Alain Lallemand

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alain Lallemand
Image illustrative de l’article Alain Lallemand
Alain Lallemand, Kandahar, 2008

Naissance (57 ans)
Liège
Nationalité Belge
Profession journaliste
Site internet www.alainlallemand.be

Alain Lallemand est un journaliste belge né le à Liège. Il est membre de la rédaction du journal belge francophone Le Soir, où il a successivement été journaliste judiciaire, grand reporter, correspondant de guerre et journaliste d'investigation. Maître de conférences à l’Université catholique de Louvain (UCLouvain), il y a enseigné le journalisme d'enquête et le journalisme narratif (en) [1] Il est l'auteur de plusieurs livres d'enquêtes[2],[3], récits et romans[4]. Il se consacre aujourd'hui à la culture [5] et à l'écriture de romans[6].

Journalisme d'enquête[modifier | modifier le code]

De 1994 à 1996, Lallemand explore les coulisses de la mafia russe en Occident et publie la première enquête d’immersion (hors Russie) au sein du crime organisé eurasien.[7] En 1997, il est menacé de mort et disparaît.[8]

Membre actif de l’International Consortium of Investigative Journalists (ICIJ)[9], co-fondateur du réseau européen d'investigation European Investigative Collaborations [10], il participe dès 2000 à plusieurs enquêtes internationales primées puis aux premières grandes "fuites" de presse. De 2013 à 2018, il a été l'un des coauteurs des enquêtes Offshore Leaks, LuxLeaks, SwissLeaks, Panama Papers [9], Football Leaks[11], Malta Files [12], Paradise Papers[13], Football leaks 2 et Implant Files. Chargé des enquêtes internationales en réseaux au sein du journal Le Soir[14], il les coordonnera jusqu'à l'automne 2018.

Préoccupé par le manque de financement des investigations dans les salles de rédactions et par ce qu'il nomme un "trouble déficitaire de l'attention" des médias, en 2011 Lallemand lance dans l'un des journaux de Harvard un appel à la coopération internationale entre journaux, notamment ceux de l'Ouest et de l'Est de l'Europe ("Comment enquêter sur la mafia russe à l'époque de Twitter?" [15]). L'une des matérialisations de ce journalisme de réseaux sera l'European Investigative Collaborations qu'il co-fonde[16].

En 2019, il quitte l'investigation et devient l'un des premiers alumni de l'International Consortium of Investigative Journalists[17].

Correspondances de guerre[modifier | modifier le code]

De 1998 à 2014, il publie dans les colonnes du Soir, du Temps, du Standaard, de Regards, diverses correspondances de guerre en Colombie, Afghanistan, Liberia, Irak, Iran, Djibouti, Crimée. Sa première publication littéraire est un récit dédié aux guides locaux des correspondant de guerre.

Proche du correspondant de guerre Peter Arnett qui a préfacé son manuel de journalisme, Lallemand recommande aux reporters couvrant des crises ou conflits de se "placer en situation d'être affecté" pour transmettre au lecteur à la fois les faits et la tension : "L'implication que nous recommandons est très exactement celle du "souffle du réel": soyez assez près de l'explosion pour en entendre la détonation, mais aussi pour en sentir le souffle. Cependant, ne vous laissez pas submerger par l'explosion."[18]. Ces années de couverture de guerre donneront la matière de plusieurs de ses romans, localisés en Afghanistan, Irak, Djibouti, Colombie.

Personnage de fiction[modifier | modifier le code]

Le romancier Paul Colize s'est emparé du personnage d'Alain Lallemand, qu'il fait évoluer sous son vrai nom et dans ses fonctions réelles dans deux romans policiers: Zanzara (Fleuve éditions, 2017) et Un jour comme les autres (Editions Hervé Chopin, 2019)[19],[20].

Distinctions journalistiques[modifier | modifier le code]

En Europe, Lallemand est co-lauréat du Prix Lorenzo Natali 2000, pour une enquête sur la cocaïne menée en Colombie et qui évoquait "des aspects généralement négligés par la couverture journalistique du problème", dira la Commission européenne[21], à savoir la situation des paysans et le rôle réel des guérilleros et groupes paramilitaires dans le conflit colombien.

