Alfred Colling

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfred Colling
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités

Alfred Colling, né le à Paris et mort le à Aix-en-Provence, est un homme de lettres, journaliste, fondé de pouvoir d'un agent de change français. Il a exercé ses talents dans les domaines des sciences de l'information et de la documentation, et des littératures. La Bibliothèque nationale de France a répertorié trente trois documents le concernant.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les références sur sa date de naissance et celle de sa mort son données sur sa fiche à la BNF [1]. Son ouvrage La Prodigieuse Histoire de la Bourse, 1949, est répertorié à la fois dans le catalogue SUDOC[2] et sur la fiche Worldcat[3].

Alfred Colling est né d'un père aveugle et musicien, dans le quartier de Passy, dans le XVIe arrondissement de Paris. Dès 1925, il collabore à La Revue européenne soutenue par Edmond Jaloux.

Grand amateur de musique et de littérature, il a écrit la biographie de nombreux artistes, mais aussi des livres racontant les aspects truculents et passionnants de son métier d'agent de change, qu'il commença d'exercer bien avant le krach de 1929.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

La liste intégrale des œuvres d'Alfred Colling est répertoriée à la Bibliothèque Nationale de France et peut être consultée en ligne[4]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]