Économie de la Slovénie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Slovénie
Indicateurs économiques
Monnaie Euro
Année fiscale calendaire
Organisations internationales UE, OCDE, OMC, OTAN
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 48,47 milliards $ (2009)
Produit intérieur brut en PPA 51,93 milliards $ (2009)
Rang pour le PIB en PPA
Croissance du PIB 1,4 % (2010)[1]
PIB par habitant en PPA 25 440 $ (2009)
PIB par secteur agriculture :
industrie :
services :
Inflation (IPC) 2,1 % (2010)[1]
Pop. sous le seuil de pauvreté 12,3 % (2008)
Indice de développement humain (IDH)
Population active
Population active par secteur agriculture :
industrie :
services :
Taux de chômage 7,3 % (2010)[1]
Principales industries
Commerce extérieur
Exportations 23,02 milliards $ (2008)
Biens exportés
Principaux clients
Importations 24,24 milliards $ (2008)
Biens importés
Principaux fournisseurs
Finances publiques
Dette publique 41,6 % du PIB (2009)
Dette extérieure
Recettes publiques
Dépenses publiques
Déficit public 5,5 % du PIB (2009)
Aide au développement 235 millions des fonds structurels de l'UE (en 2004)

L'économie de la Slovénie est une économie européenne avancée de deux millions d'habitants. La Slovénie est un État indépendant depuis 1991, qui a effectué au cours des années 1990 une transition d'une économie planifiée vers une économie de marché. Elle est intégrée à l'Union européenne depuis 2004 et fait partie de la zone euro depuis 2007.

Situation économique[modifier | modifier le code]

Avec sa petite économie de transition et une population d'approximativement deux millions d‘habitants, la Slovénie est un modèle de succès économique et de stabilité pour ses voisins de l’ancienne Yougoslavie.

Le pays, qui a rejoint l’Union européenne en 2004, possède une main-d’œuvre de très bon niveau, un emplacement géographique stratégique et des infrastructures de bonne qualité.

La Slovénie possède un PIB par habitant plus élevé que les autres pays d’Europe centrale ou le Portugal et elle est devenue en 2004 le premier pays en transition d’une économie étatique vers une économie libérale à passer du statut de pays emprunteur à partenaire donateur à la Banque mondiale.

Beaucoup de secteurs de l'économie restent encore dirigés et les investissements étrangers en Slovénie sont les plus bas de l’Union européenne.

Les impôts sont relativement hauts et le marché de la main-d’œuvre reste encore très règlementé.

Les industries, héritage de la période communiste, perdent des parts de marché au profit de pays plus compétitifs, comme la Chine, l’Inde et bien d'autres.

En octobre 2004, le gouvernement a promis d'accélérer la privatisation de plusieurs grandes entreprises d’état et de mettre en œuvre des réformes économiques de baisse des charges fiscales, de flexibilisation du marché du travail. Il veut aussi augmenter l'efficacité du gouvernement.

Indicateurs économiques[modifier | modifier le code]

Croissance économique[modifier | modifier le code]

Taux de croissance annuel du PIB réel
(données Eurostat)[1]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Taux -8,9 % -5,5 % 2,8 % 5,3 % 7,4 % 3,6 % 5,0 % 3,5 % 5,3 %
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Taux 4,3 % 2,9 % 3,8 % 2,9 % 4,4 % 4,0 % 5,8 % 6,9 % 3,6 % -8,0 %
Année 2010 2011 (prévision) 2012 (prévision)
Taux 1,2 % 0,6 % -2,3 %

Taux de chômage[modifier | modifier le code]

Taux de chômage
(données Eurostat)[1]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Taux ? ? ? ? ? 6,9 % 6,9 % 7,4 % 7,3 %
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Taux 6,7 % 6,2 % 6,3 % 6,7 % 6,3 % 6,5 % 6,0 % 4,9 % 4,4 % 5,9 %
Année 2010 2011 2012
Taux 7,3 % 10

Inflation[modifier | modifier le code]

Taux d'inflation annuel
(données Eurostat)[1]
Année 1991 1992 1993 1994 1995 1996 1997 1998 1999
Taux ? ? ? ? ? ? 8,3 % 7,9 % 6,1 %
Année 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009
Taux 8,9 % 8,6 % 7,5 % 5,7 % 3,7 % 2,5 % 2,5 % 3,8 % 5,5 % 0,9 %
Année 2010 2011 2012
Taux 2,1 %

Monnaie[modifier | modifier le code]

L'adhésion à l'euro[modifier | modifier le code]

Dès 1991, le pays a fixé l'adhésion à l'euro comme but de tout son redressement et de son développement économique, ce qui l'a obligé à consentir des efforts très importants. Pour le premier ministre Janez Janša, « Personne n'aurait imaginé alors que nous nous préparions à entrer dans la zone euro quinze ans plus tard ». Avec un niveau de pouvoir d'achat à 79 % de la moyenne européenne la Slovénie a aujourd'hui rattrapé et même dépassé la Grèce et le Portugal.

