Économie de l'Autriche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Autriche
Indicateurs économiques
Image illustrative de l'article Économie de l'Autriche
Panorama sur la Donau City de Vienne, depuis la rive opposée du Danube.

Monnaie Euro
Année fiscale calendaire
Organisations internationales UE, OCDE, OMC
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) 361,791 milliards $ (2009)
Croissance du PIB -3,9 % (2009)
PIB par habitant en PPA 39 400 $ (2009)
PIB par secteur agriculture : 1,7 %
industrie : 32,3 %
services : 65,8 %
Inflation (IPC) 0,4 % (2009)
Pop. sous le seuil de pauvreté 14 % (2010)
Population active 3,68 millions (2009)
Population active par secteur agriculture : 5,5 % (2005)
industrie : 27,5 % (2005)
services : 67 % (2005)
Taux de chômage 4,3 % (janvier 2011)
Commerce extérieur
Exportations 129 milliards $ (2009)
Importations 136 milliards $ (2009)
Finances publiques
Dette publique 66,5 % du PIB (2009)
Recettes publiques 181,2 milliards $ (2009)
Dépenses publiques 194,4 milliards $ (2009)
Sources :
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/au.html

L'économie de l'Autriche est l'une des 12 plus riches au monde en termes de PIB par habitant. Jusqu'aux années 1980, une large partie de l'industrie du pays était sous le contrôle de l'État. Cependant ces dernières années, de nombreuses privatisations ont réduit la participations de l'État à un niveau comparable aux autres économies européennes. Les mouvements ouvriers sont particulièrement fort en Autriche et ont une influence importante sur la politique du travail. L'économie de l'Autriche est marquée également par l'importance du tourisme.

Histoire[modifier | modifier le code]

La fin de l'Autriche-Hongrie en 1918 entraîne une profonde crise économique qui fut enrayé par un sauvetage par la Société des Nations.

Dans les années 1950, les efforts de reconstruction de l'Autriche ont permis au pays d'atteindre un taux de croissance annuel moyen de plus de 5 % et de 4,5 % durant les années 1960.

Durant les années 1995, 1996 et 1997, la croissance du pays est respectivement de 1,7 %, 2 % et 1,2 %. L'économie rebondit en 1998 avec un taux de croissance de 2,9 % et en 1999 avec 2,2 %.

Le , la monnaie comptable de l'Autriche devient l'euro, et en janvier 2002, les billets et pièces en euros se substituent au schilling autrichien, créé en 1924.

La croissance a été régulière entre les années 2002 et 2006 variant entre 1 et 3,3 %.

Analyse sectorielle[modifier | modifier le code]

Secteur secondaire[modifier | modifier le code]

Article connexe : Énergie en Autriche.

Avec un secteur important de la sous-traitance, l'Autriche est essentiellement un pays de petites et moyennes entreprises.

Les points forts de l'industrie autrichienne :

  • l'industrie chimique (cellulose, pétrochimie)
  • l'industrie textile et de l'habillement (haut de gamme)
  • l'industrie du papier et du carton-pâte (grâce aux ressources forestières très abondantes)
  • l'industrie électrique et électronique (plus de 400 entreprises fabriquent des composants électriques ou électroniques, de la puce jusqu'à la centrale électrique livrée clés en main)
  • l'industrie agro-alimentaire (a largement bénéficié de l'intégration européenne)
  • l'industrie métallurgique et mécanique (le secteur phare, l'Autriche est un pays exportateur de machines-outils)

Relation commerciale[modifier | modifier le code]

L'Allemagne a toujours été le principal partenaire commercial de l'Autriche. Cependant, depuis son intégration à l'Union européenne en 1995, ses relations commerciales se sont développées avec les autres économies de l'Union européenne, ce qui a permis de réduire sa dépendance économique à l'Allemagne.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]