169

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page concerne l'année 169 du calendrier julien.

Événements[modifier | modifier le code]

  • Janvier : Lucius Verus meurt d'apoplexie près d'Altinum (Quarto d'Altino), en Italie, lors de son retour à Rome. Marc Aurèle prépare une nouvelle campagne sur le Danube pendant huit mois. Il remarie sa fille Lucille, veuve de Lucius Verus, à Claudius Pompeianus, légat qui s'est distingué dans les combats récents[1]. Il reste seul empereur, n'associant pleinement son fils Commode à l’empire qu'en 176.
    • La Rhétie et la Norique deviennent des provinces prétoriennes à une légion (20 000 hommes environ pour les deux provinces)[2]. Lors des guerres danubiennes, faute d’effectif suffisant, l’armée romaine (en théorie 400 000 hommes) enrôle des gladiateurs, des esclaves et même des pillards de Dalmatie et de Dardanie[3]. Pour financer la guerre, Marc Aurèle recours à l’emprunt forcé et fait vendre aux enchères les objets précieux du garde meuble impérial[4].

Naissances en 169[modifier | modifier le code]

  • Jingū, impératrice légendaire du Japon.

Décès en 169[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Alan K. Bowman, Peter Garnsey, Dominic Rathbone, The Cambridge ancient history : The High Empire, A.D. 70-192, vol. 11, Cambridge University Press, (ISBN 9780521263351, présentation en ligne)
  2. Patrick Le Roux, Le Haut-Empire romain en Occident, d'Auguste aux Sévères, Éditions du Seuil, (ISBN 9782020259323, présentation en ligne)
  3. Heinrich Luden, Histoire d'Allemagne, vol. 1, Impr. de Béthune et Plon, (présentation en ligne)
  4. Léon Pol Homo, Histoire romaine. Le Haut-Empire, vol. 3, Presses universitaires de France, (présentation en ligne)
  5. Prudence M. Rice, Maya calendar origins : monuments, mythistory, and the materialization of time, University of Texas Press, (ISBN 9780292716926, présentation en ligne)


Liens externes[modifier | modifier le code]