Francis Ngannou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Francis Ngannou
Francis Ngannou
Francis Ngannou en 2017.
Fiche d’identité
Nom complet Francis Ngannou
Nationalité Drapeau de la France FranceDrapeau du Cameroun Cameroun[1]
Date de naissance (33 ans)
Lieu de naissance Batié, Cameroun
Équipe MMA Factory
Taille 6 5 (1,96 m)
Poids 258 lb (117 kg)
Catégorie Poids lourds
Palmarès en MMA
Combats 17
Victoires 14
Défaites 3

Francis Ngannou, né le , est un pratiquant camerounais d'arts martiaux mixtes (MMA). Il combat actuellement à l'Ultimate Fighting Championship dans la division des poids lourds.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né à Batié, au Cameroun, Ngannou vit une enfance compliquée. D'abord à l'aise dans sa scolarité, Ngannou rêve plus jeune de devenir architecte, puis avocat à la suite du divorce de ses parents. Cependant, à l'adolescence, il se retrouve contraint de travailler dans une mine de sable située dans sa ville natale et dans des conditions extrêmement compliquées[2].

Fan de Mike Tyson et de boxe anglaise, le Camerounais veut alors devenir un boxeur lui-même. Il débute tardivement la discipline à l'âge de 22 ans dans la ville de Douala. C'est d'ailleurs avec l'intention d'en faire sa nouvelle carrière qu'il émigre en France en 2013, parmi un flot de migrants, à l'âge de 26 ans[3]. Seul et sans argent, Ngannou vit comme un sans-abri dans les rues de Paris. Il est alors reperé par une association humanitaire nommée La Chorba qui le recueille. Au sein de l'association, il donne un coup de main pour la distribution des repas aux plus démunis.[2].

La salle d'arts martiaux MMA Factory est d'ailleurs voisine de cette association et Ngannou espère alors pouvoir s'y entrainer. Présenté à l'entraineur principal, Fernand Lopez, par le directeur de l'association, le Camerounais impressionne par son physique et Lopez accepte de lui ouvrir les portes de sa salle gratuitement. Ngannou commence alors à s'y entraîner en arts martiaux mixtes[2],[4],[5].

Parcours en arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Dès novembre 2013, Francis Ngannou participe à un tournoi de pancrace des poids lourds, soit les combattants pesant plus de 93 kg (205 lb), organisé par la promotion française 100% Fight. Lors du premier tour de ce tournoi, il s'impose par soumission en clé de bras dès le premier round[6]. Il ne réussit cependant pas à s'imposer quinze jours plus tard, lors de la finale de ce tournoi, face à Zoumana Cisse en s'inclinant par décision unanime à la fin des deux reprises du combat[7].

Ngannou a participé principalement pour des organisations régionales dans divers endroits à travers l'Europe, pour un bilan de 5-1, finissant tous ses adversaires, avant de signer à l'UFC à l'été 2015[8]. Il bat Luis Henrique pour son premier combat a L'UFC, il bat ensuite Curtis Blaydes puis Bojan Mihajlović par TKO. Le 9 décembre 2016, il bat Anthony Hamilton (en) par soumission grâce a une kimura.

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Francis Ngannou fait son début dans la plus importante organisation mondiale d'arts martiaux mixtes, l'Ultimate Fighting Championship (UFC) le 19 décembre 2015. Il fait alors face à un autre nouveau venu, Luis Henrique, lors de l'UFC on Fox 17[9]. Ngannou envoie son adversaire au tapis dans la seconde reprise avec un uppercut du gauche avant d'enchainer sur quelques coups supplémentaires pour remporter son premier combat à l'UFC par KO au deuxième round[10].

Francis Ngannou combat ensuite le nouvel arrivant Curtis Blaydes le 10 avril 2016 lors de l'UFC Fight Night 86[11]. Il défend alors bien les tentatives d'amenée au sol de l'Américain et se montre dominant debout. Dans le second round, les coups répétés de Ngannou ouvrent une coupure au dessus de l'œil droit de Blaydes. Ce dernier continue le combat jusqu'au terme de cette reprise mais les médecins ne l'autorisent pas à reprendre le combat. Le franco-camerounais remporte alors le combat par KO technique round[12].

C'est encore face à un autre nouveau venu dans l'organisation américaine, Bojan Mihajlović, que Francis Ngannou continue son parcours. Les deux hommes se rencontrent le 23 juillet 2016 lors de l'UFC on Fox 20[13]. Il ne faut cette fois-ci au combattant camerounais que 94 secondes pour remporter le match par TKO en dominant encore clairement les échanges debout[14].

