Llorts

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Llorts
Llorts
L'église Sant Serni de Llorts
Administration
Pays Drapeau d'Andorre Andorre
Paroisse Ordino
Démographie
Population 175 hab. (2017)
Géographie
Coordonnées 42° 35′ 46″ nord, 1° 31′ 36″ est
Altitude 1 413[1] m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Andorre
Voir sur la carte administrative d'Andorre
City locator 14.svg
Llorts

Llorts (prononcé /ˈʎɔrts/) est l'un des huit villages ainsi que l'un des cinq quarts[2],[3] de la paroisse d'Ordino en Andorre[1] qui comptait 175 habitants en 2017[4].

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le toponyme Llorts comme d'autres dans la vallée[5] est d'origine pré-romane bascoïde[6],[7]. Le linguiste catalan Joan Coromines propose à ce toponyme la racine lurte (« avalanches de pierres ») également retrouvée en basque et en aragonais avec la même signification[6],[7],[8]. En ce sens, Coromines rapproche Llorts d'un autre toponyme andorran construit sur la même racine : le Pic de l’Hortell dans la paroisse d'Ordino[7].

Les formes toponymiques anciennes suivantes sont attestées : Lorc (en 1176), Lorz (en 1231 et 1364), Lorez (en 1394), Lortz (en 1405 et 1470), Lorts (en 1407 et 1410), Lorç (en 1448), Lors (en 1482, 1489 et 1499)[7].

Géographie[modifier | modifier le code]

Localisation[modifier | modifier le code]

Le village de Llorts se trouve dans la paroisse d'Ordino, au sein de la vallée de la Valira del Nord, entre les villages d'Arans au sud et d'El Serrat au nord[9]. Llorts est accessible par la route CG-3 reliant Ordino à la station de sports d'hiver d'Arcalís[9] et se trouve à une quinzaine de kilomètres de la capitale Andorre-la-Vieille[9].

Topographie et géologie[modifier | modifier le code]

Le village est construit à une altitude de 1 413 m sur la rive droite de la Valira del Nord [1],[10] au niveau du confluent entre cette dernière et deux de ses affluents, le riu de l'Angonella (rive droite) et le riu d'Ensegur (rive gauche)[10]. Le riu de l'Angonella forme au niveau de son abouchement un cône de déjection[11]. Il en résulte que le village est essentiellement bâti sur des dépôts sédimentaires[12]. Le socle rocheux y est quant à lui constitué de schiste noir du silurien de par la localisation du village sur la lisière nord du synclinal de Tor-Casamanya[11],[13].

La vallée de l'Angonella s'ouvre à l'ouest[11],[10]. Il s'agit d'un site de randonnée abritant notamment le refuge de l'Angonella et les estanys de l'Angonella[14]. Le GRP, sentier de grande randonnée formant une boucle s'étendant sur environ 120 km[15], passe par le village de Llorts[10].

Climat[modifier | modifier le code]

Relevé météorologique de Llorts (1981 - 2010)
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) −3,1 −3,1 −1,1 0,8 4,4 8 10,3 10,2 7,3 4,3 0,2 −2,1 3,1
Température moyenne (°C) 1,4 2 4,5 5,7 9,6 13,6 16,5 16,3 13 9,2 4,8 2,3 8,2
Température maximale moyenne (°C) 6,1 7,2 10,2 10,8 14,7 19,2 22,7 22,6 19,3 14,7 9,7 6,7 13,7
Précipitations (mm) 71 42,5 55,5 91,1 105,4 94,1 69,2 84,7 87,5 88,8 95,8 80,6 966,3
Source : Atlas Climàtic Digital d'Andorra [16]


Patrimoine[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

La population de Llorts était estimée en 1838 à 80 habitants[22] et à 90 habitants en 1875[23].

Époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1984 1985 1986 1987 1988 1989 1990 1991 1992
81911039910099100107104
1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999 2000 2001
122103111126121121118126125
2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010
113129139140143157147145163
2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 - -
155154168181162175175--
(Sources : Departament d’Estadística d'Andorra - Població per poble[4])

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c (ca) « Llorts », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62.
  2. (ca) « Ordino », Gran Enciclopèdia Catalana, sur enciclopedia.cat, Barcelone, Edicions 62 (consulté le ).
  3. (ca) Simó Duró i Coma, « El Quart », XVI JORNADES: L ́ADMINISTRACIÓ PÚBLICA ANDORRANA, Societat Andorrana de Ciències, Andorra,‎ (lire en ligne, consulté le )
  4. a et b (ca) « Població per poble », sur Departament d’Estadística d'Andorra (consulté le )
  5. (es) « Una caracterización de la toponimia pirenaica catalana » (consulté le )
  6. a b et c « De Llorts à Sedornet », sur visitandorra.com (consulté le )
  7. a b c et d (ca) Xavier Planas Batlle, Carles Gascón Chopo, Juan Karlos López-Mugartza et Mikel Belasko, Anàlisi fisiogràfica de topònims andorrans d'arrel prerromana : una visió propera i tècnica del territori a través dels noms de lloc, Govern d'Andorra, (ISBN 978-99920-0-862-1), p. 150
  8. lurte sur le wiktionnaire anglais
  9. a b c et d Google Maps
  10. a b c et d (ca) « Mapa « Muntanyes d'Andorra » - Carte des montagnes andorranes éditée par le Govern d'Andorra » (consulté le )
  11. a b et c Jean Becat, Andorre, un pays pyrénéen. Le cadre physique et les formes du relief. Joan Becat, Institut catalan de recherche en sciences sociales, , p. 37-43
  12. (ca) « Servidor de Mapes d'Andorra », sur Sistema d'Informació Geogràfica Mediambiental d'Andorra (consulté le )
  13. G. Peña et P. Clariana, « Estudio estratigrafico y estructural del noroeste de Andorra », sur Instituto Geológico y Minero de España (consulté le )
  14. « Estanys de l'Angonella », sur visitandorra.com (consulté le )
  15. « GRP », sur visitandorra.com (consulté le )
  16. (ca) « Atlas Climàtic Digital d'Andorra » (consulté le )
  17. (en) « Ordino Routes », sur hikingandorra.com
  18. « Mine de Llorts », sur visitandorra.com (consulté le )
  19. « Route du fer », sur visitandorra.com
  20. a et b « Sant Serni de Llorts », sur visitandorra.com (consulté le )
  21. « Església de Sant Serni de Llorts », sur www.cultura.ad (consulté le )
  22. (ca) Tomàs Junoy, Relació sobre la vall de Andorra, Imprimerie de P. Montaubin, , 4– p. (lire en ligne)
  23. Jean-François Bladé, Études géographiques sur la vallée d'Andorre, J. Baer, , 97– p. (lire en ligne)