Francis Ngannou

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Francis Ngannou
Francis Ngannou
Francis Ngannou en 2017.
Fiche d’identité
Surnom The Predator
Nationalité Drapeau du Cameroun Cameroun[1]

Drapeau de la France France [2]

Date de naissance (36 ans)
Lieu de naissance Batié, Cameroun
Équipe MMA Factory
Xtreme Couture
Taille 6 4 (1,93 m)
Catégorie Poids lourds
Palmarès en MMA
Combats 20
Victoires 17
Défaites 3
Titres obtenus Champion des poids lourds de l'UFC (depuis 2021)

Francis Ngannou, né le à Batié, au Cameroun, est un pratiquant franco-camerounais d'arts martiaux mixtes (MMA). Il est le champion des poids lourds de l'UFC depuis le .

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le à Batié, au Cameroun, Francis Ngannou vit une enfance très difficile. Il est élevé dans une extrême pauvreté, surtout après le divorce de ses parents. Il se retrouve contraint de travailler dans une mine de sable située dans sa ville natale et dans des conditions extrêmement difficiles[3].

Fan de boxe anglaise, et particulièrement de l'Américain Mike Tyson, le Camerounais veut alors devenir boxeur. Il débute tardivement la discipline à l'âge de 22 ans dans la ville de Douala, la capitale économique du Cameroun. C'est d'ailleurs avec l'intention de faire carrière qu'il émigre en France en 2013, parmi un flot de migrants, à l'âge de 26 ans[4]. Seul et sans argent, Francis Ngannou vit comme un sans-abri dans les rues de Paris. Il est alors repéré par une association humanitaire nommée La Chorba qui le recueille. Au sein de l'association, il donne un coup de main pour la distribution des repas aux plus démunis.[3].

La salle d'arts martiaux parisienne MMA Factory est d'ailleurs voisine de cette association et Francis Ngannou espère alors pouvoir s'y entraîner. Présenté par le directeur de l'association à l'entraîneur principal et au cofondateur du club, Fernand Lopez, Francis Ngannou impressionne par son physique et Fernand Lopez accepte de lui ouvrir les portes de sa salle gratuitement. Ngannou commence alors à s'y entraîner en arts martiaux mixtes[3],[5],[6].

Parcours en arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Débuts[modifier | modifier le code]

Dès , Francis Ngannou participe à un tournoi de pancrace des poids lourds, soit les combattants pesant plus de 93 kg (205 lb), organisé par la promotion française 100% Fight. Lors du premier tour de ce tournoi, il s'impose face à Rachid Benzina par soumission avec une clé de bras dès le premier round[7]. Il ne réussit cependant pas à s'imposer quinze jours plus tard, lors de la finale de ce tournoi face à Zoumana Cisse, et s'incline par décision unanime à la fin des deux reprises du combat[8].

Francis Ngannou enchaine ensuite deux victoires dans la même organisation en 2014, puis deux autres dans des promotions en Suisse et au Bahreïn.

Au cours de l'été 2015, il signe à l'Ultimate Fighting Championship, la plus importante organisation mondiale d'arts martiaux mixtes[9].

Ultimate Fighting Championship[modifier | modifier le code]

Débuts sans défaite[modifier | modifier le code]

Francis Ngannou fait ses débuts à l'UFC le [10]. Il fait alors face à un autre nouveau venu, le Brésilien Luis Henrique (en), lors de l'UFC on Fox 17[11]. Francis Ngannou envoie son adversaire au tapis au cours de la seconde reprise avec un uppercut du gauche avant d'enchaîner sur quelques coups supplémentaires pour remporter son premier combat à l'UFC par KO au deuxième round[12].

Ngannou combat ensuite un autre nouvel arrivant dans la promotion, l'Américain Curtis Blaydes le , lors de l'UFC Fight Night 86[13]. Il défend bien les tentatives d'amenée au sol de son adversaire et se montre dominant debout. Dans le second round, les coups répétés de Francis Ngannou ouvrent une coupure au dessus de l'œil droit de Blaydes. Ce dernier continue le combat jusqu'au terme de cette reprise mais les médecins ne l'autorisent pas à reprendre le combat. Le Camerounais remporte le combat par KO technique au deuxième round[14].