Francis Ngannou affronte ensuite Anthony Hamilton, le 9 décembre 2016, en second combat principal de l'UFC Fight Night 102[15]. Contrairement à ses précédentes prestations, c'est cette fois-ci par soumission que Francis Ngannou s'impose. Agrippé dans le dos, il bloque le bras de son adversaire avec une prise en kimura pour contrer l'amenée au sol. Cette manoeuvre s'avère efficace et lui permet finalement d'obliger son opposant à abandonner dans le premier round une fois installé sur lui en position genou sur l'estomac[16]. Cette victoire lui offre aussi un premier bonus de performance de la soirée[17].

Ngannou affronte ensuite Andrei Arlovski le 28 janvier 2017 lors de l'UFC on Fox 23[18]. Le vétéran et ancien champion biélorusse de l'UFC a alors enchainé trois défaites consécutives lors de l'année 2016 et ne peut encore une fois résister à la puissance de frappe de Francis Ngannou qui remporte alors la rencontre par KO technique après seulement plus d'une minute dans la première reprise[19]. Cette victoire lui permet alors de se voir à nouveau décerner un bonus de performance de la soirée[20].

Fin juin 2017, c'est face à un autre ancien champion des poids lourds de l'UFC, le Brésilien Júnior dos Santos, que Ngannou devait continuer son parcours dans un match prévu pour l'UFC 215 en septembre[21]. Mais le 18 août, dos Santos est retiré du programme après la découverte d'une possible infractions aux règles de l'Agence américaine anti-dopage[22]. L'UFC ne trouve alors aucun adversaire pour remplacer le Brésilien et la participation de Ngannou à l'événement est aussi annulée[23].

Début décembre 2017, Francis Ngannou affronte Alistair Overeem lors de l’UFC 218 et l'envoie au tapis dès le premier round d’un puissant uppercut. Il est donc le principal prétendant pour la ceinture poids lourd de l’UFC qui est détenue par Stipe Miocic. Le combat a lieu le 20 janvier lors de l’UFC 220 à Boston où Ngannou a perdu par décision unanime.

