Alfred Delacour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Alfred Dartigue)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Delacour.
Alfred Delacour
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Autres informations
Distinction

Alfred Delacour ou Alfred-Charlemagne Delacour, pseudonyme de Pierre-Alfred Lartigue, né le [1],[2] à Bordeaux et mort le à Paris (9e)[3], est un dramaturge et un librettiste français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de François Lartigue et Anne Madeleine Delacour. Son oncle Pierre Delacour est professeur à l'école de peinture de Bordeaux.

Parallèlement à son métier de médecin qu'il exerçait depuis 1841[4], Delacour se tourne peu à peu vers le théâtre[5]. Il collabore avec Eugène Labiche et Clairville à plusieurs vaudevilles[6].

Il épouse en 1867 à Paris Philippine Laub (née en Suisse)[7].

Inhumé initialement au cimetière de la Chapelle (Paris), son corps a été transporté au cimetière de Bordeaux, dans le caveau de la famille Lartigue-Delacour.

Titre et décoration[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Adaptations à la télévision[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Hippolyte Minier, Le théâtre à Bordeaux, étude historique suivi de la nomenclature des auteurs dramatiques bordelais et de leurs ouvrages, établie en collaboration avec Jules Delpit, Bordeaux, 1883, p.53.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives municipales de Bordeaux, Section 2, 1E 91, vue 123/174, acte de naissance 1351 du 4-9-1817
  2. et non en 1815. Alfred Delacour (1815-1883): pseudonyme individuel
  3. Archives départementales de la Seine en ligne, état-civil du 9e arrondissement, V4E 6241, vue 7/31, acte de décès n° 517 du 1-4-1883.
  4. Gustave Vapereau, Dictionnaire universel des contemporains, contenant toutes les personnes notables de la France et des pays étrangers... : Supplément à la IVe édition par Léon Garnier, Hachette, 1865, p. 490.
  5. François Cavaignac, La culture théâtrale à Étampes au XIXe siècle, éditions L'Harmattan, 2007, p. 60.
  6. Jeanne Benay, L'opérette viennoise, Austriaca, n° 46, Publication Univ. Rouen Havre, 1998, p. 159.
  7. Archives de Paris en ligne, Paris 2, V4E 170, vue 13/31, acte 394
  8. « Dossier dans l'ordre de la Légion d'honneur d'Alfred-Charlemagne Lartigue (son prénom à l'état civil étant Pierre Alfred) », base Léonore, ministère français de la Culture.
  9. Bibliographic information
  10. Cette comédie-vaudeville en un acte a été traduite en russe par Pavel Feodorov (ru: Павел Степанович Фёдоров) en 1849 sous le nom de Az et Fert (ru: Аз и ферт) qui a été souvent représentée, puis adaptée 3 fois à l'écran en russe en 1946, 1981 et 2000.