Église Saint-Martin de Martigny-Courpierre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Église Saint-Martin de Martigny-Courpierre
Image dans Infobox.
Présentation
Type
Diocèse
Paroisse
Paroisse Saint-Rémi-de-l'Ailette (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Style
Architecte
Construction
1932
Religion
Propriétaire
Commune
Patrimonialité
Localisation
Pays
Région
Département
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte de l’Aisne
voir sur la carte de l’Aisne
Red pog.svg

L'église Saint-Martin est une église catholique située sur le territoire de la commune de Martigny-Courpierre, dans le département de l'Aisne, en France[1].

Historique[modifier | modifier le code]

À l'instar de nombreuses églises du département de l'Aisne, l'église de Martigny-Courpierre est détruite durant la Première Guerre mondiale. Elle est reconstruite en béton armé au début des années 1930[2].

L'édifice est classé au titre des monuments historiques en 1997[1].

Description[modifier | modifier le code]

Le clocher et la nef de l'église.

L'église Saint-Martin de Martigny-Courpierre a été construite entre 1929 et 1932 sur les plans de l'architecte Albert-Paul Müller. De style art déco et d'inspiration romane, elle est bâtie selon un plan en forme de croix latine. La nef possède une voûte parabolique et la croisée du transept est sommée d’une coupole en béton translucide[3]

Les peintures intérieures de l'église, peintes directement le ciment des murs, sont l’œuvre d'Eugène Chapleau, les vitraux ont été réalisés par Louis Barillet, Jacques Le Chevallier et Théodore-Gérard Hanssen et les céramiques par Maurice Dhomme.

Galerie de photographies[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Église Saint-Martin », notice no PA00132909, base Mérimée, ministère français de la Culture
  2. Panneaux d'informations de l'église Saint-Martin de Martigny-Courpierre, consulté le 29 août 2013.
  3. « L’art sacré entre les deux guerres : aspects de la Première Reconstruction en Picardie », sur le site internet In Situ, la revue des patrimoines (consulté le 22 septembre 2013).

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]