde haute. Après un 1er round d'observation, Overeem réussit au 2e round une amenée au sol sur Silva, suivi d'un ground and pound qui s'avère insuffisant pour remporter le combat. Le 3e round démarre de façon intense et Silva parvient à enchaîner et déborder Overeem qui termine KO à la 25e seconde.

Cette défaite prive Overeem d'un combat contre le champion du monde des poids lourds en titre, Cain Velasquez. Du coup, il est par la suite censé affronter l'ancien champion Júnior dos Santos le 25 mai 2013 à Las Vegas lors de l'UFC 160. Le combat doit déterminer le prochain aspirant numéro un[5]. Mais Overeem se blesse à l'entrainement[6] et est remplacé par Mark Hunt[7]. Le combat entre Overeem et dos Santos est annulé une 2e fois. L'équipe de Dos Santos émet des soupçons sur la blessure[8].

Pour son troisième combat à l'UFC, il affronte l'américain Travis Browne. Après avoir dominé le début du combat, il perd par KO au premier round. Cette deuxième défaite consécutive le fait chuter dans le classement des poids lourds.

Il est ensuite annoncé contre Frank Mir lors de l'UFC 167[9]. L'enjeu de ce combat est important pour les deux hommes sur une série de défaites, puisque le président de l'UFC annonce que le perdant se verra renvoyé de l'organisation[10]. Finalement, à un peu plus d'un mois de l'affrontement, le combat est déplacé au 1er février 2014 pour l'Modèle:UFC169[11]. Overeem remporte le combat par décision unanime.

Carrière en kick-boxing[modifier | modifier le code]

Alistair fait son premier combat professionnel en règle K-1 à 17 ans.

Le 11 décembre 2010, Alistair Overeem lors du K-1 World GP 2010, écrase tous ses adversaires les uns après les autres : en quart de finale, il bat Tyrone Spong par décision unanime 3 à 0 ; en demi-finale il bat Gokhan Saki par TKO au 1er round en 2 min 33 s (abandon à la suite d'une blessure au bras) ; et en finale il bat Peter Aerts au 1er round par KO en 1 min 7 s, et de ce fait s'empare du titre de champion poids lourd du world grand prix K-1.