Palmarès en MMA[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
17 combats 14 victoires 3 défaites
Par KO 10 0
Par soumission 4 0
Sur décision 0 3
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 14-3 Drapeau du Brésil Junior Dos Santos KO (coups de poings) UFC on ESPN 3 : Ngannou vs. Dos Santos 1 1:11 Target Center, Minneapolis, Minnesota, États-Unis
Victoire 13-3 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez KO (coups de poings) UFC on ESPN : Ngannou vs. Velasquez 1 0:26 Talking Stick Resort Arena, Phoenix, Arizona, États-Unis
Victoire 12-3 Drapeau des États-Unis Curtis Blaydes TKO (coups de poing) UFC Fight Night: Blaydes vs. Ngannou 2 1 0:44 Pékin, Chine
Défaite 11-3 Drapeau des États-Unis Derrick Lewis Décision unanime UFC 226: Miocic vs. Cormier 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 11-2 Drapeau des États-Unis Stipe Miocic Décision unanime UFC 220: Ngannou vs. Miocic 5 5:00 Boston, Massachusetts, États-Unis Pour le titre des poids lourds de l'UFC
Victoire 11-1 Drapeau des Pays-Bas Alistair Overeem KO (coups de poing) UFC 218: Holloway vs. Aldo 2 1 1:45 Détroit, Michigan, États-Unis
Victoire 10-1 Drapeau de la Biélorussie Andrei Arlovski TKO (coups de poing) UFC on Fox: Shevchenko vs. Peña 1 1:32 Denver, Colorado, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 9-1 Drapeau des États-Unis Anthony Hamilton (en) Soumission (kimura) UFC Fight Night: Lewis vs. Abdurakhimov 1 1:57 Albany, New York, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 8-1 Drapeau de la Serbie Bojan Mihajlović TKO (coups de poing) UFC on Fox: Holm vs. Shevchenko 1 1:34 Chicago, Illinois, États-Unis
Victoire 7-1 Drapeau des États-Unis Curtis Blaydes TKO (arrêt du médecin) UFC Fight Night: Rothwell vs. dos Santos 2 5:00 Zagreb, Croatie
Victoire 6-1 Drapeau du Brésil Luis Henrique KO (coups de poing) UFC on Fox: dos Anjos vs. Cerrone 2 2 2:53 Orlando, Floride, États-Unis
Victoire 5-1 Drapeau du Brésil William Baldutti TKO (coups de poing) KHK MMA National Tryouts: Finale 2015 2 1:22 Madinat 'Isa, Bahrain
Victoire 4-1 Drapeau de la Suisse Luc Ngeleka Soumission (guillotine debout) SHC 10: Carvalho vs. Belo 1 0:44 Genève, Suisse
Victoire 3-1 Drapeau de la France Nicolas Specq Soumission (arm-triangle choke) 100% Fight 20: Comeback 2 2:10 Levallois-Perret, France
Victoire 2-1 Drapeau de la Belgique Bilal Tahtahi KO (coups de poing) 100% Fight 20: Comeback 1 3:58 Levallois-Perret, France
Défaite 1-1 Drapeau de la France Zoumana Cisse Décision unanime 100% Fight: Contenders 21 2 5:00 Paris, France
Victoire 1-0 Drapeau de la France Rachid Benzina Soumission (clé de bras) 100% Fight: Contenders 20 1 1:44 Paris, France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Alexandre Herbinet, « UFC 220 : Pourquoi tout le monde (ou presque) veut voir le sacre de Ngannou », sur SFR Sport, (consulté le 8 juillet 2019)
  2. a b et c Eric Michel, « L’ancien SDF de la Villette est devenu une star de MMA aux Etats-Unis », sur Le Parisien, (consulté le 9 juillet 2019).
  3. David Kalfa, « Mixed Martial Arts: Francis Ngannou le Lion indomptable en cage », sur RFI, (consulté le 17 février 2017).
  4. « From homeless to UFC contender, UFC on FOX 20’s Francis Ngannou recounts his journey », MMAjunkie, (consulté le 10 septembre 2016)
  5. Guillaume Gendron, « Fernand Lopez Owonyebe : Zéro tracas », sur Libération, (consulté le 9 juillet 2019)
  6. « Résultats Contenders 20 », sur Atch Productions, (consulté le 9 juillet 2019).
  7. « Résultats Contenders 21 », sur Atch Productions, (consulté le 9 juillet 2019).
  8. Zane Simon, « Welcome to the UFC Francis Ngannou », bloodyelbow.com, (consulté le 12 août 2015)
  9. (en) « Debuting heavyweights Luiz Henrique, Francis Ngannou meet at UFC on FOX 17 in Orlando », sur MMAjunkie, (consulté le 2 septembre 2015)
  10. (en) John Morgan, « UFC on FOX 17 results: Francis Ngannou smashes Luis Henrique with uppercut », sur MMAjunkie, (consulté le 19 décembre 2015)
  11. (en) « Curtis Blaydes in for Bojan Mihajlovic against Francis Ngannou at UFC Fight Night 86 », sur MMAjunkie, (consulté le 14 mars 2016)
  12. (en) Damon Martin, « Francis Ngannou beats Curtis Blaydes after nasty eye injury stops the fight », sur FOX Sports, (consulté le 10 avril 2016)
  13. (en) « Francis Ngannou vs. Bojan Mihajlovic added to UFC on FOX 20 in Chicago », sur MMAjunkie, (consulté le 17 mai 2016)
  14. (en) Steven Marrocco, « UFC on FOX 20 results: Francis Ngannou pounds out Bojan Mihajlovic in 94 seconds », sur MMAjunkie, (consulté le 23 juillet 2016)
  15. (en) « Anthony Hamilton says he's fighting Francis Ngannou at December's UFC 102 in Albany, N.Y. », sur MMAjunkie, (consulté le 4 octobre 2016)
  16. Ben Fowlkes, « UFC Fight Night 102 results: Francis Ngannou powers his way into submission of Anthony Hamilton », sur MMAjunkie, (consulté le 9 décembre 2016)
  17. (en) Mike Sloan, « UFC Fight Night 102 bonuses: Villante, Safarov, Ngannou, Meerschaert all pocket $50K », sur Sherdog, (consulté le 9 décembre 2016)
  18. (en) Shaun Al-Shatti, « Andrei Arlovski vs. Francis Ngannou set for UFC on FOX 23 », sur MMA Fighting, 14 décembre 2016, (consulté le 4 décembre 2017).
  19. (en) Dave Doyle, « UFC on FOX 23 results: Francis Ngannou makes statement against Andrei Arlovski », sur MMA Fighting, 28 janvier 2017, (consulté le 4 décembre 2017).
  20. (en) « UFC on FOX 23 bonuses: Valentina Shevchenko, Jorge Masvidal among $50,000 extra winners », sur MMAjunkie, (consulté le 4 décembre 2017).
  21. (en) Marc Raimondi, « Junior dos Santos vs. Francis Ngannou official for UFC 215 », sur MMA Fighting, 28, juin 2017, (consulté le 4 décembre 2017).
  22. (en) Dave Doyle, « Junior dos Santos pulled from UFC 215 due to potential USADA violation », sur MMA Fighting, 18, août 2017, (consulté le 4 décembre 2017).
  23. (en) Dave Doyle, « Francis Ngannou is officially off UFC 215 », sur MMA Fighting, 28, août 2017, (consulté le 4 décembre 2017).

Lien externe[modifier | modifier le code]