Aéroport de Trois-Rivières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Aéroport de Trois-Rivières
Aéroport de Trois-Rivières
Localisation
Pays Drapeau du Canada Canada
Ville Trois-Rivières (Drapeau : Québec Québec)
Date d'ouverture 1963
Coordonnées 46° 21′ 14″ nord, 72° 40′ 45″ ouest
Altitude 61 m (199 ft)

Géolocalisation sur la carte : Canada

(Voir situation sur carte : Canada)
YRQ
YRQ
Pistes
Direction Longueur Surface
05/23 2 745 m (9 006 ft) Asphalte
Informations aéronautiques
Code AITA YRQ
Code OACI CYRQ
Type d'aéroport Public
Gestionnaire Innovation et développement économique de Trois-Rivières
Ville de Trois-Rivières
Site web aéroport Consulter

L'aéroport de Trois-Rivières (code AITA : YRQ • code OACI : CYRQ) est un complexe aéroportuaire public construit en 1963 se situant à Trois-Rivières, Québec, Canada[1]. Il est classé comme aéroport d'entrée (en) par Nav Canada et est doté de l'Agence des services frontaliers du Canada. L'aéroport se situe aux abords de l'autoroute 55. L’aéroport de Trois-Rivières compte plus de 18 000 mouvements d’avions par année. Il accueille, entre autres, des vols d’affaires, des vols touristiques, du nolisement et du transport de marchandises.


Histoire[modifier | modifier le code]

Au cours des années 1950, l'implantation d'un aéroport devient un sujet prioritaire au sein de la chambre de commerce de la ville en vue de stimuler l'enracinement de nouvelles industries, notamment en facilitant le transport des chefs d'entreprises. En 1955, la chambre de commerce de Trois-Rivières repère un lotissement approprié et amorce des démarches auprès du ministère des Transports. En 1961, une piste d’atterrissage d'approximativement 1 829 mètres est inaugurée sur le nouveau terrain acquis par la ville et cédé au gouvernement fédéral. L'aérogare est érigé deux ans plus tard, en 1963, et se voit rénovée en 1995 quand la ville de Trois-Rivières devient propriétaire de l'aéroport[2].

Vols nationaux[modifier | modifier le code]

La compagnie Air Transat effectue des vols nationaux à Toronto, Montréal, Québec, Vancouver et Calgary. Elle a amorcée ses correspondances à partir de 2014. Air Transat envisage d'interrompre ses liaisons et la compagnie Air Canada Jazz prendra le relais.

Vols cargo[modifier | modifier le code]

La compagnie Fedex transportait des colis et du courrier jusqu'en 2012.

Vols internationaux[modifier | modifier le code]

En avril 2009, des travaux d'allongement de la piste d'atterrissage de l'aéroport ont eu lieu ajoutant 914 mètres de plus pour atteindre 2 744 mètres, permettant d’accueillir des appareils tel que Boeing 737 et Airbus A320 [3],[4].

Sunwing Airlines devait être la première compagnie aérienne à desservir l'aéroport trifluvien pour des vols internationaux en direction des destinations des Caraïbes[5],[6], mais n'ayant pas reçu les permis nécessaires du gouvernement fédéral, Sunwing ne pourra donc pas voler en 2009 depuis l'aéroport [7].

Air Canada a réalisé sept vols, mais a dû cesser suite à un problème de sécurité[réf. nécessaire]. Depuis 2014, la compagnie Sunwing Airlines peut voler jusqu'au Mexique, dans les Caraïbes et aux États-Unis.

Industrie aéronautique[modifier | modifier le code]

Le site loge plusieurs compagnies œuvrant dans le secteur de l'aéronautique. Il s'y trouve la plus grande concentration d'entreprises liées à l'aviation au Québec, à l'extérieur de Montréal[2].

Cliquez sur une image pour l'agrandir, ou survolez-la pour afficher sa légende.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Répertoire du patrimoine culturel du Québec
  2. a et b Aérogare de Trois-Rivières
  3. (fr) I.D.É. Trois-Rivières, « Aéroport de Trois-Rivières », (consulté le 23 janvier 2015)
  4. (fr) Radio-Canada, « Une piste d'atterrissage plus longue », Radio-Canada, (consulté le 7 octobre 2009)
  5. (fr) Radio-Canada, « Sunwing offrira des départs de Trois-Rivières », Radio-Canada, (consulté le 7 octobre 2009)
  6. Sunwing sera présent à Trois-Rivières pour la saison 2009-2010
  7. ARGENT 20-10-09

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]