Éric Poindron

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Éric Poindron
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
ReimsVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités

Éric Poindron, né le à Reims[1], est un écrivain, éditeur, critique, animateur d'atelier d'écriture et de création littéraire (Université de Reims Champagne-Ardenne) et plasticien.

.

Biographie[modifier | modifier le code]

Éditeur[modifier | modifier le code]

Éric Poindron est le fondateur avec Sandra Rota de la maison d'édition Le Coq à l’âne[1], dont les ouvrages se consacraient entre autres à la région Champagne-Ardenne : histoire, fictions, gastronomie, géographie, contes et folklore de la région.

Il est, entre autres, l'éditeur des Contes rémois de Louis de Chevigné, Talleyrand, un quatuor à Reims de Jean-Paul Machetel, Jean de La Fontaine de A à Z / Dictionnaire historique, artistique et littéraire de Paul Fontimpe, Mystères, Diableries & Merveilles en Champagne-Ardenne et dans le reste du monde (Claude Seignolle, Pierre Dubois, Jacques Baudou, Jean-Paul Fontaine...)

Il a créé et dirige pour Le Castor astral la collection « Curiosa & cætera »[2],[3], une collection qui « rassemble des œuvres curieuses, inclassables et insolites ». Il définit son travail et ses choix éditoriaux comme une « quête de singularité »[4].

Il est aussi conseiller éditorial pour d'autres maisons (Le Cherche midi, Tallandier).

  • Merci Paris, collectif, Tallandier, 2017
  • J'ai soif ! Soif ! Soif ! mais soif !, Jean-Marie Gourio, Le Cherche midi, 2018
  • Un Milliard d'années, Lucas Le Gall, Le Cherche midi, 2020.
  • New York Memories, CharlElie Couture, Le Cherche midi, 2020.

Auteur[modifier | modifier le code]

Il se passionne, entre autres, pour les auteurs mineurs et les coulisses de la littérature[1]. Il s’intéresse à la petite histoire de la littérature oubliée ou secondaire et à ses excentricités : auteurs « mineurs », petits éditeurs, bibliophilie, fous littéraires, sciences inexactes ou paralittérature.

Il est aussi conteur et créateur de contes (L'Almanach Joyeux de la Champagne, Mystère & Diableries en champagne-Ardenne).

Il est l'auteur de L'Histoire, la légende et la vérité du phare, racontée par Robert Hossein, pour Le Phare de Verzenay en champagne - Musée de la vigne, que les visiteurs peuvent écouter dans la salle « Légendes du Phare» .

Il est l’auteur des concepts de « biblionomadisme », « bibliopathonomadisme » et « cryptobibliopathonomadisme »  – ou « égarement » à travers les livres qui n’existent pas. « Biblionomadie : itinérance parmi les livres. Mot inventé par l'écrivain et éditeur Éric Poindron dans Le Magazine du bibliophile. » Bibliolexique à l'usage de l'amateur de livres", éditions des Cendres, 2007.

Éric Poindron est l'auteur d’une quarantaine de livres inclassables[5]. Il a écrit des ouvrages tels que Belles étoiles, Stevenson dans les Cévennes, dans lequel il part sur les traces de Robert Louis Stevenson, ou Comme un bal de fantômes[6], ou encore des livres consacrés à la cuisine au champagne, au whisky et à la vodka.

En 1994 il est co-scénariste avec Riccardo Freda, Jean Cosmos et Michel Leviant du long-métrage de Bertrand Tavernier La fille de d'Artagnan. Le scénario du film est publié dans Le grand livre de Dumas, sous la direction de Charles Dantzig[7]. Bertrand Tavernier est également à l'initiative du projet qui aboutit l'année suivante à la publication de Riccardo Freda, un pirate à la caméra, livre d'entretiens entre Éric Poindron et Ricardo Freda, consacré à l'œuvre du réalisateur et à l'histoire du cinéma italien[8].

En 2003, il collabore avec le chercheur et paléontolgue Jean-Loup Welcomme, découvreur d'un squelette de baluchitherium ou baluchiterium, plus grand mammifère terrestre connu, afin de mettre en récit dans Sur les traces du géant[9],[10] l'expédition qui mena à cette découverte.

