Zoological Society of London

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Zoological Society of London (ZSL), la Société zoologique de Londres, est une société savante fondée en avril 1826 par Sir Thomas Stamford Raffles (1781-1826) et par d’autres naturalistes renommés comme Lord Auckland (1784-1849), Sir Humphry Davy (1778-1829), Joseph Sabine (1770-1837), Nicholas Aylward Vigors (1785-1840). Le but de la société est d’étudier les animaux de façon comparative.

Histoire[modifier | modifier le code]

C’est Raffles qui en est son premier président mais meurt peu de temps après sa nomination, en juillet 1826. Le marquis de Lansdowne (1780-1863), qui lui succède, obtient de la couronne britannique l'attribution d'une parcelle à Regent's Park pour un loyer symbolique afin d'y installer le Zoo de Londres. Il dirige la construction des premiers bâtiments de la Society. La société reçoit une charte royale de George IV le 27 mars 1829.

En avril 1828, le jardin de la société zoologique est ouvert aux membres. En 1831, Guillaume IV offre la ménagerie royale à la Zoological Society et en 1847, le public est admis, l’entrée étant payante. Les londoniens surnommèrent rapidement les jardins le « Zoo ». Aujourd’hui, celui-ci abrite la plus grande collection d’animaux vivants du monde.

La société, organisme sans but lucratif, a une audience internationale et œuvre dans la recherche scientifique, la conservation de l’environnement et la vulgarisation. La Société dirige les recherches du zoo de Londres et du zoo de Whipsnade faites par l’Institut de zoologie.

Pendant quatre jours (du 26 au ), le Zoo de Londres a accueilli des pensionnaires humains sur la montagne aux ours. Cette initiative visait à prouver « l'appartenance de l'homme au genre animal » et « montrer que sa prolifération est un véritable fléau pour les autres espèces ».

Liste des membres[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]