Zgorzelec

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Zgorzelec
Blason de Zgorzelec
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Pologne Pologne
Maire Rafał Gronicz
Code postal 59-900 à 59-903
Indicatif téléphonique international +(48)
Immatriculation DZG
Démographie
Population 34 059 hab.
Densité 2 129 hab./km2
Géographie
Coordonnées 51° 08′ 59″ N 15° 00′ 24″ E / 51.149848, 15.006781 ()51° 08′ 59″ Nord 15° 00′ 24″ Est / 51.149848, 15.006781 ()  
Superficie 1 600 ha = 16 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte administrative de Pologne
City locator 14.svg
Zgorzelec

Géolocalisation sur la carte : Pologne

Voir la carte topographique de Pologne
City locator 14.svg
Zgorzelec

Zgorzelec [zgɔ'ʒɛlɛʦ], autrefois partie de la ville allemande de Görlitz de l'autre côté de la Neisse, sur sa rive orientale, et aujourd'hui partagée en deux. Ce côté est devenu depuis 1945 une ville polonaise, alors que les quartiers de la rive gauche de la Neisse sont restés allemands. Elle est située dans la partie polonaise de la Haute-Lusace. Administrativement la commune appartient au Powiat Zgorzelecki dans la Voïvodie de Basse-Silésie et l'eurorégion de la Neiße ; elle compte 33 000 habitants. On y trouve trois passages de frontière : l'autoroute et le chemin de fer qui relient Dresde à Wrocław ainsi qu'un passage au centre ville. Une nouvelle passerelle menant directement à la vieille ville de Görlitz a été ouverte le 20 octobre 2004.

Görlitz et Zgorzelec se sont portés conjointement candidats au titre de capitale culturelle de l'Europe pour 2010.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’actuelle ville de Zgorzelec était jusqu'à 1945 un faubourg de la ville de Görlitz, située à l'est de la Neisse. À la fin de la Seconde Guerre mondiale, l'Armée rouge remit rapidement aux autorités polonaises l'administration des quartiers orientaux de Görlitz et les habitants qui ne s’étaient pas encore enfuis furent expulsés dans la zone d'occupation soviétique de l'ancien Reich. On hésita ensuite pour savoir si cette moitié de ville serait définitivement réunie à la Pologne. C’est pourquoi, dans les premières années qui suivirent 1945, fort peu de Polonais vinrent s’y établir. Dans les années 1946-1948 la ville a abrité toute une colonie de communistes grecs (environ 14 000 personnes) qui avaient fui la guerre civile dans leur pays et qui sont pour la plupart retournés chez eux après la chute de la dictature militaire et la promulgation d'une amnistie générale. Leur séjour est rappelé par un festival grec qui existe encore et, paradoxalement, puisqu'il s'agit de réfugiés communistes, par une église orthodoxe grecque construite en 2002 à l'intention de ceux qui sont restés. La frontière Oder-Neisse ayant été fixée définitivement le 6 juin 1950 entre la République démocratique allemande et la Pologne par les accords de Görlitz, le développement de la ville polonaise de Zgorzelec peut commencer et de nouveaux habitants venus de Pologne orientale et des nouveaux territoires ukrainiens s'y installent.

Sport[modifier | modifier le code]

Zgorzelec, malgré sa petite taille est une grande ville de sport. Ainsi, elle accueille une équipe de basket de haut-niveau, disputant actuellement (2009-2010) le championnat européen Eurocoupe, la C2 du basket européen.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Architecture[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :