Eugène Cormon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eugène Cormon
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 91 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Pierre-Étienne PiestreVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Eugène CormonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Enfant
Autres informations
Distinction

Eugène Cormon, de son vrai nom Pierre-Étienne Piestre, est un auteur dramatique français né à Lyon le et mort à Paris (9ème) le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il est le fils de Jean-Louis Piestre, chef de bureau à la préfecture du Rhône, et de Jeanne Cormon.

Auteur extrêmement prolifique, il a écrit (presque toujours en collaboration) plus de deux cents œuvres dramatiques. Sa pièce la plus populaire reste Les Deux Orphelines, drame en 5 actes écrit avec Adolphe d'Ennery et créé le au théâtre de la Porte Saint-Martin. Directeur de la scène de l'Opéra de Paris de 1859 à 1871, on lui doit les livrets de nombreux opéras et opéras-comiques, dont Les Pêcheurs de perles de Georges Bizet en 1863 et Robinson Crusoé de Jacques Offenbach en 1867.

Il épouse en 1838 la comédienne Caroline Paris (Charlotte Furais) avec laquelle il a un fils, le peintre Fernand Cormon[2].

Il est nommé chevalier dans l'ordre de la Légion d'honneur le [3].

Œuvres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Son acte de décès (n°318) dans les registres de décès du 9ème arrondissement de Paris pour l'année 1903
  2. Eugène Cormon sur le site de l'Association de l'art lyrique français
  3. « Dossier de l’ordre de la Légion d'honneur de Pierre Etienne Piestre », base Léonore, ministère français de la Culture.
  4. La pièce inspira l'opéra de Giuseppe Verdi, Don Carlos (1867).
  5. Le Ménestrel, 3 février 1850
  6. Source : L'Intermédiaire des chercheurs et curieux, 1903, vol. XLVIII, p. 504.

Liens externes[modifier | modifier le code]