En 2018 sort L’ombre de la girafe[11] et L’étrange questionnaire d’Éric Poindron[1],[12], fruit des ateliers d'écriture qu'il animait pour l'Université de Champagne-Ardenne. En 2019, il publie toujours aux éditions Le Castor astral Comment vivre en poète, préfacé par Charlélie Couture.

Comme un bal de fantômes est lu en extraits par Jacques Bonnaffé sur France Culture en avril 2019 dans l'émission Jacques Bonnaffé lit la poésie[13],[14].

Le poème « Âme-l'Or », extrait de La Beauté sauvera le monde, est lu par Guillaume Gallienne sur France Inter, dans l'émission « Ça peut pas faire de mal » ( ).

Il développe dans ses textes, depuis les Mystères et diableries en Champagne-Ardenne[15], un jeu littéraire mêlant anecdotes vérifiables, sociétés secrètes bibliophiles, récits fantastiques et recherches de livres et auteurs disparus, afin de proposer à ses lecteurs une enquête littéraire qui se poursuit d'un livre à l'autre.

Critique littéraire, Éric Poindron a animé des émissions de radio (Du coq-à-l'âne en passant par les livres) sur France Bleu Champagne et l'émission Des livres et vous sur France 3 Lorraine Champagne-Ardenne.

Il a collaboré à Le Spectacle du Monde, En Champagne, RCA, France graphique, Champ éco, La Comédie de Reims, Petites affiches Matot-Braine (hebdomadaire économique et juridique), La Revue des ressources, Corps 12, AEIOU, Vient de paraitre (le magazine littéraire du Ministère des Affaires Étrangères), "Le cercle Holmesien", BSC News, Le Magazine des livres, Le Magazine du Bibliophile, Causeur

Il est lauréat du prix Roland Topor[16] 2019 de l'éditeur et poète, créé et décerné par Jean-Michel Ribes et Nicolas Topor, pour l'ensemble de son travail[17] et du Prix Nerval de poésie 2019.


« Ce qui n’a pas manqué de me frapper dans son décès – Philippe Jaccottet –, c’est qu’avec lui mourait le dernier grand poète célébré comme tel : à preuve, son entrée de son vivant dans la Pléiade. Qu’on me comprenne bien : non qu’il n’y ait pas d’autres poètes, plus jeunes et aussi talentueux – je pense entre autres à Jean Lavoué, Jean-Pierre Vidal ou Jean-Yves Masson, Colette Nys-Mazure ou Éric Poindron. »

– La Croix, Christiane Rancé, « Les poètes ne font que semblant de mourir », 18 mars 2021.

Cabinet de curiosités[modifier | modifier le code]

Il possède aussi un cabinet de curiosités « en mouvement perpétuel », qu'il conçoit comme une expérience esthétique, visuelle et plastique[18], et étudie et répertorie les cabinets de curiosité[19]. Il organise aussi des expositions sur ce thème et a construit des cabinets de curiosité provisoires pour l'Espace Andrée Chedid Issy-les-Moulineaux dans le cadre de l'opération « La science se livre »[20], et pour la mairie du 5e arrondissement durant le festival Quartier du livre[21].

Il anime au quotidien un cabinet de curiosités en ligne[22].

« Et nous méritons la part de rêve que nous offre la Vie... Qui raconte les cabinets de curiosité, ces collections hétéroclites nés au XVe siècle quand dans les chateaux de la renaissance, on croyait pouvoir appréhender le monde dans un bric-à-brac, et qui se poursuvent aujourd'hui, chez Eric Poindron qui vit au milieu de 20000 livres, d’une fiole de sang de dragon, d’une licorne rouge, de trèfles à quatre feuilles, et de boules de cristal. Il n'y a dans le désordre de son logis que son plaisir et sa poésie. »

— France Inter, « La revue de presse de Claude Askolovitch »,

« Éric Poindron vit et rêve dans un cabinet de curiosités. Cet homme-là, maraudeur des confins, est "plein de papillons sur la tête et sur les murs", pour reprendre la formule magique de l'un de ses amis, l'écrivain Jean-Marie Gourio. La porte à peine franchie, les collections hétéroclites, foisonnantes, imposent leur beauté et leur étrangeté. Et l'on renonce vite à tout inventaire de boutiquier, conscient de l'absurdité de recenser la féerie. »