C'est encore une fois face à un nouveau combattant de l'organisation américaine, le Serbe Bojan Mihajlović (en), que Francis Ngannou continue son parcours. Les deux hommes se rencontrent le , lors de l'UFC on Fox 20[15]. Il ne faut que 94 secondes au Camerounais pour remporter le combat par KO technique en dominant encore les échanges debout[16].

Pour son quatrième combat à l'UFC, Francis Ngannou affronte l'Américain Anthony Hamilton (en), le , en second combat principal de l'UFC Fight Night 102[17]. Contrairement à ses précédentes prestations, c'est cette fois-ci par soumission que Ngannou s'impose. Agrippé dans le dos, il bloque le bras de son adversaire avec une clé articulaire pour le contrer et l'amener au sol. Cette manœuvre s'avère efficace et lui permet finalement d'obliger son opposant à abandonner dans le premier round une fois installé sur lui en position genou sur l'estomac[18]. Cette victoire lui offre aussi un premier bonus de performance de la soirée[19].

Francis Ngannou affronte ensuite le Biélorusse Andrei Arlovski le lors de l'UFC on Fox 23[20]. Le vétéran et ancien champion de l'UFC a alors enchaîné trois défaites consécutives lors de l'année 2016 et ne peut encore une fois résister à la puissance de frappe de Ngannou qui remporte alors la rencontre par KO technique, à peine plus d'une minute après le début de la première reprise[21]. Cette victoire lui permet de se voir à nouveau décerner un bonus de performance de la soirée[22].

Fin , c'est face à un autre ancien champion des poids lourds de l'UFC, le Brésilien Júnior dos Santos, que Francis Ngannou doit continuer son parcours dans un match prévu pour l'UFC 215 en septembre[23]. Mais le , le Brésilien est retiré du programme après la découverte d'une possible infractions aux règles de l'Agence américaine antidopage (USADA)[24]. L'UFC ne trouvant aucun adversaire pour remplacer Júnior dos Santos, le match est simplement annulé[25].

En , Ngannou annonce quitter la France et rejoindre directement Las Vegas pour continuer sa préparation et son entraînement. La raison évoquée par l'intéressé est de pouvoir se montrer prêt pour le « niveau supérieur »[26].

Le , Francis Ngannou affronte le Néerlandais Alistair Overeem en second combat principal de l'UFC 218[27] et l'envoie au tapis dès le premier round d’un puissant uppercut. Il devient alors le principal prétendant pour la ceinture des poids lourds détenue par l'Américain Stipe Miocic[28].

Première chance de titre[modifier | modifier le code]

Fort de son nouveau statut, il rencontre Stipe Miocic pour le titre, le , en tête d'affiche de l’UFC 220 à Boston[29]. Francis Ngannou ne peut cependant imposer sa boxe et le champion réussit à contrôler les cinq reprises du combat grâce à sa lutte, réussissant à amener le Camerounais au sol à plusieurs reprises[30],[31]. Les juges donnent par conséquent la victoire par décision unanime à Miocic (50-44, 50-44, 50-44)[32].

Après ce première revers à l'UFC, il est programmé face à l’américain Derrick Lewis pour l'UFC 226 du . Les deux athlètes se sont déjà invectivés depuis quelque temps, notamment sur les réseaux sociaux[33] et sont habitués à terminer leur combat avant la limite par KO ou TKO. Cependant, les spectateurs assistent ce soir là à un match décevant où chacun de combattants n'ose pas réellement s'engager. La victoire est finalement accordée à Lewis par décision unanime (29-28, 29-28, 30-27)[34].

Ces deux défaites consécutives font chuter Ngannou dans le classement de la promotion américaine. Il décide alors à ce moment de changer de camp d'entrainement et rejoint l'équipe américaine Xtreme Couture[35]. Ce départ met ainsi fin à sa collaboration avec Fernand Lopez au sein de la MMA Factory après quelques tensions entre les deux hommes[36].

