Yoyogi National Gymnasium

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Yoyogi National Gymnasium
{{#if:
Yoyogi-National-First-Gymnasium-01.jpg
Généralités
Adresse Shibuya, Tokyo, Drapeau du Japon Japon
Coordonnées 35° 40′ 03″ N 139° 42′ 01″ E / 35.66763056, 139.70013889 ()35° 40′ 03″ Nord 139° 42′ 01″ Est / 35.66763056, 139.70013889 ()  
Construction et ouverture
Début construction 1961
Construction 1961 - 1964
Ouverture Octobre 1964
Architecte Kenzo Tange
Utilisation
Propriétaire Centre japonais pour la promotion des Sports (日本スポーツ振興センター, Nihon supōtsu shinkō sentā?, NAASH)
Équipement

Géolocalisation sur la carte : Japon

(Voir situation sur carte : Japon)
Yoyogi National Gymnasium

Géolocalisation sur la carte : Tokyo

(Voir situation sur carte : Tokyo)
Yoyogi National Gymnasium

Le Yoyogi National Gymnasium (国立代々木競技場, Kokuritsu Yoyogi Kyōgi-jō?) est un palais des sports située dans le parc Yoyogi à Tōkyō. Il est remarquable par la forme de son toit, en suspension.

Il a été imaginé par Kenzō Tange et construit entre 1961 et 1964 pour abriter les épreuves de natation et de plongeon des Jeux olympiques d'été de 1964. Une de ses annexes abrita la compétition de basket-ball au cours de ces mêmes Jeux. La forme du bâtiment inspira celle que donna Frei Otto aux bâtiments des Jeux olympiques d'été de 1972, à Munich.

La capacité de cette salle est de 13 921 places, qui se répartissent en 9 079 places aux stands, 4 124 places dans le « stade », et 88 places dans les loges officielles. Elle est située à proximité de la station de métro Harajuku.

Utilisation[modifier | modifier le code]

Maintenant ce lieu est principalement utilisé pour abriter des rencontres de hockey sur glace ou de basket-ball.

Le 11 mai 1985, Queen y joua, pour leur dernier concert au Japon.

En octobre 1997, la NHL occupa le stade pour les premières rencontres de la saison : deux matchs opposant les Vancouver Canucks aux Anaheim Mighty Ducks. La saison suivante les deux matchs d'ouverture entre les San Jose Sharks et les Calgary Flames se déroulèrent aussi dans cette salle.

La plupart des concerts à Tokyo d'Ayumi Hamasaki s'y sont déroulés, incluant la fin de son Arena Tour. Cette salle fut aussi le lieu unique des Countdown Lives. Les groupes AKB48 et les SDN48 y ont aussi chantés.

Enfin, cette salle abrita aussi les Championnats du monde de judo 2010.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]