Addoha Douja Promotion

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Douja Promotion Groupe Addoha
logo de Addoha Douja Promotion

Création 1988
Forme juridique Société anonyme
Action MASI : ADH
Slogan Bâtisseurs de bonheur
Siège social 20 000 Casablanca
km 7, Rte de Rabat, Ain Sebâa
Direction Drapeau : MarocAnas Sefrioui (PDG)
Actionnaires Anas Sefrioui 56 %, Divers Actionnaires 44 %
Activité Immobilier
Filiales Ciments de l'Atlas
Site web www.groupeaddoha.com

Capitalisation en augmentation 4,06 milliard de MDH (2019)
Chiffre d'affaires en augmentation 730 millions de USD (2016)
Résultat net en augmentation 101 millions de USD (2016)

Addoha Douja Promotion est le premier groupe immobilier marocain.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a été créé à la fin des années 1980 par Anas Sefrioui, un homme d'affaires marocain qui en est l'actionnaire majoritaire avec 56 %.

Dans les années 1990 et le début des années 2000, le groupe se focalise sur le logement social, ayant une grande part du marché. Addoha a été introduit en bourse le 6 juillet 2006. Il a lancé plusieurs projets haut de gamme sous la marque Prestigia puis a acheté 50 % de la filiale marocaine du groupe espagnol Marinsa-Fadesa, Fadesa Maroc, ce qui lui a permis de prendre contrôle du projet Mediterranea Saidia, un projet balnéaire de plus de 700 hectares dans la région de l'Oriental.

Le groupe compte s'étendre dans le continent africain dans les années à venir et a annoncé plusieurs projets de logements sociaux en Afrique subsaharienne.[réf. nécessaire]

La part du segment social dans le chiffre d’affaires du groupe est passée de 79 % en 2010 à 70 % en 2011 et celle du haut standing s’est renforcée de 21 % à 30 %. Le PDG du groupe, Anas Sefrioui, a lancé deux cimenteries dans les villes marocaines de Settat et Beni Mellal, créant Ciments de l'Atlas SA. Il a aussi lancé des cimenteries de 500 000 tonnes au Cameroun, au Gabon, en Côte d'Ivoire et en Guinée.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]