École dauphinoise

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
La foire de Beaucroissant, tableau de Théodore Ravanat

On désigne sous le nom d'école dauphinoise un groupe d'artistes peintres paysagistes de la fin du XIXe siècle. Initiée par Jean Achard, cette école s'est spécialisée dans le paysage de montagne, grandiose et spectaculaire[1].

Proche du courant réaliste, parfois taxée d'académisme, l'école dauphinoise a profité d'une certaine mode à cette époque pour les paysages de montagne.

Peintres[modifier | modifier le code]

Salle de l'école dauphinoise au musée de Grenoble.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jean Achard, Laurent Guétal, Charles Bertier, trois maîtres du paysage dauphinois au XIXe siècle, Musée de Grenoble, éditions Artlys, (ISBN 2-85495-270-7)

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Grenoble et ses artistes au XIXe siècle (catalogue de l'exposition du 27 mai au 25 octobre 2020), Grenoble, Musée de Grenoble, (ISBN 9461615949).
  • Aimé Sainson, « Une École dauphinoise de peinture au XIXe siècle : Discours de réception par M. Aimé Sainson. Séance du 25 novembre 1950 », Bulletin de l'Académie delphinale, vol. 25,‎ , p. 137-149 (ISSN 0767-7391).
  • Michèle-Françoise Boissin, « La Peinture dauphinoise du XIXe siècle dans les collections du musée des Beaux-Arts et d'Archéologie de Vienne », Bulletin de la Société des amis de Vienne, no 89,‎ (ISSN 1148-8514).
  • Guy Tosatto et al., Trois maîtres du paysage dauphinois au XIXe siècle : Jean Achard, Laurent Guétal, Charles Bertier (catalogue de l'exposition au Musée de Grenoble, du 3 décembre 2005 au 12 février 2006), Versailles, éditions Artlys, , 127 p. (ISBN 2-85495-270-7). Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]