Aldeanueva del Camino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aldeanueva del Camino
Blason de Aldeanueva del Camino
Héraldique
Drapeau de Aldeanueva del Camino
Drapeau
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Estrémadure
Province Cáceres
Maire
Mandat
María Teresa Herrero Rubio (PSOE)
2015-2019
Code postal 10740
Démographie
Population 754 hab. (2017)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Coordonnées 40° 15′ 36″ nord, 5° 55′ 41″ ouest
Altitude 524 m
Superficie 1 970 ha = 19,70 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Aldeanueva del Camino

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Aldeanueva del Camino
Liens
Site web Ayuntamiento de Aldeanueva del Camino

Aldeanueva del Camino est une commune espagnole de la communauté autonome d'Estrémadure, située au nord de la province de Cáceres, dans la vallée d'Ambroz.

Symboles[modifier | modifier le code]

Blason d'Aldeanueva del Camino.

Le blason d'Aldeanueva a été approuvé par l'ordonnance du 2 juin 1993 ainsi que le drapeau municipal par la mairie d'Aldeanueva del Camino, publié dans le Journal Officiel d'Estrémadure le 15 juin 1993[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Aldeanueva del Camino est à mi-chemin d'Abadía et Hervás. Elle est traversée à la fois par la N-630 (es) (Ruta de la Plata) et l'autoroute A-66 de la Via de la plata depuis 2008.

Nord: El Cerro
Ouest: Abadía rose des vents Est: Hervás et
Baños de Montemayor
Sud-Ouest: La Granja Sud: Segura de Toro Sud-Est: Gargantilla

Météo et climat[modifier | modifier le code]

Aldeanueva del Camino possède un climat méditerranéen chaud avec été sec[2] (Csb) selon la classification de Köppen-Geiger. Sur l'année, la température moyenne à Aldeanueva del Camino est de 12,2 °C et les précipitations sont en moyenne de 383,5 mm. À titre de comparaison à Madrid, la température moyenne annuelle est de 15,5 °C et les précipitations sont en moyenne de 398,6 mm. Les meilleurs mois pour visiter Aldeanueva del Camino sont juillet et août.

Histoire[modifier | modifier le code]

Maison typique d'Aldeanueva del Camino

Fondation[modifier | modifier le code]

La commune d'Aldeanueva del Camino prend ses origines dans un campement romain fondé par Caecilius Metellus. Géographiquement située sur la Route de l'argent, les romains y trouvèrent un lieu pour s'établir et se reposer, tandis qu'ils transportaient leurs bœufs et chargements de village en village[3]. En témoigne certains vestiges romains visibles comme les ponts. On trouve aussi sur la commune des pierres funéraires, inscriptions et même des stèles pré-romaines.

Pont romain sur la Garganta de la Buitrera.

Époque arabe et Reconquista[modifier | modifier le code]

Avec la conquête musulmane de la péninsule Ibérique, Aldeanueva del Camino souffrit de nombreuses attaques et se trouva dépeuplée et détruite, à partir du VIIe siècle et durant plus de 300 ans, jusqu'à ce qu'Alphonse VIII reprenne la ville de Plasence pour le royaume de Castille.

Suite à la Reconquista, Aldeanueva sera divisée en deux localités dépendant chacune d'un royaume ; respectivement la « Casa de Aldeanueva » pour le Royaume de Castille et « Aldeanueva del Camino » pour le Royaume de Léon. La ligne de séparation des deux localités était alors la voie romaine. La partie correspondant à Léon, a été octroyée au duché d'Albe de Tormes et au diocèse de Coria-Cáceres, division ecclésiastique qui marquera à jamais Aldeanueva del Camino.

En 1438, La reine Marie D'Aragon, épouse de Jean II de Castille, présenta la Charte de peuplement qui, en 1492, fut approuvée par les Rois Catholiques à Santa Fe et, plus tard, en 1518, par Jeanne I de Castilla à Valladolid. D'autre part, la ville subit l'expulsion de sa communauté juive, comme en attestent des documents d'époque et plusieurs actes de l'Inquisition découverts au monastère royal de Santa María de Guadalupe.

XIXe siècle[modifier | modifier le code]

Lors de la guerre d'indépendance espagnole, le 8 avril 1808, Aldeanueva fut sacagée et incendiée par les troupes françaises du maréchal Masséna.

Suite à la bataille de Talavera, les troupes anglo-portugaises marchèrent en direction du Portugal. Le 1er août 1809, le général Robert Wilson, qui se trouvait à Baños de Montemayor, observa un colonne du 6e corps de Ney commandée par Soult qui rentrait à Salamanque. Il décida de lutter pour bloquer les français avec deux compagnies espagnoles tandis que le lieutenant-colonel Grant (en) et la garde avancée se positionnèrent à Aldeanueva del Camino[4]. L'avant-garde française dirigée par le général Lorcet rencontra Wilson le 12 août 1809 et s'empara de la position lors des premiers affrontements[5]. C'est la bataille du col de Baños (en) se soldant par la défaite des troupes de Wilson.

En 1834, un décret royal réunifie les deux localités .

En 1835, lors de la première guerre carliste, la localité est une nouvelle fois incendiée et la population massacrée par les troupes carlistes en raison de son attachement à Isabel II.

