Vittorio Giardino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Vittorio Giardino lors de Lucca Comics&Games 2010.

Vittorio Giardino est un dessinateur, scénariste et coloriste italien de bande dessinée, né le 24 décembre 1946 à Bologne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après avoir exercé le métier d’ingénieur pendant 10 ans, il se lance dans la bande dessinée en 1978.

En 1979, il crée sa première série avec le détective Sam Pezzo pour le mensuel Il Mago. En 1982, c'est dans les pages d’Orient Express que commencent les aventures de Max Fridman, un espion juif français, dans les années qui précédent la Seconde Guerre mondiale.

En 1983 paraissent les premières planches de Little Ego, un pastiche érotique du Little Nemo de Winsor McCay.

Vittorio Giardino entame une nouvelle série en 1993, Jonas Fink, l’histoire d’un jeune garçon dans la Tchécoslovaquie des années 1950, sous le régime communiste. En 2013, il annonce qu'il est en cours d'écriture du troisième tome de cette série.

Albums[modifier | modifier le code]

  • Les Enquêtes de Sam Pezzo (Glénat)
    1. Les Enquêtes de Sam Pezzo T.1 (1981)
    2. Les Enquêtes de Sam Pezzo T.2 (1981)
    3. Les Enquêtes de Sam Pezzo T.3 (1982)
    4. Les Enquêtes de Sam Pezzo T.4 (1983)
    5. Les Enquêtes de Sam Pezzo intégrale (1999)
  • Les Aventures de Max Fridman (Glénat)
    1. Rhapsodie hongroise (1982)
    2. La Porte d'orient (1986)
    3. No pasaràn (1999)
    4. Rio de sangre (2002)
    5. Sin ilusión (2008) - (Sélection officielle du Festival d'Angoulême 2009)
  • Little Ego (Glénat, 1989)
  • Vacances fatales (Casterman, 1991)
  • Jonas Fink (Casterman)
    1. L'Enfance (1994)
    2. L'apprentissage (1997)
  • Luxe, calme et volupté (recueil d'illustrations, éd. Mosquito, 2001)
  • Voyages de rêves (Casterman, 2003)
  • Eva Miranda (Casterman, 2005)

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

  • 1999 : Prix Harvey de la meilleure édition américaine d'une œuvre étrangère pour Jonas Fink, t. 3 : Rébellion

Liens externes[modifier | modifier le code]