Église de Victoria

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Église de Victoria
Image illustrative de l’article Église de Victoria
État de l'église au début des années 2000.
Présentation
Culte Christianisme
Type Église
Début de la construction IVe siècle ou Ve siècle
Protection Monument classé (1912)
Géographie
Pays Drapeau de la Tunisie Tunisie
Ville Dougga
Coordonnées 36° 25′ 31″ nord, 9° 13′ 16″ est
Géolocalisation sur la carte : Tunisie
(Voir situation sur carte : Tunisie)
Église de Victoria

L'église de Victoria (arabe : كنيسة فيكتوريا) est une ancienne église d'époque romaine située au sein du site archéologique de Dougga en Tunisie. Elle représente l'unique monument chrétien qui y a été découvert jusqu'à présent.

Localisation[modifier | modifier le code]

Plan du site archéologique de Dougga : l'église de Victoria est au nord-est, en limite de la cité.

Le monument est situé dans la partie nord-est du site archéologique, en dessous du temple de Saturne[A 1].

Le petit hypogée est situé à proximité.

Histoire[modifier | modifier le code]

Elle a été construite par la communauté chrétienne entre la fin du IVe siècle et le début du Ve siècle, sur l'emplacement d'un cimetière païen.

L'édifice fait l'objet de fouilles entre 1908 et 1961 par Charles Emonts, Raymond Lantier et Louis Poinssot.

Elle est classée comme monument le [1].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Décret du 13 mars 1912 (24 rabia-el-aoual 1330) », sur docartis.com (consulté le 12 avril 2020).
  • Dougga
  1. Khanoussi 2008, p. 17.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • François Baratte, Fathi Béjaoui, Noël Duval, Sarah Berraho, Isabelle Gui et Hélène Jacquest, Basiliques chrétiennes d'Afrique du Nord, Bordeaux, Ausonius, coll. « Inventaire des monuments de la Tunisie » (no II), , 319 p. (ISBN 978-2-356-13118-8).
  • Gabriel Camps, « Dougga », dans Encyclopédie berbère, vol. XVI, Aix-en-Provence, Édisud, (ISBN 2-85744-581-4, lire en ligne), p. 2930-2933.
  • Mustapha Khanoussi, Dougga, Tunis, Agence de mise en valeur du patrimoine et de promotion culturelle, (ISBN 978-9-973-95433-6).
  • Sophie Saint-Amans, Topographie religieuse de Thugga (Dougga) : ville romaine d'Afrique proconsulaire (Tunisie), Bordeaux, Ausonius, , 432 p. (ISBN 978-2-356-13292-5).
  • (en) Moheddine Chaouali, « Pre-islamic archaeology in Tunisia : the stakes of a colonial science », Memoirs of the American Academy in Rome, vol. 62,‎ , p. 193-208.

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Zaher Kammoun, « Dougga », sur zaherkammoun.com, (consulté le 14 avril 2020).