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
59 combats 42 victoires 16 défaites
Par KO 19 10
Par soumission 19 2
Sur décision 4 4
Sans décision 1
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Défaite 42-16 (1) Drapeau du Cameroun Francis Ngannou KO (coup de poing) UFC 218: Holloway vs. Aldo 2 1 1:42 Detroit, Michigan, États-Unis
Victoire 42-15 (1) Drapeau de la Nouvelle-Zélande Mark Hunt KO (coup de genou) UFC 209: Woodley vs. Thompson II 3 1:44 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 41-15 (1) Drapeau des États-Unis Stipe Miocic KO (coups de poing) UFC 203: Miocic vs. Overeem 1 4:27 Cleveland, Ohio, États-Unis
Victoire 41-14 (1) Drapeau de la Biélorussie Andrei Arlovski TKO (coup de pied axial sauté et coups de poing) UFC Fight Night: Overeem vs. Arlovski 2 1:12 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 40-14 (1) Drapeau du Brésil Júnior dos Santos TKO (coups de poing) UFC on Fox: dos Anjos vs. Cerrone II 2 4:43 Orlando, Floride, États-Unis
Victoire 39-14 (1) Drapeau des États-Unis Roy Nelson Décision unanime UFC 185: Pettis vs. dos Anjos 3 5:00 Dallas, Texas, États-Unis
Victoire 38-14 (1) Drapeau des Pays-Bas Stefan Struve KO (coups de poing) UFC on Fox: dos Santos vs. Miocic 1 4:13 Phoenix, Arizona, États-Unis
Défaite 37-14 (1) Drapeau des États-Unis Ben Rothwell TKO (coup de poing) UFC Fignt Night: Souza vs. Mousasi 1 2:19 Ledyard, Connecticut, États-Unis
Victoire 37-13 (1) Drapeau des États-Unis Frank Mir Décision unanime UFC 169: Barao vs. Faber II 3 5:00 Newark, New Jersey, États-Unis
Défaite 36-13 (1) Drapeau des États-Unis Travis Browne KO (front kick et coups de poing) UFC Fight Night: Shogun vs. Sonnen 1 4:08 Boston, Massachusetts, États-Unis
Défaite 36-12 (1) Drapeau du Brésil Antonio Silva KO (coups de poing) UFC 156: Aldo vs. Edgar 3 0:25 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 36-11(1) Drapeau des États-Unis Brock Lesnar TKO (coup de pied au corps et coups de poing) UFC 141: Lesnar vs. Overeem 1 2:26 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Victoire 35-11(1) Drapeau du Brésil Fabricio Werdum Décision unanime Strikeforce: Overeem vs. Werdum 3 5:00 Dallas, Texas, États-Unis
Victoire 34-11(1) Drapeau des États-Unis Todd Dufee KO (coups de poing) Dynamite 2010 Japan 1 0:19 Saitama, Japon
Victoire 33-11(1) Drapeau des États-Unis Brett Rogers TKO (coups de poing) Strikeforce: Heavy Artillery 1 3:40 Saint-Louis, Missouri, États-Unis
Victoire 32-11(1) Drapeau du Japon Kazuyuki Fujita KO (coup de genou) Dynamite!! 2009 1 1:15 Saitama, Japon
Victoire 31-11(1) Drapeau de l'Angleterre James Thompson Soumission (étranglement en guillotine) Dream 12 1 0:33 Osaka, Japon
Victoire 30-11(1) Drapeau des États-Unis Tony Sylvester Soumission (étranglement en guillotine) Ultimate Glory 11: A Decade of Fights 1 1:23 Amsterdam, Pays-Bas
Victoire 29-11(1) Drapeau de Trinité-et-Tobago Gary Goodridge Soumission (kimura) Ultimate Glory 10: The Battle of Arnhem 1 1:42 Arnhem, Pays-Bas
Sans décision 28-11(1) Drapeau de la Croatie Mirko Filipović Sans décision (coup de genou à l'aine) Dream 6 1 6:09 Saitama, Japon
Victoire 28-11 Drapeau de l'Australie Mark Hunt Soumission (clé d'épaule) Dream 5 1 1:11 Osaka, Japon
Victoire 27-11 Drapeau de la Corée du Sud Tae Hyun Lee KO (coups de poing) Dream 4 1 0:36 Yokohama, Japon
Victoire 26-11 Drapeau des États-Unis Paul Buentello Soumission (coups de genou au corps) Strikeforce: Four Men Enter, One Man Survives 2 3:42 San José, Californie, États-Unis
Défaite 25-11 Drapeau de la Russie Sergei Kharitonov KO (coup de poing) Hero's 10 1 4:21 Yokohama, Japon
Victoire 25-10 Drapeau des Pays-Bas Michael Knaap Soumission (étranglement en guillotine) K-1: World GP 2007 in Amsterdam 1 4:51 Amsterdam, Pays-Bas
Défaite 24-10 Drapeau du Brésil Maurício Rua KO (coups de poing) Pride 33: The Second Coming 1 3:37 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 24-9 Drapeau du Brésil Ricardo Arona Soumission (coups de poing) Pride: Final Conflict Absolute 1 4:28 Saitama, Japon
