1822 en littérature

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Années de la littérature :
1819 - 1820 - 1821 - 1822 - 1823 - 1824 - 1825
Décennies de la littérature :
1790 - 1800 - 1810 - 1820 - 1830 - 1840 - 1850

Événements[modifier | modifier le code]

  • Walter Scott, ennobli deux ans auparavant, accueille à Édimbourg le roi George IV pour lequel il organise des cérémonies grandioses au cours desquelles il est symboliquement revêtu d'un kilt aux couleurs du clan Campbell, allié en 1745 à la famille de Hanovre contre le prétendant jacobite. Cette réception marque le début de l'alliance de la famille royale britannique et des clans écossais.

Presse[modifier | modifier le code]

  • x

Parutions[modifier | modifier le code]

Essais[modifier | modifier le code]

  1. Comte Marie-Gabriel-Florent-Auguste de Choiseul-Gouffier (1752-1817) : Voyage pittoresque de la Grèce (tome 2, volume 2).
  2. Stendhal : De l'amour

Poésie[modifier | modifier le code]

  1. Victor Hugo : Odes, recueil qui lui vaut une pension royale.
  2. Adam Mickiewicz (polonais, 1798-1855) : Ballades et romances, un grand succès.
  3. Alfred de Vigny : Poèmes.

Romans[modifier | modifier le code]

  1. Honoré de Balzac : le Vicaire des Ardennes, romans sous pseudonyme.
  2. Charles Nodier : Trilby ou le Lutin d’Argail, récit fantastique.
  3. Alexandre Pouchkine (russe) : La Fontaine de Balkhtchissaraï.
  4. Thomas de Quincey : Confessions d'un opiomane.

Principales naissances[modifier | modifier le code]

Principaux décès[modifier | modifier le code]

  • ND

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]