Église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle de La Goulette

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Église Saint-Augustin.

Église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle
Image illustrative de l’article Église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle de La Goulette
Façade de l'église
Présentation
Culte Catholicisme
Rattachement Frères mineurs capucins
Début de la construction 1848
Fin des travaux 1872
Géographie
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Ville La Goulette
Coordonnées 36° 48′ 58″ nord, 10° 18′ 05″ est

Géolocalisation sur la carte : Tunisie

(Voir situation sur carte : Tunisie)
Église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle

L'église Saint-Augustin-et-Saint-Fidèle de La Goulette est une église tunisienne située à La Goulette.

Elle est animée par des frères capucins siciliens au sein du quartier italien de La Petite Sicile.

Si des registres paroissiaux existent dès 1838, l'église actuelle commence à être édifiée à partir de 1848 pour être achevée en 1872. À partir de 1898, le cardinal Lavigerie demande aux ermites de saint Augustin, originaires de Malte, de prendre en charge la paroisse ; le plus célèbre d'entre eux est le père Salibat qui apporte des modifications et embellissements à l'édifice. Elle devient vite un lieu d'attraction avec le pèlerinage à Notre-Dame de Trapani et sa procession à travers la ville, qui a lieu pour la dernière fois le 15 août 1962.

À partir de 2007, le bâtiment fait l'objet de travaux de réfection[1], un peintre italien, Alberto Bogani, donnant à l'édifice une nouvelle décoration.

L'église accueille une communauté anglophone, surtout africaine, chaque dimanche pour la messe. Une communauté de sœurs missionnaires de la Charité (sœurs de Mère Teresa) vit sur place, prenant soin de quelques grand-mères d'origine italienne et finissant leurs jours en Tunisie. Une communauté de pères de la congrégation de la Mission, dits lazaristes, vient s'installer dans les lieux à partir de septembre 2011.

Références[modifier | modifier le code]