Nouvelle course au titre[modifier | modifier le code]

C'est en rencontrant à nouveau Curtis Blaydes en combat principal de l'UFC Fight Night 141 du à Pékin, que Ngannou a la possibilité de rebondir. Depuis sa défaite contre le Camerounais en , Blaydes a réussi à engranger cinq victoires sans défaite dans la promotion en éliminant notamment des athlètes importants tels Mark Hunt ou Alistair Overeem[37]. Francis Ngannou retrouve son efficacité en battant l'Américain en seulement 45 secondes dès la première reprise. Un puissant coup de poing descendant fait vaciller son adversaire et quelques coups supplémentaires lui suffisent à retrouver la victoire par KO technique[38] et obtenir un bonus de performance de la soirée[39].

Le combattant camerounais affronte ensuite un ancien champion des poids lourds de la promotion, Cain Velasquez, en tête d'affiche de la première soirée UFC diffusée sur la chaine de télévision ESPN, le [40]. Ce dernier fait son retour après un dernier combat en et des blessures l'ayant éloigné de la compétition jusqu'ici. Ngannou n'a besoin que de 26 secondes pour écarter ce concurrent par KO, l'envoyant au tapis sur une de ses premières combinaisons en boxe dont un coup de poing remontant[41].

Un combat n'ayant pas pu se faire en devient finalement la prochaine étape de parcours de Ngannou au sein de l'UFC. Un match face Júnior dos Santos est alors programmé pour l'UFC 239 en [42] avant d'être finalement décalé à la soirée UFC on ESPN 3 du pour remplacer la tête d'affiche annulée[43]. Cette fois encore, le Camerounais prend le dessus sur son adversaire lors des échanges en boxe pieds-poings et sa puissance lui permet de remporter à nouveau la victoire dès la première reprise par KO technique en un peu plus d'une minute de combat[44]. Cette victoire lui offre aussi un bonus de performance de la soirée[45].

L'UFC programme ensuite un combat entre Francis Ngannou et Jairzinho Rozenstruik pour le , ce dernier ayant clairement fait part son envie de rencontrer le Camerounais[46]. Rozenstruik a réussi jusqu'ici à remporter ces quatre combats par KO ou TKO depuis ses débuts dans l'organisation, même si sa dernière victoire face à Alistair Overeem s'est jouée dans les dernières secondes de la rencontre. Seulement, la pandémie de Covid-19 qui touche le monde repousse la confrontation[47] à l'UFC 249 du [48]. La date du gala est finalement encore décalée au [49]. À nouveau, Ngannou se défait très rapidement de son adversaire par KO. Il ne faut ainsi que vingt secondes au combattant pour remporter la victoire[50] et se voir décerner un bonus supplémentaire de performance de la soirée[51].

Champion des poids lourds de l'UFC[modifier | modifier le code]

Fort de ses dernières victoires expéditives, Francis Ngannou rencontre à nouveau le champion des poids lourds, Stipe Miocic, lors de l'UFC 260 du , trois ans après leur première confrontation[52]. Cette fois-ci le Camerounais réussit à imposer son pieds-poings avec notamment de bons coups de pied bas et ne subit pas la lutte de son adversaire. Dans la deuxième reprise, Ngannou parvient à toucher durement du gauche l'Américain. Cela suffit alors à lui accorder la victoire par KO il devient le nouveau champion des poids lourds de l'UFC[53],[54]. Son combat est désigné performance de la soirée pour la sixième fois depuis son arrivée dans la promotion[55].

L'UFC souhaite ensuite voir Francis Ngannou défendre son titre face à Derrick Lewis en août. Mais le nouveau champion réclame plus de temps pour préparer ce combat[56]. L'organisation américaine décide donc d'instaurer un titre intérimaire, moins de six mois après le couronnement d'un nouveau champion, décerné au vainqueur du match entre Lewis et Ciryl Gane à l'UFC 265 du . Cette décision ne manque alors pas d'étonner l'équipe du Camerounais ainsi que de nombreux observateurs[57]. À cette occasion, Gane, son ancien partenaire d'entrainement au sein de l'équipe MMA Factory remporte cette nouvelle ceinture[58].

