Albert-Marie de Monléon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de Monléon.

Albert-Marie de Monléon
Biographie
Nom de naissance Albert-Marie Joseph Cyrille de Monléon
Naissance
Paris (France)
Ordre religieux Ordre des Prêcheurs
Ordination sacerdotale
Décès (à 82 ans)
Paris (France)
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale par
Mgr André Collini
Dernier titre ou fonction Évêque émérite de Meaux
Évêque de Meaux
Évêque de Pamiers

Ornements extérieurs Evêques.svg
Blason famille fr de-Monléon.svg
Omnia a Deo (Tout vient de Dieu)
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Albert-Marie de Monléon (né le 20 janvier 1937 à Paris et mort le 29 avril 2019 dans la même ville[1]) est un prélat dominicain français, évêque de Pamiers de 1988 à 1999, puis évêque de Meaux de 1999 à 2012.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Jacques de Monléon, professeur de philosophie à l'Institut catholique de Paris et à l'université Laval (Québec), quatrième d'une famille de huit enfants dont deux sœurs moniales dominicaines, Albert-Marie de Monléon est l'arrière petit-neveu de Sainte Rose-Philippine Duchesne[2].

Formation[modifier | modifier le code]

À l’issue de ses études secondaires au lycée Condorcet et au lycée Louis-le-Grand de Paris, Albert-Marie de Monléon a poursuivi sa formation pour partie à Institut catholique de Paris et pour partie dans les facultés dominicaines de philosophie et de théologie du Saulchoir à Étiolles.
Il est licencié en théologie.

Il a été ordonné prêtre le 5 juillet 1964 pour l’ordre des Dominicains chez qui il était entré dès 1957.

Principaux ministères[modifier | modifier le code]

Son ministère sacerdotal a été marqué par le Centre d’études en théologie Istina[3] dont il a été membre pendant vingt ans de 1968 à 1988.

Il a également été responsable des prêtres et séminaristes de la Communauté de l’Emmanuel et de la Fraternité de Jésus de 1983 à 1988.

Nommé évêque de Pamiers le 5 août 1988, il a été consacré le 1er octobre 1988. Il est évêque de Meaux du 17 août 1999 au 9 août 2012.

Au sein de la Conférence des évêques de France, il a présidé la Commission de la liturgie et de la pastorale sacramentelle. Il est ensuite membre de la commission doctrinale. Le 8 novembre 2008, il a été réélu dans cette commission pour un mandat de trois ans[4].

Il devient alors aumônier du monastère dominicain de la Clarté-Notre-Dame à Taulignan dans la Drôme.

En novembre 2015, il publie aux éditions Parole et Silence un livre sur la miséricorde : Au cœur de la miséricorde, ce livre est préfacé par le cardinal Barbarin.

Il est inhumé dans le caveau des évêques de la cathédrale de Meaux.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]