— La Vie,

Prix littéraires[modifier | modifier le code]

  • Lauréat du prix Simone-Genevoix, mention particulière pour Riccardo Freda, un pirate à la caméra, éd. Actes Sud, 1996.
  • Les honneurs de La Cause littéraire, meilleur recueil poétique 2109 pour Comme un bal de fantômes, éd. Le castor Astral, 2017.
  • Prix Roland-Topor 2019 pour l'ensemble de son travail, récompense remise par Jean-Michel Ribes et Jean-Marie Gourio au Théâtre du Rond-Point.
  • Prix Nerval de poésie 2019 pour Comment vivre en poète, éd. Le Castor Astral, 2019.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Auteur[modifier | modifier le code]

  • Riccardo Freda, un pirate à la Caméra, avec Riccardo Freda, Actes Sud, 1995
  • L'almanach joyeux de la Champagne, collectif, Coq à l'Âne, 1997
  • Paul Fort comme un poète, Coq à l'Âne, 1998
  • Mystères et diableries en Champagne-Ardenne, Coq à l’Âne, 1999
  • Mes enfants, quel cirque !, Coq à l'Âne, 2000
  • Belles étoiles, Avec Stevenson dans les Cévennes, Flammarion, 2001
  • Les contes Rémois, un biographie de Louis de Chevigné de Louis de Chevigné, Coq à l'Âne,
  • Sur les traces du géant, avec Jean-Loup Welcomme, Flammarion, 2003
  • Mystères, diableries et merveilles en Champagne-Ardenne et dans le reste du monde, Coq à l'Âne, 2003
  • Chefs, saveurs Champagne, avec Ragnar Fridriksson, Passion Food, 2006
  • Le champagne, dix façons de le préparer, L’Épure, 2008
  • Le whisky, dix façons de le préparer, L’Épure, 2008
  • La vodka, dix façons de la préparer, L’Épure, 2008
  • De l'égarement à travers les livres, Le Castor Astral, 2011
  • Ces livres qui n'existent pas, du Malin Plaisir, 2012
  • Le collectionneur de providence ou Petit traité de crânophilie, Les Venterniers, 2013
  • Pathologies & Facéties littéraires, Éditions Les Venterniers, 2014
  • Marginalia & Curiosités, Éditions Les Venterniers, 2015
  • Gilles Lapouge en toute liberté, avec Gilles Lapouge, Le Passeur, 2015
  • Paris-Littérature by night, Éditions Les Venterniers, 2016
  • Nuit(s), folie, fantômes & quelques masques, Éditions Les Venterniers, 2016
  • L'étrange questionnaire d'Eric Poindron...ou le livre qu'il vous faudra en partie écrire ; ou dessiner, Éditions Les Venterniers, 2016
  • Bleu comme un orage à-mer, Éditions Les Venterniers, 2016
  • Le Cabinet des flots et des curiosités, Éditions Les Venterniers, 2016
  • Lettre aux fantômes, les miens, les vôtres & les leur(re)s, Le Réalgar, 2017
  • L'étrange questionnaire d'Eric Poindron...ou le livre qu'il vous faudra en partie écrire ; ou dessiner, Le Castor Astral / Éditions Les Venterniers, 2017
  • Comme un bal de fantômes, Le Castor Astral, 2018
  • 36 choses à faire avant de mourir, Pré Carré éditeur, 2018
  • L'Ombre de la girafe, un voyage au long cou, Bleu Autour, 2018
  • Apostille & Excursus à la girafe, Au long cou, 2019
  • Comment vivre en Poète, 300 questions au lecteur et à celui qui écrit, Le Castor Astral, 2019
  • Le Fou et la Licorne, postface de Pierre Michon, Germes de barbarie, 2020
  • Petit train, du Petit Flou, 2020
  • Brueghel, Des secret dans la neige, Invenit, 2020
  • Le Voyageur inachevé, Le Castor Astral, 2020


