Adolphe Burggraeve

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Adolphe Burggraeve
Adolphe Burggraeve.jpg
Biographie
Naissance
Décès
(à 95 ans)
GandVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Adolphe Burggraeve, né le à Gand et décédé le 10 janvier 1902[1], chirurgien et professeur de médecine à l'université de Gand en Belgique, est l'inventeur de la médecine dosimétrique qui connut un vif succès à la fin du XIXe siècle puis, à la différence de l'homéopathie de Hahnemann, tomba peu à peu dans l'oubli, laissant cependant quelques traces dans l'histoire d'entreprises pharmaceutiques telle dans la société américaine Abbott fondée en 1888 par le Docteur Wallace C. Abbott[2], laquelle démarra son activité par le

« développement d'une nouvelle forme galénique – les « granulés dosimétriques » – pour les alcaloïdes actifs. »

Certains aspects de cette médecine est d'ailleurs encore pratiquée[3].

On doit aussi à Burggraeve la conception et la promotion d'un modèle de cité ouvrière visant à l'amélioration des conditions de logement des travailleurs de sa ville.

Œuvre[modifier | modifier le code]

  • Études sur André Vésale, précédées d'une notice historique sur sa vie et ses écrits, Gand, Annoot-Braekman, 1841
  • Histologie ou Anatomie de texture, Gand, Annoot-Braekman, 1843
  • Anatomie de texture ou Histologie, appliquée à la physiologie et à la pathologie, Gand, Annoot-Braekman, 1845
  • Tableaux synoptiques de clinique chirurgicale avec des histoires de maladies, Gand, Hebbelynck, 1850
  • Le génie de la chirurgie considéré sous le rapport des pansements, des opérations…, Gand, Annoot-Braekman, 1853
  • Le vaccin vengé, Gand, Hoste, 1855
  • Le choléra indien considéré sous le rapport hygiénique, médical et économique, Hoste, 1855
  • Chirurgie théorique et pratique, Gand, Carel, 1859
  • Études sur André Vésale, avec l'histoire de l'anatomie, avant et après cet anatomiste, Bruxelles et Leipzig, Lacroix, 1862
  • Le livre de tout le monde sur la santé : notions de physiologie et d'hygiène, Didier, 1863
  • Amélioration de la vie domestique de la classe ouvrière, De Busscher, 1864
  • Études médico-philosophiques sur Joseph Guislain, Bruxelles, Lesigne, 1867
  • Manuel pratique de médecine dosimétrique, 1873, rééd. Hachette Livre/BNF, 2013, 386 p. (ISBN 978-2-0129-7463-0)
  • La longévité humaine et moyens naturels d'y arriver, Chateaud, 1877
  • Manuel de pharmacodynamie dosimétrique, Chateaud, 1877
  • Nouveau guide pratique de médecine dosimétrique, Paris, Institut dosimétrique, 1880 (6e édition)
  • Études sur Hippocrate au point de vue de la méthode dosimétrique, Chanteaud, 1881
  • The new handbook of dosimetric therapeutics or The treatment of diseases, 1884
  • Manuel de la fièvre et de son traitement dosimétrique, 1888
  • Le dossier du Docteur Koch et la médecine dosimétrique, Chanteaud, 1891
  • Agenda de médecine dosimétrique pour 1892, Carré, 1892

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Notices d'autoritéVoir et modifier les données sur Wikidata : Fichier d’autorité international virtuel • Bibliothèque nationale de France (données) • Système universitaire de documentation
  • Jean-Marcellin Pader, De la médecine dosimétrique, 1877. Wikisource
  • A. J. Oliveira Castro. Éléments de thérapeutique et de clinique dosimétriques, Institut de médecine dosimétrique, 1886. Google Livres
  • Albert Willem van Rentghem, Compendium de médecine dosimétrique ou Matière médicale, chimique, pharmaceutique, pharmadynamique, et clinique, Paris, Institut de médecine dosimétrique, 1886. Google Livres
  • S. Laura, Pharmacothérapie dosimétrique comparée ou Guide pour l'étude des principaux médicaments nouveaux, Paris, Charles Chanteaud, 1887 (cet ouvrage obtint le premier prix du concours de l'Institut dosimétrique de Paris en 1885). viaLibri
  • P.-A. Desjardin, Philosophie médicale : la dosimétrie devant l'homéopathie et l'allopathie, Institut dosimétrique du Dr Burgraeve, 1897


Cette méthode fut aussi adaptée à la médecine vétérinaire :

  • Jacotin, Marie-Hyacinthe-Célestin, Nouveau guide pratique du vétérinaire dosimètre…, Paris, Institut de médecine dosimétrique Charles Chanteaud, 1895, 136 p. École nationale vétérinaire de Lyon