Aux États-Unis, Lallemand est notamment co-lauréat du Tom Renner Award 2008 pour l'enquête "Tobacco Underground" consacrée aux trafics mondiaux de cigarettes, co-lauréat d'un Investigative Reporters and Editors Certificate en 2007 - catégorie on-line - ainsi que d'un Sigma Delta Chi Award 2007 (catégorie Online Reporting) pour l'enquête sur les détentions extra-judiciaires américaines "Collateral Damage: Human Rights and U.S. Military Aid after 9/11" [22],[23], enfin co-lauréat du Sigma Delta Chi Award 2002, catégorie online independent[24], pour une enquête sur les trafiquants d'armes et sociétés militaires privées, "Making a Killing: The Business of War".

Distinctions littéraires[modifier | modifier le code]

Son roman "Et dans la jungle, Dieu dansait" (2016) a été finaliste du Prix littéraire Cercle Chapel 2016 [25], et sélectionné pour le Prix des lycéens de littérature 2016-2017 [26].

Livres publiés[modifier | modifier le code]

  • L'Organizatsiya. La mafia russe à l'assaut du monde, Paris, Calmann-Lévy, , 300 p. (ISBN 2-7021-2653-7)
    enquête
  • avec le Dr Pierre Schepens, Les nouvelles drogues de la génération rave. Parents, que savez-vous, Paris, Grasset, , 262 p. (ISBN 2-246-63281-1)
    enquête
  • N'oubliez pas le guide, Avin, Luce Wilquin, , 130 p. (ISBN 2-88253-306-3)
    récit
  • Journalisme narratif en pratique, Louvain-la-Neuve, De Boeck, , 224 p. (ISBN 978-2-8041-6583-3)
    manuel universitaire
  • Sous la direction de, L'Anvers du diamant, Bruxelles, Racine, , 160 p. (ISBN 978-2-87386-818-5)
    enquête/récit

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.uclouvain.be/alain.lallemand
  2. http://www.grasset.fr/recherche?search_api_views_fulltext=lallemand
  3. Alain Lallemand, Les sectes en Belgique et au Luxembourg, , 238 p. (ISBN 978-2-87262-089-0, lire en ligne).
  4. http://www.wilquin.com/2014/09/ma-plus-belle-declaration-de-guerre-alain-lallemand/
  5. https://plus.lesoir.be/43733/dpi-authors/alain-lallemand
  6. https://hyphenvmk.com/auteurs/alain-lallemand/
  7. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k4805426w/f5.image
  8. https://web.archive.org/web/20180219160116/https://www.letemps.ch/suisse/un-climat-dinquietude-menace-pese-laffaire-mikhailov
  9. a et b son profil sur le site de l'ICIJ
  10. https://web.archive.org/web/20160321140952/http://www.eic.network/
  11. https://eic.network/projects/football-leaks
  12. https://eic.network/projects/malta-files
  13. https://web.archive.org/web/20180219170210/http://plus.lesoir.be/124293/article/2017-11-15/paradise-papers-gerald-bull-lhomme-qui-armait-lafrique-du-sud?noCookies=1
  14. http://plus.lesoir.be/archive/d-20160318-G6LUUK?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fword%3Dalain%2Blallemand%26form_build_id%3Dform-m32cIqK1RXZCfP8YbkNCGJoWTs-YrZL7bJQcvZrSfgs%26form_token%3DuRfmtjtM7PrxZ7elYvK7nwfjWPTGtpy0-WdHbaRu6TY%26form_id%3Dsearch_block_form%26search_block_form%3D%26start%3D20
  15. http://niemanreports.org/articles/the-challenge-investigating-russian-mafias-in-a-time-of-twitter/
  16. http://eic.network/
  17. ://www.icij.org/blog/2019/01/icij-honors-former-investigative-journalists-for-their-contribution-to-global-watchdog-reporting/
  18. Journalisme narratif en pratique, De Boeck, 2011
  19. http://www.hc-editions.com/livre/un-jour-comme-les-autres/
  20. https://le-carnet-et-les-instants.net/2019/03/07/colize-un-jour-comme-les-autres/
  21. http://europa.eu/rapid/press-release_IP-00-1408_fr.htm
  22. http://ire.org/awards/ire-awards/winners/2007-ire-awards-winners/
  23. https://www.spj.org/sdxa07.asp
  24. https://www.spj.org/sdxa2002.asp
  25. http://www.lecho.be/culture/litterature/Franck_Bouysse_recoit_le_premier_Prix_Cercle_Chapel.9776049-3434.art?ckc=1
  26. http://www.culture-enseignement.cfwb.be/index.php?id=cult_ens_page101
  27. Ce livre a déclenché en Belgique la mise sur pied d'une enquête parlementaire http://www.lachambre.be/FLWB/PDF/49/0313/49K0313007.pdf

Liens externes[modifier | modifier le code]