Défaite 24-8 Drapeau du Brésil Antonio Rogerio Nogueira TKO (arrêt du coin) Pride: Critical Coutdown Absolute 2 2:13 Saitama, Japon
Victoire 24-7 Drapeau du Brésil Vitor Belfort Décision unanime Strikeforce: Revenge 3 5:00 San José, Californie, États-Unis
Défaite 23-7 Drapeau du Brésil Fabrício Werdum Soumission (kimura) Pride: Total Elimination Absolute 2 3:43 Osaka, Japon
Victoire 23-6 Drapeau de la Lituanie Nikolajus Cilkinas Soumission (clé de bras) WCFC: No Guts No Glory 1 1:42 Manchester, Angleterre
Victoire 22-6 Drapeau de la Russie Sergei Kharitonov TKO (coups de genou) Pride 31: Dreamers 1 5:13 Saitama, Japon
Défaite 21-6 Drapeau du Brésil Maurício Rua TKO (coups de poing) Pride: Final Conflict 2005 1 6:42 Saitama, Japon
Victoire 21-5 Drapeau de l'Ukraine Igor Vovchanchyn Soumission (étranglement en guillotine) Pride: Critical Countdown 2005 1 1:20 Saitama, Japon
Victoire 20-5 Drapeau du Brésil Vitor Belfort Soumission (étranglement en guillotine) Pride: Total Elimination 2005 1 9:36 Osaka, Japon
Défaite 19-5 Drapeau du Brésil Antônio Rogério Nogueira Décision unanime Pride 29: Fists Of Fire 3 5:00 Saitama, Japon
Victoire 19-4 Drapeau du Japon Hiromitsu Kanehara TKO (arrêt du médecin) Pride 28: High Octane 2 3:52 Saitama, Japon
Victoire 18-4 Drapeau des Pays-Bas Rodney Glunder Soumission (étranglement en guillotine) 2 Hot 2 Handle 1 1:32 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 17-4 Drapeau du Japon Tomohiko Hashimoto TKO (coups de genou) Inoki Bom-Ba-Ye 2003: Inoki Festival 1 0:36 Kobe, Japon
Défaite 16-4 Drapeau des États-Unis Chuck Liddell KO (coups de poing) Pride: Total Elimination 2003 1 3:09 Saitama, Japon
Victoire 16-3 Drapeau de la Croatie Mike Bencic Soumission (coup de genou au corps et coups de poing) Pride 26: Bad to the Bone 1 3:44 Yokohama, Japon
Victoire 15-3 Drapeau des États-Unis Aaron Brink Soumission (étranglement en guillotine) 2H2H 6: Simply the Best 6 1 0:53 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 14-3 Drapeau de la Russie Bazigit Atajev TKO (coup de genou au corps) Pride 24: Cold Fury 3 2 4:59 Fukuoka, Japon
Victoire 13-3 Drapeau des Pays-Bas Dave Vader TKO (arrêt du médecin) 2H2H 5: Simply the Best 5 1 3:17 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 12-3 Drapeau de la France Moise Rimbon Soumission (étranglement en triangle) 2H2H 5: Simply the Best 5 1 1:03 Rotterdam, Pays-Bas
Victoire 11-3 Drapeau du Japon Yusuke Imamura TKO (coups de genou et coups de poing) Pride: The Best Vol. 2 1 0:44 Tokyo, Japon
Victoire 10-3 Drapeau de la Finlande Vesa Vuori TKO (coups de poing) 2H2H: 2 Hot 2 Handle Germany 1 2:15 Krefeld, Allemagne
Victoire 9-3 Drapeau de la Russie Sergey Kaznovsky Soumission (clé de bras) M-1 MFC: Russia vs the World 3 1 3:37 Saint-Pétersbourg, Russie
Victoire 8-3 Drapeau de la Russie Roman Zentsov Soumission (clé d'épaule) 2H2H 4: Simply the Best 4 1 1:26
Victoire 7-3 Drapeau de la Russie Stanislav Nuschik TKO (coups de genou) 2H2H 2: Simply The Best 1 0:53
Victoire 6-3 Drapeau de la Géorgie Vladimer Chanturia Soumission (rear naked choke) Rings: King of Kings 2000 Final 1 1:06
Victoire 5-3 Drapeau des Pays-Bas Peter Verschuren Soumission (clé d'épaule) It's Showtime: Christmas Edition 1 1:06
Défaite 4-3 Drapeau des États-Unis Bobby Hoffman KO (coup de poing) Rings: Millennium Combine 2 1 9:39
Défaite 4-2 Drapeau de la Russie Iouri Kotchkine Décision partagée Rings Russia: Russia vs. The World 2 5:00
Victoire 4-1 Drapeau du Japon Yasuhito Namekawa Soumission (clé de bras) Rings: Millennium Combine 1 1 0:45
Victoire 3-1 Drapeau des Pays-Bas Can Sahinbas KO (coup de genou) 2H2H 1: 2 Hot 2 Handle 1 2:21
Victoire 2-1 Drapeau de l'Angleterre Chris Watts KO (coup de genou au corps) Rings Holland: There Can Only Be One Champion 1 3:58
Défaite 1-1 Drapeau de la Russie Iouri Kotchkine Décision majoritaire Rings: King of Kings 1999 Block A 2 5:00
Victoire 1-0 Drapeau des Pays-Bas Ricardo Fyeet Soumission (étranglement en guillotine) It's Showtime: It's Showtime 1 1:39