Le 7 avril 2006, les ministres de l'eurogroupe ont donné un satisfecit pour les performances du pays — 4 % de croissance annuelle et 7 % de taux de chômage — et pour son respect des contraintes d'adhésion à l'euro.

Le 16 mai 2006, le rapport d'évaluation de la Commission européenne concernant les cinq critères de Maastricht — maîtrise des finances publiques, stabilité des taux de change, maîtrise durable de l'inflation — est rendu public.

Le 11 juillet 2006, le Conseil européen composé des ministres des finances de la zone euro a signifié son accord à l’adoption de la monnaie unique par la Slovénie, estimant que ce pays respecte l’ensemble des critères en relation à la dette publique, le déficit budgétaire, les taux d’intérêt et enfin l’inflation.

La Slovénie est donc, au premier janvier 2007, le 13e pays de la zone euro et le premier des pays à avoir rejoint l’Union européenne après l'introduction de la monnaie commune. La parité monétaire est fixée par la BCE à 1 euro pour 239,64 tolars.

Les pièces en euro de Slovénie[modifier | modifier le code]

Le ministère des finances de la Slovénie a décidé de différencier chacune des pièces par une effigie différente.

Toutes les illustrations proviennent de 3 dessinateurs slovènes qui ont été sélectionnés suite au "Concours national pour l'établissement des pièces slovènes en euro", auquel pouvait participer toute personne de nationalité slovène ou vivant en Slovénie depuis au moins 18 mois et ayant plus de 12 ans.

La pièce de 0,01 € représente la cigogne, animal fétiche qui figurait déjà sur les pièces slovènes de 20 SIT (une manière de faire le lien entre l'ancien et le nouveau système monétaire).

La pièce de 0,02 € représente la "Pierre du Prince". Cette pierre est une partie de colonne provenant d'un temple romain sur laquelle, au Moyen Âge, les armoiries Duché de Carinthie furent gravées. Elle jouait un rôle important lors des cérémonies de couronnement du prince, puis du duc de Carinthie (cette pièce a été objet de discorde entre les gouvernements slovène et autrichien parce que l'Autriche considère que, comme la Carinthie est actuellement un Länd autonome autrichien, la Slovénie ne doit pas y faire explicitement référence).

La pièce de 0,05 € représente le "Semeur d'étoile", reproduction d'un tableau du peintre Ivan Grohar.

La pièce de 0,10 € représente la "Cathédrale de la Paix", projet de bâtiment destiné à abriter le Parlement slovène présenté par l'architecte slovène Joze Plecnik (1872-1957).

La pièce de 0,20 € représente un couple de lipizzans, ces célèbres chevaux blancs dont le nom est surtout associé à l'École espagnole de Vienne, la plus ancienne académie équestre au monde. Leur nom vient de Lipica, petit village slovène situé près de Trieste.

La pièce de 0,50 € représente le Triglav (2 864 mètres), plus haut sommet des Alpes slovènes. Cette pièce est ici associée à la constellation du cancer, signe zodiacal sous lequel la Slovénie acquit son indépendance.

La pièce de 1,00 € représente Primož Trubar (1508-1586). Protestant, il est à la fois le fondateur de l'Église protestante de Slovénie et le sauveur de la langue, dans laquelle il fit imprimer les premiers ouvrages en 1550. Il en publia près de 25, dont une traduction du Nouveau Testament.

La pièce de 2,00 € représente France Prešeren (1800-1849), poète slovène. C'est la septième strophe de son poème Zdravljica qui fut retenue pour composer, en 1991, l'hymne national. Les premiers mots figurent sur la pièce sous son profil.

Ces pièces ont été mises en circulation le 1er janvier 2007 mais, comme pour tous les autres membres (les 12 plus Monaco, le Vatican et Saint-Marin), des starterkit ont été fabriqués contenant chacun la valeur de 12,52 € soit 44 pièces : 8 pièces de 0,01 €, 7 pièces de 0,02 €, 6 pièces de 0,05 €, 6 pièces de 0,10 €, 7 pièces de 0,20 €, 4 pièces de 0,50 €, 4 pièces de 1,00 € et 2 pièces de 2,00 €.

La valeur du starterkit slovène vaut donc 3 000.00 SIT (Tolar).

Les détails des pièces sont disponibles ici.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f (fr) Eurostat