Pour sa première défense du titre, Ngannou rencontre Gane lors de l'UFC 270 le [59]. En fonction du résultat, ce match peut alors être le dernier de son contrat avec l'UFC. Avant cette rencontre, des différends sur la négociation d'un nouvel accord avec la promotion contribuent à des relations publiquement tendues avec le combatant et son agent, Marquel Martin[60],[61]. Lors des deux premiers rounds, le Français se montre à son avantage en évitant les coups de Ngannou, ce dernier reprend ensuite le dessus notamment au sol et s'impose sur décision unanime[62] (48-47, 49-46, 48-47)[63]. Il conserve ainsi son titre.

Apparemment Ngannou aurait participé à ce dernier combat avec une blessure au genou[64]. Il se fait opérer du ligament croisé antérieur et ligament collatéral tibial en [65]. Sa convalescence est l'occasion pour le Camerounais de négocier un nouveau contrat avec l'UFC, insistant notamment pour pouvoir affronter Tyson Fury, légende de la boxe anglaise[66].

Vie privée[modifier | modifier le code]

En 2019, Francis Ngannou ouvre une fondation à son nom, organisation à but non lucratif ayant pour but « de fournir aux enfants du Cameroun les compétences nécessaires pour élargir leurs horizons et réaliser leurs rêves ». La fondation ouvre la première salle de sport entièrement équipée au Cameroun, offrant un endroit pour s'entrainer à de nombreux sports de combat[67].

Palmarès en arts martiaux mixtes[modifier | modifier le code]

Tableau récapitulatif
20 combats 17 victoires 3 défaites
Par KO 12 0
Par soumission 4 0
Sur décision 1 3
Résultat Record Adversaire Méthode Événement Date Round Temps Lieu Notes
Victoire 17-3 Drapeau de la France Ciryl Gane Décision unanime UFC 270: Ngannou vs. Gane 5 5:00 Anaheim, Californie, États-Unis Défend le titre des poids lourds de l'UFC.
Victoire 16-3 Drapeau des États-Unis Stipe Miocic KO (coups de poing) UFC 260: Miocic vs. Ngannou 2 2 0:52 Las Vegas, Nevada , États-Unis Remporte le titre des poids lourds de l'UFC.
Performance de la soirée.
Victoire 15-3 Drapeau du Suriname Jairzinho Rozenstruik KO (coups de poing) UFC 249: Ferguson vs. Gaethje 1 0:20 Jacksonville, Floride, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 14-3 Drapeau du Brésil Júnior dos Santos TKO (coups de poing) UFC on ESPN: Ngannou vs. Dos Santos 1 1:11 Minneapolis, Minnesota, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 13-3 Drapeau des États-Unis Cain Velasquez KO (coups de poing) UFC on ESPN: Ngannou vs. Velasquez 1 0:26 Phoenix, Arizona, États-Unis
Victoire 12-3 Drapeau des États-Unis Curtis Blaydes TKO (coups de poing) UFC Fight Night: Blaydes vs. Ngannou 2 1 0:44 Pékin, Chine Performance de la soirée.
Défaite 11-3 Drapeau des États-Unis Derrick Lewis Décision unanime UFC 226: Miocic vs. Cormier 3 5:00 Las Vegas, Nevada, États-Unis
Défaite 11-2 Drapeau des États-Unis Stipe Miocic Décision unanime UFC 220: Ngannou vs. Miocic 5 5:00 Boston, Massachusetts, États-Unis Pour le titre des poids lourds de l'UFC.
Victoire 11-1 Drapeau des Pays-Bas Alistair Overeem KO (coups de poing) UFC 218: Holloway vs. Aldo II 1 1:45 Détroit, Michigan, États-Unis
Victoire 10-1 Drapeau de la Biélorussie Andrei Arlovski TKO (coups de poing) UFC on FOX: Shevchenko vs. Peña 1 1:32 Denver, Colorado, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 9-1 Drapeau des États-Unis Anthony Hamilton (en) Soumission (kimura) UFC Fight Night: Lewis vs. Abdurakhimov 1 1:57 Albany, New York, États-Unis Performance de la soirée.
Victoire 8-1 Drapeau de la Serbie Bojan Mihajlović TKO (coups de poing) UFC on Fox: Holm vs. Shevchenko 1 1:34 Chicago, Illinois, États-Unis
Victoire 7-1 Drapeau des États-Unis Curtis Blaydes TKO (arrêt du médecin) UFC Fight Night: Rothwell vs. dos Santos 2 5:00 Zagreb, Croatie
Victoire 6-1 Drapeau du Brésil Luis Henrique (en) KO (coups de poing) UFC on Fox: dos Anjos vs. Cerrone 2 2 2:53 Orlando, Floride, États-Unis
Victoire 5-1 Drapeau du Brésil William Baldutti TKO (coups de poing) KHK MMA National Tryouts: Finale 2015 2 1:22 Madinat 'Isa, Bahreïn
Victoire 4-1 Drapeau de la Suisse Luc Ngeleka Soumission (étranglement en guillotine debout) SHC 10: Carvalho vs. Belo 1 0:44 Genève, Suisse
Victoire 3-1 Drapeau de la France Nicolas Specq Soumission (étranglement bras-tête) 100% Fight 20: Comeback 2 2:10 Levallois-Perret, France
Victoire 2-1 Drapeau de la Belgique Bilal Tahtahi KO (coups de poing) 100% Fight 20: Comeback 1 3:58 Levallois-Perret, France
Défaite 1-1 Drapeau de la France Zoumana Cisse Décision unanime 100% Fight: Contenders 21 2 5:00 Paris, France
Victoire 1-0 Drapeau de la France Rachid Benzina Soumission (clé de bras) 100% Fight: Contenders 20 1 1:44 Paris, France

