Aixovall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aixovall
Aixovall
La chapelle Santa Filomena
Administration
Pays Drapeau d'Andorre Andorre
Paroisse Sant Julià de Lòria
Démographie
Population 94 hab. (2017[1])
Géographie
Coordonnées 42° 28′ 35″ nord, 1° 29′ 22″ est
Altitude 930[2] m
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Andorre

Voir sur la carte administrative d'Andorre
City locator 14.svg
Aixovall

Aixovall (prononcé en catalan : /əʃuˈβaʎ/, et localement : /ajʃoˈβaʎ/) est un village d'Andorre situé dans la paroisse de Sant Julià de Lòria[3] qui comptait 94 habitants en 2017[1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village d'Aixovall se trouve à 930 m d'altitude sur la rive droite de la Valira au niveau de son confluent avec le riu d'Ós[2].

Aixovall est situé sur le trajet de la route CG-1, à 2 km au sud de Santa Coloma et à 2 km au nord de Sant Julià de Lòria[4]. La route route CG-6 débute à l'entrée du village et se dirige vers l'ouest en direction de Bixessarri puis vers la frontière espagnole (Ós de Civís)[4].

La frontière entre les paroisses d'Andorre-la-Vieille et de Sant Julià de Lòria passe juste au dessus du village[4].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique d'Aixovall (1981 - 2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −2 −1,6 0,7 2,9 6,7 10,5 12,9 12,7 9,5 6 1,6 −1,1 4,9
Température moyenne (°C) 2,2 3,6 6,6 8,6 12,8 17,1 20 19,6 15,9 11,6 6 2,8 10,5
Température maximale moyenne (°C) 6,2 8,6 12,4 14,2 18,2 23,6 26,6 25,8 21,8 16,6 10,1 6,7 15,8
Précipitations (mm) 52 31 42,3 75,8 90,5 80,2 57,1 76,8 80,6 76,9 77,3 63 803,4
Source : Atlas Climàtic Digital d'Andorra [5]


Patrimoine[modifier | modifier le code]

  • La grotte de la Balma de la Margineda est située tout près du village d'Aixovall[6]. Des traces d'occupation datant de plus de 10 000 ans y ont été retrouvées, ce qui en fait le premier lieu connu habité par l'Homme en Andorre. Une présence humaine discontinue saisonnière a d'abord eu lieu pendant le mésolithique et a ensuite évolué vers une sédentarisation jusqu'au néolithique ancien[7],[6],[8].
  • La chapelle Santa Filomena abrite une œuvre murale en céramique de l'artiste Sergi Mas[9]. Sa construction a été achevée en 1839[10].
  • Le pont de la Margineda se trouve à 1 km au nord d'Aixovall[4]. Datant du XVe siècle[11], il s'agit du plus grand pont médiéval de la principauté d'Andorre[12]. Constitué d'une arche unique, sa longueur est de 33 m et sa hauteur de 9 m[12].
  • Aixovall abritait anciennement un autre pont médiéval qui permettait de rejoindre le sanctuaire de Canòlich mais qui s'est effondré en 1982[9].

Sport[modifier | modifier le code]

Le stade d'Aixovall

Personnalités liées au village[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population d'Aixovall était estimée en 1838 à 25 habitants[17] et à 8 habitants en 1875[18].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
115135118123130129127127180
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
184175181167164156151135138
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
120133146123148151128124116
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 - -
94959992949294--
(Sources : Departament d’Estadística d'Andorra - Població per poble[1])

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les formes anciennes Xovall[3],[17],[18], Xuvall[19], Eixovall[3] et Exouall[18] sont mentionnées. Dans les documents les plus anciens (1176[3]), il est fait référence à la Portella d'Ipso Vallo laissant suggérer qu'il existait en ce lieu un système de défense de l'entrée des vallées[20],[21].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (ca) « Població per poble », sur Departament d’Estadística d'Andorra (consulté le 17 mars 2018)
  2. a et b (ca) « Mapa « Muntanyes d'Andorra » - Carte des montagnes andorranes éditée par le Govern d'Andorra » (consulté le 21 mars 2018)
  3. a, b, c et d (ca) « Aixovall », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62 (consulté le 23 juillet 2018).
  4. a, b, c et d Google Maps
  5. (ca) « Atlas Climàtic Digital d'Andorra » (consulté le 8 mars 2018)
  6. a et b Hugues Lafontaine, Andorre, 10.000 ans d'histoire, Books on Demand, , 54– p. (ISBN 978-2-322-00697-7, lire en ligne)
  7. Roland Viader, L'Andorre du IXe au XIVe siècle: montagne, féodalité et communautés, Presses Univ. du Mirail, , 25– p. (ISBN 978-2-85816-652-7, lire en ligne)
  8. Marchand, Grégor, « Guilaine J., Barbaza M., Martzluff M. (2007) – Les excavacions a la balma de la Margineda (1979-1991) », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 106, no 4,‎ (lire en ligne)
  9. a et b (ca) « Patrimoni arquitectónic - Aixovall - Sant Julià de Lòria », sur www.elcami.cat (consulté le 27 mars 2018)
  10. (es) « Iglesia de Santa Filomena », sur Guía Repsol (consulté le 27 mars 2018)
  11. (ca) « Pont de la Margineda », sur www.cultura.ad (consulté le 27 mars 2018)
  12. a et b « Pont de la Margineda », sur visitandorra.com (consulté le 27 mars 2018)
  13. « Via ferrata Tossal Gran d'Aixovall », sur visitandorra.com (consulté le 27 mars 2018)
  14. « Collada de la Gallina », sur visitandorra.com (consulté le 27 mars 2018)
  15. (en) « CyclingCols - Collada de la Gallina », sur CyclingCols (consulté le 21 novembre 2017)
  16. « GRP », sur visitandorra.com (consulté le 9 février 2018)
  17. a et b (ca) Tomàs Junoy, Relació sobre la vall de Andorra, Imprimerie de P. Montaubin, , 4– p. (lire en ligne)
  18. a, b et c Jean-François Bladé, Études géographiques sur la vallée d'Andorre, J. Baer, , 97– p. (lire en ligne)
  19. (ca) « L’establiment de la grafia oficial dels topònims d’Andorra: tradició, evolució i coherència »
  20. (ca) « Aixovall », sur www.elcami.cat
  21. (ca) « El funcionament de la Comissió de Toponímia d’Andorra », sur Institut Cartogràfic i Geològic de Catalunya