Ouvrage collectif

  • Talleyrand chez nous, un quatuor rémois de Jean-Paul Machetel, Éd. du Coq à l'Ane, 2004
  • Le grand livre de Dumas, sous la direction de Charles Dantzig : scénario de La fille de d'Artagnan, Éd. Les Belles Lettres, 2003
  • Abécédaire Ichtyophile, collectif, Éd. GB & CO, 2015
  • Dehors / recueil sans abri, Éd. Janus, 2016
  • Eloge et défense de la langue française, Éd. Unicité, 2016
  • Merci Paris, collectif, Éd. Tallandier, 2017
  • L’eau entre nos doigts, Anthologie, Éd. Henry, 2018
  • L'Homme livre, Éd. librairie indépendante, 2018
  • Pour avoir vu un soir la beauté passée, 60 poètes d'aujourd'hui, collectif, Éd. Le Castor Astral, 2019
  • L'almanach du tastevin, collectif, éd. D'en bas, 2019
  • CharlÉlie Couture / Passage, Portrait du peintre à regards multiples, Éd. Musée Paul Valéry, 2019
  • Voix vives de Méditerranée, Anthologie Sète, Éd. Bruno Doucey, 2019
  • Le système poétique des éléments, Éd. Invenit, 2019
  • Nous, avec le poème comme seul courage, 84 poètes d'aujourd'hui, Éd. Le Castor Astral, 2019
  • Le Cabinet des merveilles, Invenit, 2020
  • Le Désir en nous comme un défit au monde, 94 poètes d'aujourd'hui, Éd. Le Castor Astral, 2020
  • Éric Poindron, Poète et éditeur, Rumeurs - actualité des écritures - , la rumeur libre, 2020

En collaboration[modifier | modifier le code]

  • Extrait de scénario pour Le Grand livre de Alexandre Dumas, sous la direction de Charles Dantzig (éditions Les Belles Lettres), 2003
  • Texte manifeste pour No Passaran ! (éditions La Dragonne)
  • Texte pour Chemins d'étoiles (le bestiaire du voyageur, (éditions Transboréal)
  • Texte « William Thierry, éditeur, imprimeur & singulier » in Les Éditions à l'écart, Hommage à William Thierry, Société des amis de la Bibliothèque de Reims, 2009.
  • Vieille marchande d'almanachs, (revue Charogne n° 1)
  • Texte « Le Grand Jeu c'est nous » pour Autour du Grand Jeu (artistes et écrivains autour du Grand Jeu, éditions Éditions : Domaine d'Art Contemporain. 2003.
  • Participation au livre Les 807, les éditions du transat, 2010
  • Texte dans Vents Contraires, le Livre collectif du Théâtre du Rond-Point, de Collectif, sous la direction de Jean-Daniel Magnin & Jean-Michel Ribes, (éditions du Castor Astral, collection « Curiosa & cætera ») 2012.
  • Écriture et coordination de Mes enfants quelle cirque ! (éditions du Coq à l'Ane)
  • Écriture et coordination Paul Fort comme un poète (éditions du Coq à l'Ane)
  • Textes et coordination de contes et légendes pour Marne pays d'Histoires (Conseil Général de la Marne)
  • Coordination de Le Dictionnaire Jean de La Fontaine, de Paul Fontimpe (Éditions du coq à l'âne)
  • Coordination et appareil critique de Talleyrand chez nous, un quatuor rémois de Jean-Paul Machetel (Éditions du Coq à l'Ane)
  • Préface à Contes de Champagne et au champagne, de Henri Richardot (éditions du Coq à l'Ane)
  • Préface à Murmure en pays Camisard, de Sergio Cozzi (éditions Géorama)
  • Préface à Supplément au Voyage de Bougainville, de Denis Diderot (éditions Pocket)
  • Préface à Le Ratafia de Champagne, de Sandra Rota (éditions du Coq à l'Ane)
  • Préface à Au château de l'étrange, de Claude Seignolle (éditions du Castor Astral, collection « Curiosa & cætera »)
  • Postface au Dictionnaire des idées reçus, de Gustave Flaubert (éditions du Castor Astral, collection « Les inattendus »)
  • Préface à 76 clochards célestes ou presque (éditions du Castor Astral, collection « Curiosa & cætera »)

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • Co-scénariste de Animal's Gang, avec Riccardo Freda et Jean-Philippe Stefani, production Little Bear et Bertrand Tavernier.
  • Idée originale (avec Riccardo Freda) et co-scénariste de La Fille de d'Artagnan, de Bertrand Tavernier.

