Équipe cycliste Système U

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Équipe cycliste Système U
Charly Mottet - Dauphiné 1988.jpg
Informations
Discipline
Pays
Création
1986
Disparition
1989

Système U est une ancienne équipe cycliste française ayant existé de 1986 à 1989.

Évolution du nom de l'équipe[modifier | modifier le code]

  • 1986-1988 Système U
  • 1989 Super U - Raleigh - Fiat

Histoire de l'équipe[modifier | modifier le code]

En 1985, la régie Renault annonce la fin de ses engagements dans le sport pour la fin de l'année, signifiant la disparition de l'équipe cycliste Renault[1]. Son directeur sportif Cyrille Guimard peine à trouver un repreneur. Il associe Laurent Fignon à sa recherche. Celui-ci propose de créer une nouvelle structure qui leur appartiendrait et vendrait à un sponsor un espace publicitaire : le maillot de l'équipe. D'abord sceptique, Guimard finit par accepter cette proposition. Il crée avec Fignon l'association sportive France Compétition et la régie publicitaire Maxi-Sports Promotion, dont ils sont propriétaires à parts égales. Ce type d'organisation, alors inédit, sera repris par d'autres équipes cyclistes durant les années suivantes. La société Système U s'engage avec cette nouvelle structure pour un montant de 45 millions de francs sur trois ans[2]. La création de l'association est due au règlement fédéral qui oblige les structures professionnelles à avoir pour origine une structure amateure. France Compétition est présidée gratuitement par le journaliste Robert Chapatte[3].

Principaux coureurs[modifier | modifier le code]

Principales victoires[modifier | modifier le code]

Classiques[modifier | modifier le code]

Grand Tours[modifier | modifier le code]

Tour de France[modifier | modifier le code]

Tour d'Italie[modifier | modifier le code]

Tour d'Espagne[modifier | modifier le code]

Championnats[modifier | modifier le code]

Autres courses[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. L'écurie de Formule 1 Renault disparaît également.
  2. Nous étions jeunes et insouciants, Laurent Fignon, Gallimard, Le Livre de poche, 2009, pp. 169-172
  3. Laurent Fignon, Jean-Paul Ollivier, Glénat, « La véridique histoire », 2001, p. 109