Économie de Gibraltar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Territoire de 6 km2, Gibraltar est une base stratégique militaire britannique. C'est aussi une zone franche avec un taux d'imposition très faible. Depuis la réouverture de la frontière avec l'Espagne en 1985, tourisme et commerce sont des ressources importantes.

Les sociétés profitent d'un taux d'imposition inférieur à la normale pour s'y installer alors qu'elles réalisent leurs activités dans l'Union européenne[1].

Parmi les principales activités, on trouver les paris en ligne et l’assurance des véhicules du Royaume[1].

Gibraltar jouit d'une faible criminalité, mais la contrebande réalisée par des mafias spécialisées s'élève à 700 millions d’euros de préjudice pour l’Union européenne entre 2010 et 2013[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « À Gibraltar, dernière colonie d’Europe », Le Monde diplomatique,‎ (lire en ligne)
  2. http://www.monde-diplomatique.fr/2016/10/CRAVIOTTO/56427

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]