Éditeur au Castor Astral éditeur[modifier | modifier le code]

Directeur de collection aux éditions Le Castor astral - collection « CURIOSA & CÆTERA ».

  • Petite encyclopédie du cannabis, Nicolas Millet, 2010.
  • Le Paradisier, roman flottant, Frédéric Clément, 2010.
  • Brefs, Georges Kolebka, 2011.
  • Au Château de l'étrange, de Claude Seignolle, préface de Eric Poindron, 2011.
  • Valpéri, Mémoires d'un gentilhomme du siècle dernier, Paul de Molènes, préface de Norbert Gaulard, 2011.
  • De l'égarement à travers les livres, Eric Poindron, 2011.
  • Paris Macabre, Histoires étranges & merveilleuses, Rodolphe Trouilleux, 2012.
  • Petits et Méchants, Jean-Pierre Cagnat. Prix de l'Humour noir Grandville, 2012.
  • Vents contraires, le Livre collectif du Théâtre du Rond-Point, Collectif, sous la direction de Jean-Daniel Magnin & Jean-Michel Ribes, 2012.
  • Le Fracas des nuages, Lambert Schlechter, 2013.
  • Paris Fantastique, Histoires bizarres & incroyables, Rodolphe Trouilleux, 2014.
  • Petite encyclopédie des vampires, Moquet & Pétitin, 2014
  • Haïkus de mes comptoirs, Jean-Marie Gourio, 2014 (millième livre édité par Le castor Astral).
  • La Chambre turque, de Sapho, 2015
  • 76 clochards célestes ou presque, Thomas Vinau, 2016
  • Comme un bal de fantômes, Éric Poindron, 2017
  • L’étrange questionnaire d’Éric Poindron / ou le livre qu'il vous faudra en partie écrire ou dessiner, Éric Poindron, 2017
  • Des étoiles et des chiens, Thomas Vinau, 2017
  • La Mécanique du ciel, CharlÉlie Couture, 2019
  • Comment vivre en poète, 300 questions au lecteur et à celui qui écrit, Éric Poindron, 2019
  • Le Bazar de l'hôtel de vie, Christian Laborde, 2020
  • Le Voyageur inachevé, Éric Poindron, 2020

Éditeur au Éditions Invenit[modifier | modifier le code]

Directeur de collection aux éditions Invenit - collection « LE CHANT DES POSSIBLES »

  • N'aie pas peur. Jamais, Baptiste Beaulieu, 2020
  • Éparpillés, Cali, 2020
  • J'irai chanter sur vos tombes – Vian et le déserteur , Marc Dufaud, 2020

Expositions[modifier | modifier le code]

  • « Le cabinet de curiosités à la girafe », dans le cadre de « la science se livre », Espace culturel Andrée Chedid,Issy-Les-Moulineaux, samedi 2 au samedi .

Sous prétexte de nous raconter l’histoire de la première girafe à avoir posé le sabot sur le sol français en 1827, Éric Poindron, éditeur écrivain, collectionneur & curieux nous ouvre une partie de son cabinet de curiosités. À la manière des explorateurs ou des savants d’autrefois, il invite le promeneur ou le lecteur, à découvrir des objets scientifiques, insolites, poétiques qui, ensemble, forment l’univers d’un rêveur et célèbre l’imagination. Des animaux empaillés chuchotent, des boussoles indiquent d’étrange direction et les objets ont décidément d’étranges histoires à raconter.

  • « Cabinet de curiosités / univers poétiques & fantastiques »", Mairie du Ve arrondissement, paris, du 15 au .

À l’invitation de Florence Berthout, maire du Ve arrondissement, lors du festival littéraire Quartier du livre, reconstitution d'un cabinet grandeur nature qui célèbre L'Europe des lumières. lLexposition a donné lieu a plusieurs manifestation en son sein. Représentation théâtrale, soirée poétique, nuit de la lecture.

