Ali Benmakhlouf

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ali Benmakhlouf, né le [1] à Fès, est un professeur de philosophie arabe et de philosophie de la logique[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il enseigne à l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne, à Sciences Po Paris et à l'Université libre de Bruxelles. Il est philosophe de tradition analytique, spécialiste de logique et des œuvres de Frege, Russell et Whitehead. Il s'intéresse également à la philosophie arabe médiévale.

Il organise par ailleurs des colloques au Maroc dans le cadre de la convention entre le Collège international de philosophie et la Fondation du roi Abdul Aziz pour les sciences humaines et les études islamiques[3].

Il est également président du comité consultatif de déontologie et d’éthique de l'Institut de recherche pour le développement, vice-président du Comité consultatif national d'éthique (CCNE) et membre du conseil d'orientation de l'Institut Diderot, le fonds de dotation pour le développement de l'économie sociale de Covéa, depuis mars 2009.

Il est décoré Chevalier de l'ordre national du Mérite par le Ministre de l'éducation nationale Vincent Peillon en mars 2014[4].

Ouvrages[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

Ali Benmakhlouf est l'auteur de nombreux ouvrages, dont on trouve :

Directeur[modifier | modifier le code]

Ali Benmakhlouf est le directeur de nombreux ouvrages collectifs, dont on trouve:

  • La bioéthique pour quoi faire?, PUF, 2013, 352p.
  • Pauvreté et richesse. Perspectives économiques et philosophiques, Le Fennec, 2010, 130 p. (ISBN 978-9954415931)
  • Quine, Whitehead et leurs contemporains, Presses Universitaires de Nice, 2009, 336 p. (ISBN 978-2914561464)
  • Philosopher à Bagdad au Xe siècle, Le Seuil, 2007.
  • Le lien social, Casablanca, Le Fennec, 2006.
  • Sémantique et épistémologie, Casablanca, Le Fennec, 2004.
  • Droit et participation politique, Casablanca, 2002.
  • Tout est relatif?, Casablanca, Le Fennec, 2001.
  • A.N. Whitehead, L'Univers solidaire, le temps philosophique, Université de Paris X, 1999.
  • Routes et déroutes de l'universel, Casablanca, Le Fennec, 1998.
  • La Raison et la question des limites, Casablanca, Le Fennec, 1997.

Collectifs[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]« BENMAKHLOUF Ali - CURRICULUM VITAE », sur Université Paris-Est Créteil Val-de-Marne - Lettres, Idées, Savoirs (LIS) (consulté le 15 août 2015)
  2. « Biographie », sur l'Institut de recherche pour le développement (consulté le 22 juin 2013).
  3. « Personnalité, fiche biographique », sur Le salon du livre 2013 (consulté le 22 juin 2013).
  4. « JORF n° 265 du 15 novembre 2013 », sur France Phaleristique, (consulté le 30 juin 2017)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]