Économie du Kazakhstan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Kazakhstan
Indicateurs économiques
Image illustrative de l’article Économie du Kazakhstan
Le siège social de KazMunayGas.

Monnaie Tengue
Année fiscale année calendaire
Organisations internationales CEI, CEEA, ECO
Statistiques
Produit intérieur brut (parité nominale) en augmentation195.6 Mds $ US (2018)
Croissance du PIB en augmentation+ 4 % (2017)
PIB par habitant en PPA en augmentation8836 $US (2017)
Inflation (IPC) 7.4 (2017)
Pop. sous le seuil de pauvreté Decrease Positive.svg2.6 % (2016)
Indice de développement humain (IDH) 0.8
Population active par secteur agriculture : 18.1
industrie : 20.4
services : 61.1
Taux de chômage en stagnation5 % (2017)
Commerce extérieur
Exportations 49,29 milliards $ (2017)[1]
Biens exportés huile et produits pétroliers, gaz naturel, métaux ferreux, produits chimiques, machines, grain, laine, viande, charbon
Principaux clients Italie 17,9%, Chine 11,9%, Pays-Bas 9,8%, Russie 9,3%, Suisse 6,4%, France 5,9% , Canada 3,2 % (2009)[1]
Importations 31,85 milliards $ (2017)[1]
Biens importés machines et équipements, produits métalliques, produits alimentaires
Principaux fournisseurs Russie 38,9%, Chine 16,1%, Allemagne 5,1%, États-Unis 4,3% , Royaume-Uni 2,5 %, Japon 2,2 %, Turquie 2 %, France 1,6 % (2009)[1]
Finances publiques
Dette publique Increase Negative.svg20.8 % du PIB
Dette extérieure 167,5 Mds $
Recettes publiques 35,48 Mds $ (2017 est.)
Dépenses publiques 38,03 Mds $ (2017 est.)
Sources :
https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/kz.html

Le Kazakhstan fait partie de la Communauté des États indépendants (CEI). Son économie est dépendante du pétrole et liée fortement à l'économie de la Russie pour des raisons historiques.

Indicateurs du pays[modifier | modifier le code]

Indicateurs socio-économiques du Kazakhstan[2] :

  • PIB (2017) : 149,4 Mds $
  • Croissance PIB (2017) : + 4 %
  • PIB/ habitants (2016) : 10 426 $US
  • Taux de croissance (2015) : 1,2 % (Banque mondiale)
  • Taux de chômage (2017) : 5 %
  • Taux d’inflation (2017) : 7.4 %
  • Solde budgétaire (2015) : -3,2% du PIB

Commerce extérieur[modifier | modifier le code]

  • Importations : 17,352 milliards USD (2005)
  • Exportations : 27,849 milliards USD (2005)
  • Balance commerciale : +10,497 milliards USD (2005)
  • Échanges commerciaux entre la France et le Kazakhstan (2015) : 4,2 mds€ (2014 : 4,88 Mds €)
  • Exportations de la France vers le Kazakhstan (2015) : 939 M€ (2014 : 666 M€ )
  • Importations en France depuis le Kazakhstan (2015) : 3,3 Mds€ (2014 : 4,22 Mds €)[2]

Le principal partenaire commercial du Kazakhstan est l'Union européenne, pour 34 % en 2007. Cela montre la volonté du pays de confirmer sa volonté d'indépendance vis-à-vis du géant russe voisin, qui ne représente plus que 18 % du commerce extérieur du pays. La Chine s'intéresse aussi beaucoup au sous-sol très riche de cette immense région peu peuplée de l'Asie centrale : ces échanges dépassent 10 milliards de dollars en 2007. La Russie reste donc un partenaire difficilement contournable pour la capacité exportatrice de toute l'Asie centrale vers l'Occident, sauf par le territoire iranien[3].

Le Kazakhstan fait également partie de l'Association d'affaires Canada-Russie-Eurasie.

Énergie[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Énergie au Kazakhstan.

Une industrie minière dynamique[modifier | modifier le code]

Le sous-sol du Kazakhstan est très riche en matières premières, minerais et hydrocarbures.

Pétrole[modifier | modifier le code]

L'économie du Kazakhstan repose essentiellement sur les exportations de pétrole, qui représentent 56 % de la valeur des exportations et 55 % du budget de l'État. Le pays dispose de ressources pétrolières équivalentes à celles de l'Irak mais présentes dans des nappes plus profondes, ce qui explique le début relativement récent de son exploitation.

Uranium[modifier | modifier le code]

Le Kazakhstan dispose de réserves importantes d'uranium (15 à 17 % de la réserve mondiale). Il est le premier producteur mondial d'uranium et produit 33 % (soit 14 000 tonnes par an) de la production totale d'uranium du monde.

Les principales régions produisant de l'uranium sont principalement le Chu-Sarysu (Tortkuduk, Inkai, ...), ainsi que la Syrdaria du Kazakhstan du Nord (Kokshetau), Manguyshlak (Précaspienne), Kendyktasс-Tchuili-Betpakdala (Prébalkash) et Ily.

Sociétés du Kazakhstan est[modifier | modifier le code]

  • Kazatomprom est une compagnie minière, détenue à 100 % par le gouvernement kazakh. Elle exploite douze mines en 2007.
  • Appak LLP, conglomérat nippo-kazakh.

Agriculture[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Élevage au Kazakhstan.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d Federation of International Trade Associations : Kazakhstan profile
  2. a et b « Présentation du Kazakhstan », sur France Diplomatie : : Ministère des Affaires étrangères et du Développement international (consulté le 16 mars 2017)
  3. « L'invite du président kazakh à la France », Le Figaro, 13/06/08, p7

Voir aussi[modifier | modifier le code]