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Armand Djialeu, « Francis Ngannou : « je suis camerounais jusqu’à preuve du contraire » », sur Actu Cameroun, (consulté le ).
  2. « MMA : Francis Ngannou conserve son titre UFC des lourds contre Ciryl Gane », sur Le Parisien, (consulté le ).
  3. a b et c Éric Michel, « L’ancien SDF de la Villette est devenu une star de MMA aux États-Unis », sur Le Parisien, (consulté le ).
  4. David Kalfa, « Mixed Martial Arts: Francis Ngannou le Lion indomptable en cage », sur RFI, (consulté le ).
  5. « From homeless to UFC contender, UFC on FOX 20’s Francis Ngannou recounts his journey », MMAjunkie, (consulté le )
  6. Guillaume Gendron, « Fernand Lopez Owonyebe : Zéro tracas », sur Libération, (consulté le )
  7. « Résultats Contenders 20 », sur Atch Productions, (consulté le ).
  8. « Résultats Contenders 21 », sur Atch Productions, (consulté le ).
  9. Zane Simon, « Welcome to the UFC Francis Ngannou », bloodyelbow.com, (consulté le )
  10. (en) « Entretien Francis Ngannou - Un lion indomptable en cage », sur Onlike, (consulté le ).
  11. (en) « Debuting heavyweights Luiz Henrique, Francis Ngannou meet at UFC on FOX 17 in Orlando », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  12. (en) John Morgan, « UFC on FOX 17 results: Francis Ngannou smashes Luis Henrique with uppercut », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  13. (en) « Curtis Blaydes in for Bojan Mihajlovic against Francis Ngannou at UFC Fight Night 86 », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  14. (en) Damon Martin, « Francis Ngannou beats Curtis Blaydes after nasty eye injury stops the fight », sur FOX Sports, (consulté le ).
  15. (en) « Francis Ngannou vs. Bojan Mihajlovic added to UFC on FOX 20 in Chicago », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  16. (en) Steven Marrocco, « UFC on FOX 20 results: Francis Ngannou pounds out Bojan Mihajlovic in 94 seconds », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  17. (en) « Anthony Hamilton says he's fighting Francis Ngannou at December's UFC 102 in Albany, N.Y. », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  18. Ben Fowlkes, « UFC Fight Night 102 results: Francis Ngannou powers his way into submission of Anthony Hamilton », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  19. (en) Mike Sloan, « UFC Fight Night 102 bonuses: Villante, Safarov, Ngannou, Meerschaert all pocket $50K », sur Sherdog, (consulté le ).
  20. (en) Shaun Al-Shatti, « Andrei Arlovski vs. Francis Ngannou set for UFC on FOX 23 », sur MMA Fighting, 14 décembre 2016, (consulté le ).
  21. (en) Dave Doyle, « UFC on FOX 23 results: Francis Ngannou makes statement against Andrei Arlovski », sur MMA Fighting, 28 janvier 2017, (consulté le ).
  22. (en) « UFC on FOX 23 bonuses: Valentina Shevchenko, Jorge Masvidal among $50,000 extra winners », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  23. (en) Marc Raimondi, « Junior dos Santos vs. Francis Ngannou official for UFC 215 », sur MMA Fighting, (consulté le ).