Palmarès en kick-boxing[modifier | modifier le code]

10 victoires, 4 défaites
11/12/2010 Victoire Drapeau des Pays-Bas Peter Aerts K-1 World Grand Prix 2010 final, Tokyo, Japon KO (Coup de poing) 1 1:07
11/12/2010 Victoire Drapeau des Pays-Bas Gokhan Saki K-1 World Grand Prix 2010 final, Tokyo, Japon TKO (Blessure) 1 2:20
11/12/2010 Victoire Drapeau du Suriname Tyrone Spong K-1 World Grand Prix 2010 final, Tokyo, Japon Decision (Unanime) 3 3:00
10/04/2010 Victoire Drapeau de l'Australie Ben Edwards K-1 World Grand Prix 2010 in Seoul, Séoul, South Korea TKO (Arrêt de l'arbitre) 1 2:40
04/03/2010 Victoire Drapeau de la Bosnie-Herzégovine Dzevad Poturak K-1 World Grand Prix 2010 in Yokohama, Yokohama, Japon KO (Coup de genou droit) 1 2:40
12/05/2009 Défaite Drapeau du Maroc Badr Hari K-1 World Grand Prix 2009 Final, Yokohama, Japon KO (High kick du gauche) 1 2:14
12/05/2009 Victoire Drapeau du Brésil Ewerton Teixeira K-1 World Grand Prix 2009 Final, Yokohama, Japon KO (Coup de genou gauche) 1 1:06
09/26/2009 Victoire Drapeau des Pays-Bas Peter Aerts K-1 World Grand Prix 2009 Final 16, Séoul, Corée du Sud Decision (Unanime) 5 3:00
03/28/2009 Défaite Drapeau des Pays-Bas Remy Bonjasky K-1 World GP 2009 in Yokohama, Yokohama, Japon Decision (Unanime) 5 3:00
12/31/2008 Victoire Drapeau du Maroc Badr Hari Dynamite!! 2008, Saitama, Japon KO (Crochet du gauche) 1 2:07
05/20/2007 Victoire Drapeau de l'Allemagne Jürgen Dolch Ultimate Glory 3 "Upside Down", Amersfoort, Pays-Bas TKO (Arrêt du team) 1 2:02
05/30/2004 Défaite Drapeau du Brésil Glaube Feitosa Kyokushin vs K-1 2004 All Out Battle, Tokyo, Japon KO (Coup de poing) 1 2:13
02/04/2001 Défaite Drapeau des Pays-Bas Errol Parris K-1 Holland GP 2001 in Arnhem, Arnhem, Pays-Bas TKO (Arret du team) 3 1:22
03/14/1999 Victoire Drapeau des Pays-Bas Paul Hordijk Thaiboxing Event in Veenendaal, Veenendaal, Pays-Bas Decision (Unanime) 6 2:00

Palmarès en grappling[modifier | modifier le code]

3 victoires
Victoire Drapeau de la Suède Mikael Grothe (Soumission: Guillotine) ADCC European Trials 25 janvier 2005 -98,9 kg Final
Victoire Drapeau de la Norvège Andreas Olsen (Soumission: Guillotine) ADCC European Trials 25 janvier 2005 -98,9 kg
Victoire Drapeau de la Suède Arben Latifi (Soumission: Guillotine) ADCC European Trials 25 janvier 2005 -98,9 kg

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]