Années 1440 av. J.-C.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis -1450)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

XVIe siècle av. J.-C. | XVe siècle av. J.-C. | XIVe siècle av. J.-C.

../.. | Années 1460 av. J.-C. | Années 1450 av. J.-C. | Années 1440 av. J.-C. | Années 1430 av. J.-C. | Années 1420 av. J.-C. | ../..

Événements[modifier | modifier le code]

  • Vers 1450 av. J.-C. :
    • destruction des seconds palais en Crète et apparition de l’écriture Linéaire B à Cnossos. Fin de la période néopalatiale et début du déclin de la civilisation minoenne. La Crète est progressivement intégrée au monde mycéniens à partir de 1450 av. J.-C. tout en conservant des trait culturels spécifiques (période postpalatiale ou mycénienne)[1]. Un nouvelle identité guerrière et l’introduction de la langue grecque et de nom grecs dans l’administration et la sphère dirigeante à Cnossos est attesté dès le minoen récent II[2] (vers 1430–1400 av. J.-C.). Cnossos semble rester le principal centre artistique du monde mycénien avant 1370[3]. Les exportations crétoises se poursuivent en Égypte, mais celles de poteries de Grèce continentale augmentent significativement après la chute de Cnossos. Des envoyés Egéens sont mentionnés en Égypte.
    • Ayia Irini, à Kéa dans les Cyclades, détruite par un tremblement de terre, est aussitôt reconstruite, mais les importations de Crète cessent au profit du continent[3],[4].
    • colonie mycénienne à Chypre[5].
  • 1450-1425 av. J.-C.[6] : règne de Amenhotep II (Aménophis II)[7],[8], qui épouse Ti-âa[9]. Il monte sur le trône d’Égypte à l’âge de 18 ans, à la mort de son père Thoutmôsis III. Il réprime durement le soulèvement des villes syriennes en trois campagnes (an 3, an 7 et an 9 de son règne) : exécutions massives, déportation, exécution exemplaire de chefs vaincus)[10]. Il amorce le rapprochement de l’Égypte et du Mitanni[11]. Un siècle de paix commence.
  • 1445/1425-1350/1330 av. J.-C. : archives du petit royaume d’Arrapha, dépendant du Mitanni, retrouvées dans le palais de Nuzi, en Mésopotamie[14]. Quelque 4000 documents nous renseignent sur les activités du roi qui relèvent essentiellement de l’administration et de la gestion de ses biens. Tout un monde de fermiers et d’artisans relevant directement du palais (les « nourris du palais ») doivent livrer au roi des redevances et du travail en quantité déterminée[11]. D’autres tablettes nous renseignent sur la vie et les problèmes des grands propriétaires dont les maisons ont été dégagées.

Art et culture[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Kaplan, Nicolas Richer, Le monde grec, vol. 1, Éditions Bréal, (ISBN 9782853948081, présentation en ligne)
  2. Charlotte Langohr, PERIFEREIA Étude régionale de la Crète aux Minoen Récent II-IIIB (1450-1200 av. J.-C.) : 1. La Crète centrale et occidentale, Presses univ. de Louvain, (ISBN 9782874632006, présentation en ligne)
  3. a et b Jean-Claude Poursat, La Grèce préclassique : Des origines à la fin du VIe siècle, Points (ISBN 9782757845004, présentation en ligne)
  4. Carol G. Thomas, Craig Conant, The Trojan War, University of Oklahoma Press, (ISBN 9780806138749, présentation en ligne)
  5. Magali Gruel-Dieudé, Chypre et l'Union européenne : Mutations diplomatiques et politiques, Éditions L'Harmattan, , 249 p. (ISBN 9782296034907, présentation en ligne), p. 21.</ref
  6. Selon la chronologie moyenne qui place le règne d'Hammurabi entre 1792 et 1750
  7. Georges Roux, La Mésopotamie, Seuil, (ISBN 9782020086325, présentation en ligne)
  8. 1428/1427-1401 av. J.-C. selon Malek, Arnold, Shaw ou 1425-1401 selon Grimal
    Autres avis de spécialistes : -1454 à -1419 (Redford), -1453 à -1419 (Wente), -1439 à -1413 (Parker), -1438 à -1412 (Hornung), -1436 à -1413 (Gardiner), -1428 à -1397 (von Beckerath), -1427 à -1396 (Kitchen), -1427 à -1393 (Aldred), -1426 à -1400 (Krauss, Murnane), -1424 à -1398 (Dodson), -1413 à -1388 (Helck)
  9. Michel Gitton, Les divines épouses de la 18e dynastie, Presses Univ. Franche-Comté, (ISBN 9782251603063, présentation en ligne)
  10. Lee W. Casperson, Patterns of Biblical Chronology, WestBow Press, (ISBN 9781449779009, présentation en ligne)
  11. a b et c Hatice Gonnet, Catherine Breniquet-Coury, Jean-Marie Durand, Paul Garelli, Le Proche-Orient asiatique. Des origines aux invasions des peuples de la mer, vol. 1, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130737193, présentation en ligne)
  12. Thomas Römer, Moïse en version originale: Enquête sur le récit de la sortie de l'Egypte, Bayard Culture, (ISBN 9782227489561, présentation en ligne), p. 112
  13. Colleen Manassa, Imagining the Past : Historical Fiction in New Kingdom Egypt, OUP USA, (ISBN 9780199982226, présentation en ligne)
  14. Hartmut Kühne, Rainer Maria Czichon, Florian Janoscha Kreppner, Proceedings of the 4th International Congress of the Archaeology of the Ancient Near East, 29 March - 3 April 2004, Freie Universität Berlin: The reconstruction of environment : natural resources and human interrelations through time ; art history : visual communication, vol. 1, Otto Harrassowitz Verlag, (ISBN 9783447057035, présentation en ligne)
  15. Ilai Alon, Ithamar Gruenwald, Itamar Singer, Concepts of the Other in Near Eastern Religions, BRILL, (ISBN 9789004102200, présentation en ligne)
  16. Claude Traunecker, Les dieux de l'Égypte: « Que sais-je ? » n° 1194, Presses Universitaires de France, (ISBN 9782130611110, présentation en ligne)