École nationale des sports de montagne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L’École nationale des sports de montagne (ENSM), dont le siège est à Chamonix-Mont-Blanc, est l'école française de référence dans le domaine des sports de montagne. Elle est notamment l'école des guides de haute montagne, des moniteurs de ski et des pisteurs-secouristes. Elle est installée sur deux sites, l'un à Chamonix et l'autre à Prémanon.

Entrée du bâtiment universitaire de l'École Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA) de Chamonix-Mont-Blanc.
Entrée du bâtiment universitaire de l'École Nationale de Ski et d'Alpinisme (ENSA) de Chamonix-Mont-Blanc, par Roger Taillibert (1974).

Histoire[modifier | modifier le code]

Il semble que l’École nationale du ski et de l'alpinisme (ENSA) tire son origine du premier centre de formation de chefs de cordée, le collège des Praz, créé en 1942 notamment par le guide Marcel Bozon[1].

En 1943, est créée l’École nationale de ski à L'Alpe d'Huez. En 1945, elle est implantée à Val d'Isère, puis, en 1947, à Chamonix-Mont-Blanc où elle devient l’École nationale du ski et de l’alpinisme (ENSA) [2].

L’École nationale de ski française (ENSF) est créée quant à elle sur le site de Prémanon en 1969. Elle devient le Centre national du ski nordique (CNSN) par le décret du 8 avril 1999 qui la rattache au Centre régional d'éducation populaire et de sport de Franche-Comté.

En 2009, le CREPS de Franche-Comté est dissous et le Centre national du ski nordique est rattaché à l'École nationale du ski et de l'alpinisme. En 2010, l'ensemble formé par les deux sites forme l’École nationale des sports de montagne[3].

Statuts et organisation[modifier | modifier le code]

L'ENSM est un établissement public à caractère administratif placé sous la tutelle du ministère des Sports. Le directeur général de l'école et les directeurs des deux sites sont nommés par le ministère de tutelle. Le conseil d'administration de l'ENSM comprend 28 membres, dont dix membres de droit, neuf siégeant en raison de leur compétence (partenaires fédéraux et associatifs, personnalités qualifiées) et neuf membres élus au sein de l'établissement. Un conseil d'orientation est créé pour chacun des deux sites.

Selon ses statuts, l'ENSM a reçu de l'État la mission de former et de perfectionner l'encadrement des métiers sportifs de la montagne, conduire des études et analyses dans le domaine de la sécurité en montagne, contribuer à l'entraînement des sportifs de haut-niveau, contribuer à la santé des sportifs.

Formations dispensées à l'ENSM[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]