  24. (en) Dave Doyle, « Junior dos Santos pulled from UFC 215 due to potential USADA violation », sur MMA Fighting, 18, août 2017, (consulté le ).
  25. (en) Dave Doyle, « Francis Ngannou is officially off UFC 215 », sur MMA Fighting, 28 août 2017, (consulté le ).
  26. (en) Marc Raimondi, « Francis Ngannou moves full-time to Las Vegas to ‘get ready for the next level’ », sur MMA Fighting, (consulté le ).
  27. (en) « Heavyweight Contenders Alistair Overeem, Francis Ngannou Set to Clash at UFC 218 », (consulté le ).
  28. (en) Jake Nichols, « Francis Ngannou annihilates Alistair Overeem, sets up title fight with Stipe Miocic », sur The Body Lock, (consulté le ).
  29. (en) Marc Raimondi, « Stipe Miocic slated to defend heavyweight title against Francis Ngannou at UFC 220 », sur MMA Fighting, (consulté le ).
  30. (en) Dave Doyle, « UFC 220 results: Stipe Miocic bests Francis Ngannou in lopsided decision », sur MMA Fighting, (consulté le )
  31. Rémy Fière, « UFC 220 : Francis Ngannou battu par Stipe Miocic », sur L'Équipe, (consulté le ).
  32. (en) « Stipe Miocic def. Francis Ngannou », sur MMA Decisions (consulté le ).
  33. (en) « It's on: Francis Ngannou vs. Derrick Lewis set for UFC 226 in Las Vegas », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  34. (en) Mookie Alexander, « UFC 226 results: Derrick Lewis beats Francis Ngannou in extremely awful ‘fight’ », sur Bloody Elbow, (consulté le ).
  35. John Subaka, « UFC – Francis Ngannou a un état d’esprit de champion selon son coach », sur ActuMMA, (consulté le ).
  36. (en) Steven Marrocco, « Fernand Lopez reveals cause of split with Francis Ngannou at MMA Factory: ‘This is crazy’ », sur MMA Fighting, (consulté le ).
  37. (en) Cillian Cunningham, « Curtis Blaydes/Francis Ngannou Rematch Set For UFC Beijing », sur Pundit Arena, (consulté le ).
  38. (en) Brandon Wise, « UFC Fight Night 141 results: Francis Ngannou finishes off Curtis Blaydes in just 44 seconds », (consulté le ).
  39. (en) Jon Fuentes, « UFC Beijing Bonuses: Ngannou & Jingliang Bank $50k For Finishes », sur LowKick MMA, (consulté le ).
  40. (en) Damon Martin, « Cain Velasquez Returns to Face Francis Ngannou in First UFC on ESPN Main Event », sur MMA Weekly, (consulté le ).
  41. (en) John Morgan, « UFC on ESPN 1 results: Francis Ngannou stuns Velasquez in 26 seconds », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  42. (en) « Francis Ngannou vs. Junior dos Santos slated for UFC 239 », sur MMA Fighting, (consulté le ).
  43. (en) Steven Marrocco, « Junior Dos Santos vs. Francis Ngannou moved from UFC 239 », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  44. (en) Josh Evanoff, « UFC Minneapolis Results: Francis Ngannou Quickly KOs Junior dos Santos », sur Cageside Press, (consulté le ).
  45. (en) Stephie Haynes, « UFC Minneapolis post-fight bonuses: Ngannou smashes dos Santos in POTN win », sur Bloody Elbow, (consulté le ).