« Éric Poindron s’y entend comme personne pour emmener son lecteur en balade et, l’air de rien, entre deux digressions admirables, le faire entrer dans ce monde parallèle et nécessaire, l’espace poétique. De l’humour, de l’humanité, de la curiosité, de la dérive. Un poète pas comme les autres — ou plutôt comme devraient l’être tous les autres — inspiré, imaginatif, ailé », écrit Thierry Beauchamp, écrivain, traducteur et attaché de production à France Culture à propose de l'exposition.

« Intéressez-vous à un sujet et il vous attend à tout bout de champ ; sans le vouloir vous tombez sur des traces, des fossiles et vous allez de découverte en découverte. » Éric Poindron, à France Culture, La Conversation Scientifique, Étienne Klein, Les Cabinets de curiosités et l'imaginaire

Références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d « L’étrange questionnaire d’Éric Poindron », sur lanuitdulivre.com (consulté le 19 août 2019).
  2. « Éric Poindron », sur printempsdespoetes.com (consulté le 19 août 2019).
  3. « Collection "Curiosa & Cætera" du Castor Astral », sur Le Castor Astral (consulté le 18 novembre 2019).
  4. « Éric Poindron : “Pour des beaux livres, il faut de bons ingrédients” », sur actualitte.com (consulté le 18 novembre 2019).
  5. Hans Limon, « Eric Poindron, du coq à l’âme » (version du 2 mai 2019 sur l'Internet Archive), sur causeur.fr, .
  6. Hans Limon, « Éric Poindron : du coq à l’âme », sur diacritik.com, (consulté le 19 août 2019).
  7. Charles Dantzig, Le Grand Livre de Dumas, FeniXX réédition numérique, (ISBN 978-2-402-06807-9, lire en ligne), Partiellement consultable
  8. « Riccardo Freda, un pirate à la caméra d'ÉRIC POINDRON - Riccardo Freda, un pirate à la caméra », sur www.institut-lumiere.org (consulté le 18 novembre 2019)
  9. « Jean-Loup Welcomme et Eric Poindron : Sur les traces du géant. », sur Libération.fr, (consulté le 18 novembre 2019)
  10. « Sur les Traces du géant - Jean-Loup Welcomme et Éric Poindron », sur Routard.com (consulté le 18 novembre 2019)
  11. Jérôme Leroy, « Éric Poindron, autobiographie à la girafe » (version du 6 août 2018 sur l'Internet Archive), sur causeur.fr, .
  12. « L’étrange questionnaire d’Éric Poindron », sur humanite.fr (consulté le 19 août 2019).
  13. « Rendez-vous au prochain Poindron », sur France Culture (consulté le 19 août 2019)
  14. « La poésie selon Éric Poindron :“Faire le bien et cultiver l’absurde dans un grand éclat de rire” », sur telerama.fr.
  15. « Mystères et Diableries en Champagne Ardenne - Reims : Toute l'information rémoise et champenoise », sur www.reims-champagne-actu.com (consulté le 18 novembre 2019)
  16. « Les Topor #2 - Les prix de l’inattendu », sur Théâtre du Rond-Point Paris (consulté le 18 novembre 2019)
  17. « Un éditeur poète, authentique bibliolibrius, reçoit le Prix Roland Topor 2019 », sur www.actualitte.com (consulté le 18 novembre 2019)
  18. (en) « Entretien avec Eric Poindron », sur ZONE CRITIQUE, (consulté le 18 novembre 2019).
  19. « Les cabinets de curiosité et l'imaginaire », sur France Culture (consulté le 18 novembre 2019).
  20. « Exposition : "la girafe est le meilleur ami de l'écrivain" », sur actualitte.com (consulté le 18 novembre 2019).
  21. « Un cabinet bizarre... Vous avez dit bizarre ? De vraies curiosités, plutôt... », sur actualitte.com (consulté le 18 novembre 2019).
  22. « Biographie de Éric Poindron », sur franceculture.fr (consulté le 19 août 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]