En 1875, la voie ferrée de la Via de la Plata (es) connecte Aldeanueva del Camino.

XXe siècle[modifier | modifier le code]

Le fait marquant du XXe siècle est la croiissance de sa population liée à l'industrie du piment (AOP). En 1985, le train cessa de desservir les passagers d'Aldeanueva del Camino puisque la portion Plasencia-Astorga du chemin de fer de la Via de la Plata (es) ferma, puis en 1996 ferma la ligne de transport de marchandises. Il est prévu de substituer la ligne de chemin de fer par un sentier ferroviaire sur une distance de 48,5 km entre Plasencia et Béjar[6].

Démographie[modifier | modifier le code]

La population d'Aldeanueva del Camino se situa autour des 2 000 habitants jusqu'aux années 1960, lorsque la tendance déclina[7],[8] :

Total Femme Homme

Économie[modifier | modifier le code]

Évolution du chômage Aldeanueva del Camino (Cáceres)[9]. En mai 2018, le nombre de chômeurs est de 56 personnes, notamment ce sont les personnes de plus de 45 ans qui sont touchées (37 personnes), suivies des 25-44 ans (15 personnes) et des moins de 25 ans (4 personnes)[10] :

Date Taux de chômage Nb de chômeurs inscrits Population totale Chômage selon le sexe, l'âge, et le secteur d'activité
Mai 2018 18,96% 56 754 Mai 2018
2017 20,75% 61 754 Commune Total Sexe et âge Secteur
2016 26,38% 83 791 Homme Femme Industrie Construction Services Sans emploi antérieur
2015 26,57% 83 791 <25 25-44 >=45 <25 25-44 >=45
2014 32,83% 102 796 Aldeanueva del camino 56 3 3 16 1 12 21 8 8 37 3
2013 33,30% 104 797
2012 32,90% 102 799
2011 34,09% 105 784
2010 27,17% 83 797
2009 21,78% 66 800
2008 20,44% 59 789
2007 13,32% 33 795
2006 15,81% 46 830

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Installations publiques[modifier | modifier le code]

Les installations publiques de la commune se composent de[11] :

  • une salle de sport municipale & un court de padel - C/ Las Olivas (Campo de futbol) ;
  • une salle polyvalente et une bibliothèque municipale - C/ Gabriel y Galán, s/n ;
  • la mairie d'Aldeanueva del Camino - C/ Severiano Masides, 18.

Fêtes locales[modifier | modifier le code]

Pélerins du chemin de Compostelle au nord-est d'Aldeanueva del Camino.

Les fêtes locales d'Aldeanueva del Camino sont[12] :

  • San Blas, du 3 au 5 février. Les habitants portent par tradition les rubans de Saint Blaise durant ces fêtes hivernales, participent à la procession du saint patron de la commune suivie de la célébration de la sainte messe et de la dégustation d'un ponche accompagné de douceurs typiques
  • Romería. Lors du second samedi de mai, les communes d'Aldeanueva del Camino et de Valdematanza organisent une procession avec les images respectives lors de la Romería.
  • La semaine culturelle, instituée depuis 1983 suite à l'initiative du maire de l'époque, Julio García Arroyo durant la semaine du 15 août.
  • Natividad de Nuestra Señora, du 8 au 10 septembre.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (es) Junta de Extremadura, « D.O.E./15 de junio de 1993/Número 70 » (consulté en 20 de septiembre de 2011)
  2. « Météo et climat à Aldeanueva del Camino en Espagne », sur planificateur.a-contresens.net (consulté le 22 juin 2018)
  3. (es) « Histoire d'Aldeanueva del Camino » (consulté le 18 juin 2018)
  4. Daniel de Lacerda, Napoléon au Portugal Le triomphe de l'armée luso-britannique annonce la fin de l'Empire (1801-1814), Lanore, (ISBN 2851579703, lire en ligne), page 133
  5. Abel Hugo, France militaire. Histoire des armées françaises de terre et de mer de 1792 à 1837: Ouvrage rédigé par une société de militaires et de gens de lettres, d'après les bulletins des armées, le Moniteur, les documents officiels, les notes, mémoires, rapports et ouvrages militaires de l'empereur Napoléon, des maréchaux, amiraux et généraux en chef, Eugène Beauharnais, Bernadotte, ... etc, Volume 4, Delloye, (lire en ligne), page 135
  6. (es) « El primer tramo de la vía verde entre Plasencia y Béjar estará listo en mayo », sur www.hoy.esl, (consulté le 26 juin 2018)
  7. « INEbase / Cifras oficiales de población resultantes de la revisión del Padrón municipal a 1 de enero », INE
  8. « Demografia de Aldeanueva del Camino desde 1900 »
  9. (es) « Paro por municipios », sur datosmacro.com (consulté en 22 de junio 2018)
  10. (es) « Servicio Público de Empleo Estatal », sur sepe.es (consulté le 4 juillet 2018)
  11. (es) « Open Data Ayuntamiento de Aldeanueva del Camino », sur aldeanuevadelcamino.es (consulté le 4 juillet 2018)
  12. Calendario festivo Ayuntamiento de Aldeanueva del Camino