  46. (en) Clyde Aidoo, « Francis Ngannou Faces Jairzinho Rozenstruik in Columbus », sur MMA News, (consulté le )
  47. (en) Nolan King et John Morgan, « UFC postpones three events amid growing coronavirus outbreak », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  48. (en) Harry Davies, « Jairzinho Rozenstruik vs. Francis Ngannou set for UFC 249 », sur Bloody Elbow, (consulté le ).
  49. (en) « UFC 249: Ferguson vs. Gaethje Fight Card », sur MMA Weekly, (consulté le ).
  50. (en) Josh Evanoff, « UFC 249 Results: Francis Ngannou Destroys Jarzinho Rozenstruik », sur Cageside Press, (consulté le ).
  51. (en) Dan Hiergesell, « UFC 249 Bonuses: Gaethje Nets $100K For Main Event TKO », sur MMA Mania, (consulté le ).
  52. (en) Jay Anderson, « UFC 260: Stipe Miocic vs. Francis Ngannou 2 Set, Per Dana White », sur Cageside Press, (consulté le ).
  53. « Francis Ngannou claque le KO contre Miocic au 2e round, est champion UFC ! », sur La Sueur, (consulté le ).
  54. Jérôme Guillas, « MMA - UFC 260 : Francis Ngannou est le nouveau champion des poids lourds après sa victoire par K.-O. sur Stipe Miocic », sur L'Équipe, (consulté le ).
  55. (en) « UFC 260: Miocic vs Ngannou 2 Results, Winner Interviews Fight Highlights, and More », sur UFC (consulté le ).
  56. (en) Johny Payne, « "It's a selfish sport" - Francis Ngannou discusses leaving the MMA Factory », sur Sportskeeda, (consulté le ).
  57. (en) Joseph Zucker, « Derrick Lewis vs. Ciryl Gane Fight for Interim Heavyweight Title Set for UFC 265 », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  58. « Ciryl Gane entre dans l'Histoire et devient le premier Français champion UFC après avoir mis K-O Derrick Lewis », sur Eurosport, (consulté le ).
  59. Guillaume Duseaux, « Ciryl Gane vs. Francis Ngannou pour l’UFC 270 ! », sur La Sueur, (consulté le ).
  60. (en) Simon Samano, « UFC vs. Francis Ngannou: How champ's contract dispute looms over upcoming title fight », sur MMA Junkie, (consulté le ).
  61. (en) Adam Wells, « Dana White: Francis Ngannou's UFC Contract Will Get Figured Out '1 Way or Another' », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  62. Alexandre Herbinet, « UFC: Ngannou brise le rêve de Gane après une incroyable performance », sur RMC Sport, (consulté le )
  63. (en) « Francis Ngannou def. Ciryl Gane :: UFC 270 », sur MMA Decisions (consulté le )
  64. (en) Rob Goldberg, « Francis Ngannou to Undergo Surgery on Knee Injury After Defending Title at UFC 270 », sur Bleacher Report, (consulté le ).
  65. (en) Jack Figg, « UFC champ Francis Ngannou shares health update from hospital bed after having successful knee surgery », sur The Sun, (consulté le ).
  66. (en) Jake Lambourne, « Francis Ngannou claims he will NEVER sign new UFC contract unless Tyson Fury fight is part of deal in huge hybrid bout », sur The Sun, (consulté le ).
  67. Guillaume Duseaux, « Francis Ngannou ouvre la première de salle de MMA du Cameroun avec sa fondation », sur La Sueur (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]