Alexandre Robert

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Robert.
Alexandre Robert
Portrait du peintre Alexandre Robert (1901).jpg
Portrait du peintre Alexandre Robert
par Herman Richir (1866-1942), huile sur toile, 113 x 84 cm, Musée royal des beaux-arts (Anvers)
Naissance
Décès
Nom de naissance
Alexandre Nestor Nicolas Robert
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Lieux de travail
Jacob recevant la robe ensanglantée de son fils Joseph

Alexandre Nestor Nicolas Robert[1],[2] né à Trazegnies (Belgique) le et mort à Saint-Josse-ten-Noode (Bruxelles) le , est un peintre et portraitiste belge, spécialisé dans les sujets religieux et historiques.

Il était membre de l'Académie royale des sciences, des lettres et des beaux-arts de Belgique (Classe des Beaux-Arts)[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Élève de François-Joseph Navez à l'académie de Bruxelles. Il voyage, afin de se perfectionner, en compagnie de Jean-François Portaels[3], à Paris, vers 1842-1843[2], puis en Italie. Il séjourne à Rome de 1846 à 1849[2],[4].

En 1860 il épouse Alice Madou (1836-1900)[5], la fille aînée du peintre Jean-Baptiste Madou[3],[2].

En 1864 il devient professeur à l'Académie royale des beaux-arts de Bruxelles[2] dont il devint directeur en 1888. Il aura Rémy Cogghe (1854-1935) et Albert Delstanche (1870-1941), petit-fils de Jean-Baptiste Madou, comme élèves[6].

Il effectue des portraits des membres de la Famille royale[2].

En 1870 il fut reçu au sein de l'Académie royale de Belgique[1],[2]. Il est lauréat d'un prix de Rome belge[réf. nécessaire].

Il est officier de l'ordre de Léopold[7] et une rue de Trazegnies porte son nom[8]

Œuvres[modifier | modifier le code]

Tilman-François Suys

On trouve aussi des œuvres dans les musées d'Ixelles et de Malines[2].

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Académie royale de Belgique - Index biographique des membres et associés décédés - 1769-2008 » [PDF]
  2. a b c d e f g et h (fr) « Biographie », sur www.arto.be
  3. a b c d e f et g (fr) « Œuvres ; études et notices relatives à l'histoire de l'art dans les Pays-Bas (1920) (p. 386-390) », sur www.archive.org
  4. (fr) « Revue de l'exposition des beaux-arts de Bruxelles, 1854, », sur books.google.fr
  5. Dont deux enfants: Marie-Jenny Robert épouse de Félix-Lucien Bonnet, avocat et Marie-Hélène Robert épouse de Edouard Legrand, officier de cavalerie.
  6. (fr) « Université de Liège (Belgique) - Collections artistiques - Florilège - Albert DELSTANCHE (Bruxelles, 1870 - 1941) », sur www.wittert.ulg.ac.be
  7. (fr) « a chronique (politique) des arts et de ..., Numéro 35; Numéros 1871-1905 », sur books.google.fr
  8. (fr) « Toponymie de Trazegnies », sur toponymiedetrazegnies.unblog.fr
  9. ancienne collection de S. M. le roi Léopold III, tableau (lot 183) vendu à Uccle par la Galerie Vanderkindere après la mort de sa seconde épouse.
  10. Eugène De Seyn, Dictionnaire des sciences, des lettres et des arts en Belgique, Editions l'Avenir, 1930
  11. (fr) « Histoire des églises », sur www.courcellesunipas.be
  12. (en) « La mère et l'enfant », sur www.artnet.com
  13. (en) « Jeune fille pensive », sur www.artnet.com
  14. (fr) « Un savant beige du XIXe siècle. Ernest Quetelet (1825-1878) (suite et fin) », sur articles.adsabs.harvard.edu
  15. (en) « Jeune page », sur www.artnet.com
  16. (fr) « alexandre robert », sur www.kunst-fuer-alle.de
  17. a et b (fr) « Catalogue officiel de l'exposition rétrospective de l'art belge : 15 juillet-2 novembre (1905) », sur www.archive.org