Albert Marcenet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Albert Marcenet
Fonctions
Député de la 31e circonscription de Paris
Législature 1re et 2e (Ve République)
Groupe politique UNR-UDR
Prédécesseur circonscription créée
Successeur Lucien Villa
Législature 4e (Ve République)
Groupe politique UDR
Prédécesseur Lucien Villa
Successeur Lucien Villa
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Champvoux (Nièvre)
Date de décès (à 75 ans)
Lieu de décès Orléans (Loiret)
Parti politique UNR-UDR
Profession Cadre de l'industrie

Albert Marcenet, né le à Champvoux (Nièvre) et mort le à Orléans (Loiret), est un homme politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Chef du personnel ouvrier des usines Simca, Albert Marcenet est secrétaire général du RPF pour la Seine et la Seine-et-Marne de 1947 à 1954, chargé du service de la Documentation, créé par André Malraux. Considéré comme l'un des membres les plus influents du parti, il appartient au comité d'investiture pour les élections législatives de 1958[1]. Lui-même candidat dans la 31e circonscription de Paris, il est élu en 1958 et réélu en 1962 face au communiste Lucien Villa (24 493 voix contre 21 726 au second tour). Battu de peu en mars 1967 par le communiste (23 345 voix contre 24 305), il retrouve son siege en juin 1968 après la dissolution de l'Assemblée par le général de Gaulle, mais doit à nouveau s'incliner en mars 1973 au profit de Lucien Villa (qui sera éliminé en 1978, mais par un candidat UDF).

Les suppléants de Marcenet à l'Assemblée sont Marc Saintout (1958), Jean Auburtin (1962) et Jacques Morvan (1968).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Philippe Nivet, « Les députés gaullistes de Paris (1958-1973) », Parlement[s], Revue d'histoire politique 3/2009 (no HS 5), pp. 50–66.

Liens externes[modifier | modifier le code]